En Russie

Ca vaut bien un prix Nobel, allez non?

La Science Russe est l’une des plus fantastique du monde. Il suffit de regarder l’actualité pour voir que des scientifiques de Nijni Novgorod viennent de préparer pour la première fois un Gaz de Fermi ultrafroid à deux dimensions! Et pourtant lorsque des scientifiques Russes obtiennent le prix Nobel de Physique c’est pour des recherches qu’un laboratoire étranger leur permet de mener? (Andre Geim et Konstantin Novoselov pour des expériences fondamentales concernant le graphène, matériau bidimensionnel).

Alors pourquoi les scientifiques qui restent en Russie n’obtiennent pas de prix Nobel? Un élément de réponse est donné par le récent mouvement de raz le bol des jeunes cerveaux. Si les autorités laissaient les scientifiques libres de chercher et faire de la science plutôt que de les utiliser pour être asservis par la bureaucratie Kafkaienne grandissante il y aurait selon eux plus de science.

Et pourtant en ce premier avril Gregory Tarssevich a recensé 10 études plus ou moins loufoques de chercheurs russes qui cherchent en Russie qui méritent notre toute attention. Citons juste le premier. L’étude de la forme des seins, mamelon  des jeunes filles slaves de 17 à 20 ans. Sont également étudiés d’autres caractères physiologiques comme la tailles des cuisses. 228 jeunes filles forment l’échantillon. Les résultats sont qu’il y a de grosses différences au sein de l’échantillon (c’est le cas de le dire) mais qu’on peut retenir un ration de 1:4 entre le mamelon et l’auréole (comme les autres femmes ).
Vous pouvez lire la publication de Andreeva et Nikolenko de l’université médicale de Saratov ici Caractéristiques dimensionnelles des glandes mammaires des femmes slaves de 17 à 20 ans.

размеров

Qu’exporte la Russie?

A la lecture du tableau précédent on peut se dire que le pays n’est qu’une vaste Arabie Saoudite du Nord. Et rien n’est plus faux. D’abord parce que les exportations comptent également d’autres matières premières importantes (métaux, bois, minéraux…). Plus de 100 milliards de dollars dans des produits non pétroliers. Mais surtout parce que les services et technologies sont également largement exportes. Même s’il est vrai que la frilosité de la Russie a rejoindre l »OMC handicape parfois ces exportations sur les marches étrangers.

Quelques exemples d’entreprises Russes qui exportent
Transas Un des leaders mondiaux dans les simulateurs et systèmes de navigation maritimes et aériens. Cartographie, gestion de flotte, équipement embarques, surveillance des cotes, sécurité maritime…
SKIF système de fraisage et de découpe haute performance pour le spatial et l’automobile.
VSMPO leader sur le titane, premier fournisseur de Airbus, second de Boing.
NT-MDT solutions de microscopie électronique pour les nanotechnologies.
TransMasholding : Leader dans la conception de matériel ferroviaire, wagons, locomotives… (Alstom est actionnaire).
MSSZ: chantier naval de Moscou. Vedettes et Yachts de luxe.
Sukhoi Conception d’avions.
OKB Yakovlev: Conception de petits avions.
BASK: vêtements techniques pour sports extrêmes.
VEMZ Usine de moteurs électriques de Vladimir, moteurs électriques donc.
Les accumulateurs de Tioumen: fabrications de batteries.
Abbyy programmes de scannage, reconnaissance de caractères et traduction
Kaspersky: sécurité informatique.
Pharmstandard Campanie pharmaceutique russe cotée a Londres et a Moscou.
Valenta des médicaments tels que le zydena ou le phenotropil.
Materia Medica: immunopharmacologie.
Petrovax: vaccins.

Mais aussi bien d’autres dans les meubles, le fret spatial, les lasers, l’enrichissement d’uranium, l’externalisation informatique, les appareils de vision nocturne, la chimie…

-Et meme Yandex visiblement se met a l’international puisque ils ont ouvert leur système de payement en ligne a d’autres pays.

Qu’exporte la Russie comme matieres premieres?

La Russie a produit au mois de janvier 2011, 490 000 tonnes de pétrole. C’est impressionnant mais ce n’est pas le pays exporte aussi beaucoup d’autres matières premières et produits industriels de base: on pour 2010 on avait les valeurs suivantes:

Valeur (Millions de dollars) %
Total 396 442 100,0
Froment blé 2 069 0,5
Vodka 140 0,0
phosphates de calcium 220 0,1
minerai de fer 1 855 0,5
charbon 9 181 2,3
coke 501 0,1
Pétrole brut 129 026 32,5
Produits pétroliers 69 424 17,5
essence 1 845 0,5
Diesel 2 569 0,6
carburant 31 280 7,9
Gaz Naturel 43 534 11,0
Gaz Naturel Liquéfié 2 987 0,8
Électricité 1 025 0,3
ammoniaque 746 0,2
Méthanol 277 0,1
engrais minéraux azote 2 089 0,5
engrais mineraux potassium 2 613 0,7
engrais mixtes 2 682 0,7
Caouchouc synthetique 2 004 0,5
bois brut 1 850 0,5
bois transforme 3 023 0,8
contreplaque 690 0,2
Cellulose 1 029 0,3
papier journal 675 0,2
tissus coton 42 0,0
métaux ferreux 19 081 4,8
métaux ferreux (sauf fonte, aliages sous produits et dechets) 14 485 3,7
fonte 1 419 0,4
alliages 1 497 0,4
produit semi finis acier 6 979 1,8
laminages d’acier 4 614 1,2
cuivre raffine 3 300 0,8
Nickel brut 5 237 1,3
aluminium brut 6 021 1,5
machines et équipement 19 559 4,9
voitures 271 0,1
camions 254 0,1

On voit clairement dans ce tableau que les hydrocarbures occupent aujourd’hui l’essentiel des exportations en valeur (les 3/4 grosso modo). Mais bien sur les exportations ne se limitent pas a cela.

Tour de France

Le journaliste russe Vladimir Pozner a fait l’an dernier avec son jeune collègue comique Ivan Ourgant une série d’émissions très intéressantes sur la France. Il faut dire que Pozner connait bien la France, il est Français, il est né a Paris en 1934 mais a du fuir la France en 1940  parce que son père était un juif Russe. Il est ensuite allé aux états unis qu’il a du fuir en 1948 avec la chasse aux sorcières des Mac Carthistes et ne pouvant pas rentrer en France vu que son père était un espion soviétique, la famille est donc allée a Berlin est puis a Moscou. Il a la triple nationalité française, américaine et russe. Après avoir fait une série d’émissions sur les états unis c’était donc au tour de sa première patrie d’être mise en scène sur la première chaine russe.

Bien entendu vous n’apprendrez peut être rien en regardant ces reportages, mais il faut dire qu’ils sont bien faits, même si le montage est un peut rapide et dilettante la qualité des lieux et des personnes interviewées et impressionnante. Et puis surtout c’est l’occasion de voir comment les Russes voient la France. Pozner est en partie Francais, mais Ourgant est 100% russe brut. Par exemple dans le deuxième épisode en Bourgogne ils visitent le vignoble de Romanee Conti qu’il dégustent allégrement ensuite en parlant surtout du prix des bouteilles, puis Ourgant sidère Nicolas Rossignol de Volnay par la question la plus stupide qu’il ait entendu sur la concurrence des vins de Bordeaux. Mais simplement en tant que Russe moyen il ne comprend pas que le petit producteur de vin continue a vivre simplement de sa production plutôt que vendre sa terre et devenir millionnaire et se barrer a l’étranger. Il demande a Pozner comment il se fait que les châteaux de bordeaux ne viennent pas empoisonner le vignoble de Bourgogne et devenir ainsi le vin le plus cher. Il faut dire qu’en Russie les meilleurs vignobles ont été arraches allégrement lorsqu’il a été question de luter contre la consommation excessive de vodka et que encore aujourd’hui d’après les autorités une très grande partie du vin est contrefait.

Les 12 épisodes sont voir sur le site de la première chaine.

L’heure d’été à jamais


Aujourd’hui la Russie a basculé dans l’heure d’été pour toujours. C’est une décision du président Dmitri Medvedev afin déclare t il de lutter contre les perturbations qu’entraîne ce changement d’heure chez les humains mais aussi chez les vaches laitières dont il est vrai que l’on ne se soucie pas assez. Inutile de dire que cette mesure est très populaire et pas seulement chez les vaches laitières. Moi par exemple je possède une montre Japonaise, certes très précise et technologiquement avancée mais dont le changement d’heure est un vrai casse tête. Cette mesure me satisfait donc pleinement car je n’aurais pas besoin d’acheter une nouvelle montre même si c’est vrai que comme beaucoup d’entre nous  je n’ai pas de vache laitière.

Par contre ce qui va être plus dur c’est de se lever le matin en hiver. Déjà qu’a 8 heures il fait encore nuit si l’on reporte d’une heure encore le lever du soleil…

 

Si vous avez des doutes sur l’heure qu’il est vous pouvez toujours consulter Yandex Vremia.

En route vers l’est

Le magazine automobile en ligne Apex, propose une bien curieuse série de vidéos montrant le chemin de Moscou a Vladivostok par la route. Plus de 10 000 km de route sont ainsi filmes et accélérés pour pouvoir visionner plus aisément un trajet si long. Certains paysages sont superbes et l’on regrette un peu que la vidéo soit si rapide, d’autres moments au contraire sont ennuyeux ou imprudents et on leur est gré d’avoir accéléré la vidéo. Sur la qualité de la route, elle est globalement bonne pour une route si longue et soumise a des conditions si dures, même si alternent des sections de qualité très variables. Rappelons qu’il est extrêmement difficile couteux de construire des routes en Russie (pour des raisons d’organisation parait-il).

Dans le même esprit Google propose les vidéos de l’intégrale du voyage vers Vladivostok. Notons qu’avec Google le voyage en train est beaucoup plus agréable que le périple en voiture, d’abord les vidéos ne sont pas accélérés, il n’y a ni embouteillages, ni excès de vitesse, ni dépassement dangereux et autres infractions au code de la route. En plus vous pouvez écouter la radio ou Tolstoi ou Dostoievski ou Petrov et Ilf ou simplement le le bruit saccadé des roues sur les rails…

Vous cherchez un cadeau mirculeux?

Si d’aventure vous cherchez un cadeau qui soit a la fois individuel, à la fois beau et utile, ancien et contemporain, surprenant et merveilleux… cette publicité du métro vous indique le cadeau tout trouvé…. une icône. Alors vous me demanderez à quoi ça peut bien servir une icône? La réponse est bien sur, sur leur site web. Une icône sert à apporter le bonheur et le miracle dans votre famille et la protéger des problèmes du monde moderne.

Une histoire d’amour au bureau

Il y a une trentaine d’années le film Служебный роман était un grand succès et rentrait dans l’histoire des films cultes dont chaque russe se rappelle les personnages et quelques scènes burlesques. L’intrigue est simple, dans un bureau ou tout le monde pense a la mode, a la séduction et aux intrigues sentimentales deux personnes n’y pensent jamais. Anatoli Efremovich Novocelzev d’une part qui a deux petites filles a élever tout seul et qui occupent toute son attention au point de négliger son apparence et son travail. Et d’autre part Lioudmila Prokofevna Kalugina qui ne pense qu’a son travail au point d’en négliger son apparence et de supprimer toute forme de vie sociale, elle est a la tête du bureau et terrorise ses employés qui la détestent mais surtout la craignent. Évidemment ces deux personnages pensent que l’amour n’est pas fait pour eux et que jamais il ne seront amoureux. Et pourtant….
Cette comédie sentimentale est certes très ancrée dans l’époque soviétique mais reste très amusante et touchante a voir:

C’est la même intrigue qui est reprise par le remake contemporain. Malheureusement le remake n’est pas a la hauteur du film original. Quelques scènes sont très bien faites et resteront vraisemblablement comme écho au premier film. Je pense notamment au consultant en management qui fait l’éloge des requins et des robots. Mais l’ensemble n’est visiblement qu’une vaste opération publicitaire de PR et de product placement. Il n’y a pas un scenario cohérent, il manque ce qui faisait la force de l’original des personnages de comedie qui soient a l’unisson de la societe russe contemporaine. Pas vraiment du cinéma, juste de belles images.

Lecons de francais avec Euro RSCG

Cela fait un moment que je n’ai pas écrit et pourtant il y avait des choses a dire en ce début d’année. Par exemple la campagne de publicité pour carte noire (mon café favori). C’est vraiment la peine de la mentionner parce que c’est la publicité la plus nulle qui m’est été donne de voir depuis bien longtemps. Un acteur français beau gosse donne en français quelques phrases cliché des dragueurs invétérés et prononce en russe des mots qu’il ne comprend visiblement pas lui même. Toutes les semaines jusqu’à la saint Valentin un nouvel épisode était diffusé sur You Tube.

C’est particulièrement énervant, tellement c’est nullissime…. d’autant plus que grand amateur de café carte noire j’ai maintenant honte d’avouer publiquement que je bois cette marque de Kraft. Si un jour je croise Ivan Gridnev ou Marina Chvetz, Eugenie Arabkina (c’est son vrai nom! Ce n’est pas juste parce que c’est de l’arabica) je leur dirai que leur idée est bonne mais la réalisation est déplorable. Cela fait honte tant pour les russes que pour les français. Les textes sont d’un cliché rarement atteint même dans le monde de la publicité. A une époque ou authenticité et la sincérité sont des valeurs clefs ca fait plouf.


Aussi bien le Russe que le Français sont des langues belles, fascinantes mais difficiles a apprendre et on le voit bien dans ces vidéos. Difficile de parler russe pour acteur français qui ne connait pas la langue. Difficile d’apprendre le français pour les russes qui l’écoutent. Les rédacteurs du site eux même étaient incapable de retranscrire correctement en Français les phrases. L’amateurisme et les erreurs peuvent être des qualités lorsqu’ils servent la sincérité. Mais lorsque ce n’est pas le cas, c’est juste honteux. Dommage il y avait beaucoup de potentiel dans cet idée. Et le café carte noire est un si bon produit. Arrêtez de nous faire des publicités aussi nulles. S’il vous plait!