Archives mensuelles : janvier 2011

Quelles sont les meilleures universités russes?

Quelles sont les meilleures universités russes? On est bien en peine de répondre à ce genre de question qui ne veut rien dire. Quelle est la meilleure université française?
Pour qui? pour quoi, dans quel domaine? est ce que l’on peut comparer l’INSEAD, L’Université Pierre et Marie Curie, L’école Polytechnique, L’école des beaux arts et L’INALCO par exemple? et selon quels critères?

Pourtant l’heure est au classements. Cet été l’université de Shanghai qui classe les universités selon leur rôle dans les publications de recherches au niveau mondial a classé deux universités Russes – l’Université Lomonossov de Moscou et l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg-.

Il y a deux ans Rusky Repertor désignait quelques meilleurs établissements supérieurs selon plusieurs critères et mettait notamment en avant des établissements non Moscovites ou Petersbourgeois . Il y a un classement 2009, puis plus récemment l’agence RIA établissait un classement plus complet de 360 établissements supérieurs après la réforme des procédures d’admission.

Bien sûr pour un étudiant étranger qui voudrait étudier en Russie la question ne se pose pas du tout dans les mêmes termes. En effet ses objectifs pour étudier en Russie sont différents de ceux d’un étudiant russe.

Qu’est ce que la liberté?

Si l’on regarde les requêtes Google qui mènent à ce blog on peut voir vraiment toutes sortes d’intérêts:

expression russe
beau paysage russe
blog russie
jules chat
expressions russes
tolstoi biographie
le développement durable en russie
voeux en Russe
tolstoi biographie
expressions en russe
phrases du russe au francais
La forme pour les pelménis
km 0 moscou
comment regler telephone en français quand il et en russe
plat russe interdit
comment préparer le fejoa
aigle russe
UN GARS UNE FILLE RUSSE
les travailles russe en france
c vraiment un travail fatiguant
francais en russie
joe dassin est mort
expressions russe
coca et la russie
Arthur vivreenrussie
Quel est le marché
russe bon appétit
hugo natowicz journaliste
nouveau business
Lénine champignon
saviez-vous que
alexandr latsa en photo
Hugo Natowicz, journaliste
la montre de pouchkine
les russes sont les plus
dessin animes russe
vacances russie
Photo d’Alexandre Latsa
Quand j’étais petit on ne mettait jamais sa ceinture en voiture. Tout le monde fumait partout.
se marier en russie si l’on n’est pas russe
feuille de laurier dans les pelmenis
fille rousse en maillot de bain
comment mettre vkontakte en français
russie fêtes novembre 2010
management russe
ca qu’il ne faut pas faire en russie
le france ets fatiguée
la vie de famille russe
habitation russe
comment ecrit on l expression coucou en russe
les femmes intelligentes
les hommes préfèrent les femmes
exemples noms et adresses russes
developpement durable en russie
veritas en russe en français

expression russe
éviter se faire racketter son télophone
beau paysage russe
blog russie
expressions russes
tolstoi biographie
le développement durable en russie
voeux en Russe
tolstoi biographie
expressions en russe
phrases du russe au francais
La forme pour les pelménis
km 0 moscou
comment regler telephone en français quand il et en russe
plat russe interdit
comment préparer le fejoa
aigle russe
UN GARS UNE FILLE RUSSE
les travailles russe en france
c vraiment un travail fatiguant
francais en russie
joe dassin est mort
expressions russe
coca et la russie
jules chat
Quel est le marché
russe bon appétit
hugo natowicz journaliste
nouveau business
Lénine champignon
saviez-vous que
alexandr latsa en photo
Hugo Natowicz, journalist…
la montre de pouchkine
les russes sont les plus
dessin animes russe
vacances russie
Quand j’étais petit on ne mettait jamais sa ceinture en voiture. Tout le monde fumait partout.
se marier en russie si l’on n’est pas russe
feuille de laurier dans les pelmenis
fille rousse en maillot de bain
comment mettre vkontakte en français
russie fêtes novembre 2010
management russe
ca qu’il ne faut pas faire en russie
le france ets fatiguée
la vie de famille russe
habitation russe
comment ecrit on l expression coucou en russe
les femmes intelligentes
les hommes préfèrent les femmes
exemples noms et adresses russes
exemples noms et adresses russes
developpement durable en russie
veritas en russe en français

Mais on voit parfois des questions philosophiques comme: « qu’est ce que la liberté? » et évidemment cela me fait penser à la même question que se posait Julia Kristeva lorsque début décembre elle visitait le salon du livre Fiction/Non Fiction à Moscou. L’interview par le courrier de Russie reprend les thèmes de son intervention. La liberté c’est une action qui se construit dans une identité en rapport par rapport et dans le respect d’une autre identité. Le simple choix entre plusieurs propositions, ou le rejet de ce qui est offert n’est pas une liberté.

Pour beaucoup de gens aujourd’hui, être libre signifie avant tout avoir le choix. Or, je pense que c’est une façon mercantile de penser la liberté. C’est le marché qui nous demande de choisir entre le produit X ou Y. La question de la liberté est éminemment plus profonde.

Dans ma définition, j’ajoute donc le concept des initiatives. Dans sa Critique de la raison pure, Kant affirme que la liberté n’est pas une opposition. Banalement, beaucoup pensent qu’être libre c’est la possibilité de dire non, de se révolter. Or Kant ne dit pas cela. Il dit que nous sommes libres non pas quand nous disons non, mais quand nous pouvons prendre une initiative ; quand nous pouvons commencer quelque chose de nouveau. Au cours de mon intervention tout à l’heure, une dame a protesté parce qu’il n’y avait pas assez d’oreillettes pour les traductions.

LCDR : La propension des Russes à se révolter dont vous parliez à l’instant…

J. K. : Exactement ! Et cette dame a bien fait ! Mais la véritable liberté c’est quand on trouve une solution…

LCDR : Vous évoquiez, en troisième point, L’Homme révolté de Camus. Est-ce la révolte ou la révolution qui définit la liberté ?

J. K. : Je ne pensais pas à une révolte qui se heurte à des impasses. Celle qui consiste simplement à rejeter quelque chose, sans avoir de programme. Non. Il s’agit plutôt, dans mon idée, de la révolte dans le sens sanskrit du mot vel – que l’on retrouve dans révolte – et qui veut dire « aller en arrière pour repartir en avant ». La liberté ne peut pas être trouvée sans cette sorte d’anamnèse, de retour dans le passé, de réhabilitation de la mémoire pour mieux renaître.

Quatrièmement, je pense que c’est la rencontre des différents qui définit la liberté aujourd’hui. Il s’agit là de la liberté comme rencontre surprenante avec l’autre. Je suis libre quand je vous rencontre dans votre altérité, dans votre différence ; et quand vous me rencontrez dans la mienne, tout en conservant nos différences respectives.

Enfin, last but not least, je m’appuie sur le travail de Hannah Arendt, un des plus grands génies féminins du 20ème siècle selon moi, pour dire que la liberté est corrélative au jugement esthétique. Arendt imagine un lien possible entre les individus qui serait basé sur le jugement esthétique. Et où chacun garderait sa singularité de sujet sensible et capable de juger. Cette communauté où chacun respecterait le jugement esthétique de l’autre, c’est mon rêve, et j’aimerais que tout le monde réfléchisse à cela.

Internet, l’état et la loi du silence

En parcourant le journal vivant de l’internet je tombe par hasard sur un blog francophone qui parle du massacre de Kouchtchevskaya. Intéressant je n’avais rien vu en Français sur le sujet. Je pensais simplement que ces histoires de mafia russes étaient intraduisibles. Pourtant l’affaire est intéressante. Il s’agit d’un règlement de compte très années 90: des enfants torturés et tués devant les yeux de leurs parents, à leur tour tués puis la maison incendiée. De quoi terroriser tout une région et émouvoir tout un pays.

Notre blogger francophone compare cette affaire à celle du passage à tabac du journaliste Kachine qui occupait les médias à la même époque. En effet dans les deux cas il s’agit d’actes d’une violence extrême commis par des criminels qui contrôlent localement la société, la politique, la police et la justice. L’état ne peut pas grand chose dans cette affaire puisque ses représentants locaux sont soit terrorisés, soit corrompus, soit neutralisés par cette sorte de mafia locale. Pourtant les médias et surtout internet Internet perturbent l’ordre sempiternel  de ces organisations mafieuses. Parce que cet ordre repose avant tout sur la loi du silence, l’ultra-violence pour créer la peur qui maintient ce silence et la corruption des services de l’état pour agir en toute impunité et maintenir ce silence.

La loi du silence ne se réduit pas à la peur de la mafia et à l’omerta. Elle est bien plus ancrée. On ne va pas parler pour ne pas déplaire au chef, ne pas déplaire à ceux  « que l’on à pas besoin de connaître mais qui nous connaissent », on ne va parler pour ne pas sortir du rang. Même si on est témoin ou victime d’une injustice. On se tait et on accepte.

Maintenant internet bouleverse la donne. Tout le monde peut s’exprimer et toucher directement tout un chacun, toucher les médias,  toucher le président. L’enquêtrice par exemple à Kouchtchevskaya devait être neutralisée puisque les services de l’état sont localement contrôlés par la mafia. Et bien non, elle s’est adressée directement au président:

Un an auparavant la vidéo de l’officier de police Alexeï Dymovski fatigué de la corruption systémique de ses services s’était adressé directement à tous les officiers du pays et au premier ministre et avait secoué toute la Russie. Bien entendu il n’avait pas été protégé et au contraire accusé de folie, d’espionnage, de manipulation, d’être un agent américain infiltré… Mais le débat était ouvert pour savoir comment adapter la police soviétique au monde du XXI siècle. Et cela a bien entendu influencé la réforme défendue par le président Dimitri Medvedev. Le magazine Russky Reportor ne s’est d’ailleurs pas trompé en le nommant geste politique numéro 1 de l’année.

Internet change la donne, mais ce n’est qu’un début il suffit de suivre le blog d’Alena Popova pour se rendre compte qu’internet est en train de toute changer.

Rubrique chat #11 Les maitres vivent plus longtemps que les gens sans chat

Pour bien commencer l’année, et pour continuer à contrer les bloggers anti chats voilà une information entendue sur Nasha Radio aujourd’hui: les gens qui ont des chats vivent plus heureux et plus longtemps que les gens qui n’en n’ont pas. Pour la peine vous écouterez donc non pas L’homme et le chat mais les Snipers de nuit qui chantent le chat de Moscou. Bonne année à tous! L’année du lapin comme on l’appelle ici, le chat et le lapin c’est kif kif, bien plus encore que le tigre, donc bonne année à tous les félins qui sommeillent en vous.  Bonne année et bonne santé à tous!