Archives mensuelles : mai 2013

Les chiens de Kachalov: Tombe le pollen…

puh

Le pollen qui qui recouvre de ses gros flocons blanc, les rues de Moscou se dit ПУХ (Poukh), ca veut dire aussi le duvet, parce que cela ressemble aussi au petites plumes que perdent les anges quand il volent au dessus des nuages (si, si….).

Si vous êtes allergique c’est une horreur, sinon cela peut vous faire rêver…

1306468665_0_524d7_9be7aa7b_xl

Собаки Качалова – пух
Сверху сыпался пух
Толи снег, то ли стрелы
Я, похоже, узрел
Два взмахнувших крыла
Этот кто-то летел
Удивительно белый
Этот кто-то летел
Однозначно, готовый упасть
Он кружился в ночи
Под ущербной луною
Задевая деревья
И кровлю домов
Он просил у диспетчера
Встречи с тобою
Он просил, но диспетчер
Был непреклонно суров…
D’en haut tombait le pollen
Tantot comme la neige, tantot comme des flechettes
J’ai l’impression d’avoir vu
Deux ailes battantes
Ce quelqu’un volait
Étonnamment blanc
Ce quelqu’un volait
Certainement prêt à tomber
Il tournoit dans la nuit
Sous la lune déclinante
Frolant les arbres
Et le toit des maisons
Il a demandé au dispatcheur
à te rencontrer
Il a demandé mais le dispatcheur
Restait inflexiblement austère
Il a demandé, mais le gestionnaire
Était sans relâche dure …
Сверху сыпался пух, сыпался пух
На вчерашних друзей
Вчерашних подруг
Сверху сыпался пух

И тогда он присел
На ближайшую крышу
Срезал крылья и бросил
Бросил в небо свой нимб
Он спустился туда
Где ты была ближе
Он спустился туда
Туда, где ты посмеялась над ним

D’en haut tombait le pollen, tombait le pollen
Sur les amis d’hier
Des copines d’hier
D’en haut tombait le pollen

Et puis alors il s’est assi
Sur le toit le plus proche
Il a coupé les ailes et les a jeté
Il a jeté dans le ciel ses nimbes
Il est déscendu  là-bas
Où tu étais proche
Il est descendu là-bas
À l’endroit où t’es moquée de lui

 

Запоздалый прохожий угостил сигаретой
С наслажденем он снова начал курить
А потом он лишился последней монеты
Покупая вино, чтоб уже никуда не звонитьСверху сыпался пух, сыпался пух
На вчерашних друзей
Вчерашних подруг
Сверху сыпался пух

Календарные дни меняли недели
Но его понедельник всё не проходил
Он уснул словно ангел, достигший постели
Он уснул потому что
Больше не было сил

Сверху сыпался пух, сыпался пух…

Un passant attardé lui a offert une cigarette
Avec délectation il s’est remis à fumer
Et puis il a perdu sa dernière pièce de monnaie
En achetant du vin, pour ne plus appeler nulle partD’en haut tombait le pollen, tombait le pollen
Sur les amis d’hier
Des copines d’hier
D’en haut tombait le pollen

Les jours du calendrier ont changé,  les semaines
Mais le lundi n’est pas passé
Il s’est endormi comme un ange qui a atteint son lit
Il s’est endormi parce qu’
Il n’avait plus de force

D’en haut tombait le pollen, tombait le pollen …

Vassya Oblomov: La chanson des moustiques

Vassily Yakymenko est un homme politique russe célèbre pour avoir créé avec l’argent du Kremlin différents mouvements de jeunesse et en particulier le forum Seliger qui réunit chaque été les jeunes dans la nature pour des atelier et séminaires sur différents thèmes. Le prochain forum aura lieu du 14 au 28 juillet.
L’an dernier Yakymenko souhaitait créer un parti du nom de Vlast mais malheureusement a renoncé faute d’argent.

La Nature russe est très belle et luxuriante, mais elle est également célèbre pour ses moustiques voraces et ses tiques encéphalites. Voici donc leur chanson:

ЛОМКИ / КОМАРИНАЯ ПЕСНЯ
Мы, коренные жители, комары Селигера,
считаем, что сегодня мы просто должны
поддержать любимого бывшего премьера –
нынешнего законного президента страны!

Такого счастья, как при товарище Путине,
у нас не бывало еще никогда!
Турист и рыбак в дырявой посудине –
вот и вся нехитрая наша еда.

Но теперь откормленные комиссарские ж…пы
маршируют здесь за отрядом отряд!
Комары Соединенных Штатов и Европы
завидуют страшно и зубами скрепят!

Владимир Владимирович! Такие вещи
вы же сами прекрасно понимать должны!
Только мы (а также энцефалитные клещи),
способны подготовить элиту страны!

Поддержите Якеменко! Пусть каждое лето
он везет к нам тысячи задниц и ног!
Якименко – почетный комар бюджета!
Он для нас, паразитов, кумир и бог!

Владимир Владимирович, не слушайте вопли
креативного класса – врагов страны!
Мы ждем вас тоже! Желательно топлесс!
И Медведева, одетого в пионерские штаны!

Мы, комары, вас бы очень просили:
ну киньте Якименко денег на счет!
И примите нас тоже в Единую Россию!
В интернете писали, она тоже сосёт..

Nous, les peuples autochtones, les moustiques Seliger,
croyons qu’aujourd’hui, nous devons juste
Soutenir notre ancien premier ministre bien-aimé –
Ce président légitime du pays!

Un tel bonheur, comme sous le camarade Poutine
Nous n’avons jamais connu!
Le touriste et le pêcheur dans un bateau qui fuit –
Voilà comme c’est simple de se nourrir.

Mais maintenant les fesses des commissaires bien nourris
Marchent ici en détachement de troupe!
Les moustiques des États-Unis et d’Europe
Nous envient terriblement et serrent les dents!

Vladimir Vladimirovitch! ces choses-là
Vous vous devez très bien les comprendres!
Seulement nous (ainsi que les tiques encéphalites)
Nous sommes capables de préparer l’élite du pays!

Soutenez Yakimenko! Que chaque été
il nous transporte des milliers de derrières et de jambes!
Yakymenko – moustique d’honneur du  budget!
Il est pour nous, les parasites, une idole et un Dieu!

Vladimir Vladimirovitch, n’écoutez pas les lamentations
De la classe créative – les ennemis de la patrie!
Nous vous attendons aussi! Ce serait souhaitable seins nus!
Et Medvedev, vêtu d’un pantalon de pionniers!

Nous, les moustiques, vous voulez vraiment poser la question:
Balancez à Yakymenko de l’argent sur son compte!
Faites nous entrer aussi dans le parti Russie Unie!
Sur Internet il y a écrit, que ce parti aussi suce le sang …

Zakhar Prilepine et Elefank: TATA

Zakhar Prilepine est connu en France puisque certains de ses livres y sont traduits et qu’il apparaît dans le Roman d’Emmanuel Carrère « Limonov » en tant que militant Nazbol.
Jusqu’à présent il a eu une vie assez mouvementée, avant de s’engager dans les forces spéciales pour combattre en Tchétchénie il chantait beaucoup de chansons avec ses amis. Certains sont même devenu musiciens et ont fondé le groupe Elefank. Cette communion masculine que procure la chanson lui manque visiblement puisqu’il revient chanter avec eux pour deux albums. La chanson TATA fait partie du dernier album « coup d’état ». Voici deux clips qui illustrent à leur manière la chanson.

ЗАХАР ПРИЛЕПИН – ТАТА (ЭЛЕФАНК, при уч. Михаила Борзыкина)
Захар Прилепин
ТАТА
Тата, мне так нужен
самогонный аппарат.
Мы на нём уедем тут же
в город Петроград.
Там из аппарата
как из броневика
расстреляем, тата,
местное ЧК.
Тата, а привёз бы ты
швейный «Зингер» мне.
Говорят мои кенты:
есть главный по тюрьме,
нашу он блюдёт судьбу
каждый день и час, –
вышьем у него на лбу
слово «Карабас».
Тата, для чего тебе
асфальтовый каток?
Есть у нас на городе
заметный паренёк,
ездит он мигалкой
сорок раз на дню,
хоть машину жалко,
а парня догоню.
Тата, запалить бы мне
знатный фейерверк,
было небо синее,
цвет его померк,
гонит ветер прелый дым,
слышен вой и рёв,
Старо-Погореловым
стал Ново-Огарёв.
Тата, как хочу я
вкусную траву,
из неё скручу я
злую тетиву,
брага, сколько не залей,
прицела не собьёт,
на одном летит крыле
царский самолёт.
Тата, привези нам
трактор заводной,
чтоб от керосина
дым шёл над трубой,
на предельных скоростях
еду по Кремлю.
Может, скажут в новостях,
кого я раздавлю.
Tata, j’ai tellement besoin de
d’un alambic.
Nous allons en chercher un dans
La ville de Petrograd.
Là,  de l’appareil
Comme d’une automitrailleuse
On va tirer, Tata,
La Tcheka locale.
Tata et tu aurais apporté
Une machine à coudre «Singer» pour moi.
Mes potes disent
il y a le chef de la prison,
Il veille sur notre destin
chaque jour et heure –
On lui brode sur son front
le mot «Carabas».
Tata, pourquoi t’as besoin
d’un rouleau compresseur?
Il y a dans notre ville
Un petit gars remarquable,
il roule avec un gyrophare
Quarante fois par jour,
Bien que j’aie pitié de la voiture,
Et ce gars je vais le rattraper.
Tata, m’enflammerait
Un sacré feu d’artifice
Le ciel était bleu,
Sa couleur s’est fanée
Le vent sa fumée pourrie
On entend un hurlement et un rugissement,
Le Vieux-Pogorelov
Est devenu un nouveau Ogariov.
Tata, je veux tellement
De la bonne herbe,
D’elle je tresse,
Une méchante corde,
Peu importe combien tu t’enfiles de Braga,
Ça t’empêchera pas de bien viser,
Vole sur une aile
L’avion du Tsar.
Tata, apporte-nous
un tracteur mécanique,
Pour qu’à partir du kérosène
La fumée sorte au dessus du tuyau,
Aux limites de vitesse
Je vais au Kremlin.
Peut-être on dira aux nouvelles
Qui je vais écraser.

XUDOZNIK: La voie russe

XUDOZNIK – Ебаться на Луне 

Ce titre de XUDOZNIK fait référence à de nombreuses questions d’actualité russe. La question sexuelle et la question de l’homosexualité.
La question du sexe et de la politique en Russie a une longue histoire. En URSS lors d’une célèbre question d’une américaine demandant si les publicités russes étaient aussi truffées de sexes que les publicités américaine une femme (mère de famille nombreuse précisons) répondit qu’il n’y avait pas de problème en URSS étant donné qu’il n’y avait pas de sexe en Union Soviétique et que l’on était catégoriquement contre, provocant des remous sur le plateau et la remarque de quelqu’un dans le public ajoutant qu’il avaient du sexe mais qu’il n’y avait pas de publicité.

contre_sex

 

Aujourd’hui il existe des manifestations d’opposants au sexe, de gens qui demandent simplement que l’on abolisse les relations sexuelles dans le pays. Leur but est la pénalisation de toutes les pratiques sexuelles entre adulte consentants, bien sûr à commencer par les rapport anal ou bucaux-génitaux mais les autres manières aussi et y

nonsexe2

compris l’onanisme. Alors bien sûr ils ne prônent pas la castration de toute la population pour autant parce qu’ils ne sont pas opposés à la naissance des enfants. Sans forcément aller jusque là, sur la scène politique surgissent régulièrement ce type de questions.
En ce qui concerne l’homosexualité évoquons seulement la déclaration hier du directeur de l’aéroport Moscovite Cheremetevo, Mikhail Vasilenko. Il avait été cité auparavant dans une liste de personnes aux fonctions importantes et cachant son homosexualité par un activiste gay s’exprimant à la radio. Vasilenko a ensuite démenti formellement en disant que bien que n’étant pas un orthodoxe pratiquant, il se sentait terriblement offensé d’être accusé d’un péché mortel d’homosexualité. Et que cela offensait non seulement les sentiments chrétiens qui l’animaient mais également ceux de toute sa famille. Et même s’il se déclare avoir été tolérant jusqu’à ce jour il emploie des mots pour désigner les homosexuels qui ne s’écrivent pas. Mieux vaut avoir une image d’homophobe que d’homosexuel. Rappelons que nommer publiquement une personne comme étant homosexuelle alors qu’elle ne veut pas le réveler est puni par la loi et passible de prison. Il y a huit ans un journaliste a été condamné pour deux articles diffamants à sept mois de colonie pénitentiaire.

Ajoutons enfin que:

L’usine Uralvagonzavod est la plus grande usine au monde, produisant des chars ainsi que des wagons de chemin de fer, des tracteurs, des autobus et autres véhicules. Elle est située dans l’Oural à Nijni Taguil, lors de la campagne électorale des ouvriers de l’usine ont été amenés à Moscou pour soutenir fidèlement le futur président.

Le système GLONASS est le système de positionnement russe analogue au GPS américain.

Le Labrador Koni est le chien du président. Vladimir Pozner est un journaliste franco-américano-russe.

poutine_chien

 

Grigori Oster est un auteur pour enfant très connu. La coopérative Ozero est l’ensemble des voisins qui avaient une résidence secondaire proche de celle de Vladimir Poutine près de Saint Petersbourg. Metrostroi est la compagnie qui est responsable de la construction du métro de Moscou. Nicolay Valuev est un boxeur, dit le « géant Russe », devenu depuis député de la Douma d’état.

nikolay_valuev

« Echo de Moscou » est une radio d’opposition. Le changement d’heure fait référence à la suppression de l’heure d’hiver en hiver et le maintient de l’heure d’été toute l’année et décidé en 2011 par Dimitri Medvedev (en plus d’une réduction de fuseaux horaires) et dont l’annulation est régulièrement discutée.

 

 XUDOZNIK Русский Путь
В шесть утра мне приснился сон
Президент подписал закон
Запретивший секс и бадминтон
Оставив квоту « Уралвагонзаводу »
На анашу, газ и воду
Я ношу скафандр как омон
Чтобы не нарушить православный канон
Каждый день на благо страны
Я в молитвах расшибаю лбы
Участвую в баттлах по целибату
И мне дают бром как солдату
Чтобы ночами не выл на луну
Казаками изгоняют сатану
Я понял главная проблема страны
То что мы привыкли ебать на лунеЕбать на Луне
Ебать на Луне
Ебать на Луне
Ебать на Луне 
A six heures du matin, j’ai fait un rêve
Président avait signé une loi
Interdisant le Sexe et le badminton
Laissant le quota de l’usine Uralvagonzavod
De marijuana,  gaz et eau
Je porte un équipement anti-émeute
Afin de ne pas perturber le canon orthodoxe
Chaque jour pour le pays
Je me meurtris moi-même le front dans la prière
Je participe à des batailles sur le célibat
Et on me donne du brome comme à un soldat
Pour la nuit je n’hurle pas à la lune
Les cosaques chassent Satan
J’ai réalisé que le principal problème du pays
C’était qu’on avait l’habitude de baiser sur la luneBaiser sur la Lune
Baiser sur la Lune
Baiser sur la Lune
Baiser sur la Lune 
Мне снилось что в прошлом году на луну
Отправили женщин поднимать целину
Дав по « Булаве », даже по две
Для точной победы в холодной войне
Обеспечив « Глонассом »
Сделали « N.A.S.A » назло всем лунным
Пидорасам
Как говорил ведущий « Однако »
Луна давно наш главный враг
Там не вертикали, там нет гравитации
Там всем наплевать кто какой ориентации
Там даже есть американский флаг
И оттуда можно показать нам fuck
Я понял главная проблема страны
То что мы привыкли ебать на лунеЕбать на Луне
Ебать на Луне
Ебать на Луне
Ебать на Луне
J’ai rêvé que l’année dernière sur la lune
On avait envoyé des femmes défricher le terrain
Leur donnant une massue, voire deux
Pour une victoire précise dans la guerre froide
On est fournir en « GLONASS »
La «NASA» a fait exprès de rendre toute la lune pédé
Comme l’a dit le présentateur de l’émission « Odnako »
La lune est depuis longtemps notre principal ennemi
Là bas il n’y a pas de verticale, pas de gravité
On s’en fout de quelle orientation les gens ont
Il y a même un drapeau américain
Et à partir de là on peut même nous faire un doigt d’honneur
J’ai réalisé que le principal problème du pays
C’était qu’on avait l’habitude de baiser sur la luneBaiser sur la Lune
Baiser sur la Lune
Baiser sur la Lune
Baiser sur la Lune
Ночная муть как русский путь
Забил косяк, принял на грудь
Отбросил грусть, принял на грудь
Еще немного еще чуть чуть
Предоставить гражданство Киму
Пожалеть наконец Диму
Вживить ему мозг лабрадора Кони
В каждом доме открыть по зоне
Выслать Познера, вместо Остера
Читать детям историю
Кооператива « Озеро »
Всех таджиков
Пересадить на джипы
Все бабло перевести на Кипр
Полицейских переименовать в копов
Всех сирот кто еще не помер
На Кавказ отправить строить
Курорты с Метростроем
Всю Москву засеять соей
Ежедневно после обеда
Менять время с зимы на лето
Перейти с чугуна на лего
Валуева сделать главредом « Эха »
Для усиления духовных скрепЕбать на Луне
Ебать на Луне
Ебать на Луне
Ебать на Луне
Les ténèbres nocturnes sont comme la voie russe
Oublié le joint, s’en est envoyé un derrière la cravate
A rejeté la tristesse, s’en est envoyé un derrière la cravate
Encore un tout petit peu plus
Accorder la citoyenneté à Kim
Avoir enfin pitié de Dima
Lui implanter le cerveau de son Labrador Koni
Dans chaque maison une découverte sur la zone
Envoyer Pozner au lieu d’Oster
Lire une histoire aux enfants
La coopérative « Ozero »
A tous les Tadjiks
Replacer dans des jeeps
Virer tout le firc à Chypre
Renommer tous les policiers en Cops
Tous les orphelins qui ne sont pas encore morts
Les envoyer au Caucase pour construire
Des stations balnéaires avec Metrostroi
Ensemenser tout Moscou avec du soja
Chaque jour, après le déjeuner,
Changer l’heure d’hiver à l’heure d’été
Passer de la fonte au Lego
Nommer Valuev rédacteur en chef de « l’Echo de Moscou »
Pour renforcer les forces spirituellesBaiser sur la Lune
Baiser sur la Lune
Baiser sur la Lune
Baiser sur la Lune

Vitas (Vitaly Gratchov) : étoile

Le chanteur Vitaly Gratchov internationalement connu sous le nom de scène Vitas, est au coeur de l’actualité non pas pour sa voix, pour ses shows en playback ou la vigueur de ses fans mais pour son comportement le 11 Mai dernier au parc des expositions VVTSE. Après avoir renversé une cycliste il a tenté de fuir, il a menacé de mort les témoins, lancé des projectiles sur les passants et s’est comporté d’un manière inappropriée avec les forces de l’ordre. Son producteur a tenté de nier qu’il était au volant mais son chauffeur n’est arrivé que plus tard. Il est inculpé pour menaces de mort et rébellion contre les forces de l’ordre.
Depuis la télévision a montré les images de surveillance d’un magasin dans lequel il prend des bières et du cognac trois heures avant l’accident et sort les bras chargés d’alcool avec sa femme et sa petite fille sans passer par la caisse en s’arrangeant avec l’agent de sécurité.
Le chanteur se voit aujourd’hui retirer son permis de conduire pour 18 mois ce qui est la peine minimale pour quelqu’un qui a bu et qui refuse de se soumettre à un contrôle d’alcoolémie.

Écoutons une de ses chansons (précision qu’il n’est pas poursuivi pour avoir chanté des choses comme ça).

Витас — Звезда
Очень много раз я себе задавал вопрос
Для чего родился на свет, я взрослел и рос
Для чего плывут облака и идут дожди
В этом мире ты для себя ничего не жди
Я бы улетел к облакам – жаль крыльев нет
Манит меня издалека тот звездный свет
Но звезду достать нелегко, хоть цель близка
И не знаю, хватит ли сил для броскаЯ подожду еще чуть-чуть
И собираться буду в путь
Я за надеждой и мечтой
Не догорай звезда моя, постой

 

Tant de fois je me suis posé la question
Pourquoi suis je venu au monde, et j’ai grandi
Pourquoi voguent les nuages ​​et tombent les pluies
Dans ce monde n’attends rien pour toi
J’aurais volé dans les nuages ​, dommage que je n’ai pas d’ailes
Cette lumière stellaire m’attire de loin
Mais atteindre l’étoile pas facile, même si le but est proche
Et je ne sais pas assez de de forces pour le sautJe vais encore attendre un peu plus longtemps
Et puis me préparer pour le chemin
Je rêve et j’espère
Ne pas brûle pas complètement, mon étoile, attends

 

Сколько же еще мне дорог предстоит пройти
Сколько покорить мне вершин, чтоб тебя найти
Сколько же с отвесной скалы мне падать вниз
Сколько начинать все с нуля, и есть ли смысл 

Я подожду еще чуть-чуть
И собираться буду в путь
Я за надеждой и мечтой
Не догорай звезда моя, постой

Encore combien devrai-je faire mon cheminComment devrai-je faire encore de sommet pour te trouver
Combien devrai-je encore tomber de la falaise
Combien de fois  tout recommencer de zéro, et y a-t-il un sens
 

Je vais encore attendre un peu plus longtemps
Et puis me préparer pour le chemin
Je rêve et j’espère
Ne pas brûle pas complètement, mon étoile, attends

La fête des mères en Russie

Dimanche 26 Mai, en France c’est la fête des mères, cette date est loin d’être universelle puisqu’

maman

aux états unis et dans beaucoup d’autres pays c’était le douze Mai, et en Russie… ce sera le 24 novembre! Mais en Russie la fête des mères est plutôt fêtée le jours de la journée internationale de la femme, le 8 mars.

Comment souhaiter en Russe une bonne fête à sa maman? vous trouverez de nombreuses cartes ici ou bien  et des poèmes ici.

Et pour dire « bonne fête maman » en Russe: Поздравляю тебя с праздником, дорогая мама!

Mais vous avez le temps puisque c’est fin novembre (ou début mars pour la journée de la femme).

Delphin: Sunset

Дельфин – Sunset
Дай досмотреть, как умирает день
Как его сердце в океане тонет
И ветер бесконечным вздохом стонет
Над миром, уходящим в тень 

Дай мне проститься с тем, что не вернешь
С тем, что нельзя себе оставить
Воткнув в тускнеющую память
Последнего мгновенья нож

Там и начинается тоска
И здесь берет печаль свое начало
Здесь мое имя буквой « А » кричало
И рассыпалось на сверкание песка

И больше нет ни веры, ни любви
Ни мира, ни войны лишь только мы
Лишь солнца свет хрусталиками глаз
Просыпется сквозь нас

И больше нет ни веры, ни любви
Ни мира, ни войны лишь только мы
Лишь солнца свет

Laissez-moi regarder mourir le jour
Comment son cœur coule dans l’océan
Et le vent interminable pousse des gémissements
Au dessus du monde entier, s’en allant dans l’ombre 

Laisse-moi dire au revoir à ce qui ne reviendra pas
A ce que l’on ne peut garder pour soi
En ayant enfoncé dans la mémoire troublée
Le couteau du dernier instant

Et là commence la nostalgie
Et ici la tristesse prend son origine
Ici mon nom avec la lettre « A » a crié
Et s’est répendu sur le scintillement du sable

Et plus ni foi, ni amour
Ni paix, ni guerre, seulement nous
Seulement la lumière du soleil par le cristalin des yeux
Se répend à travers nous

Et plus ni foi, ni amour
Ni paix, ni guerre, seulement nous
Seulement la lumière du soleil

Si vous gagniez 100 millions au loto que feriez vous?

La question est toujours intéressante, elle révèle ce qu’on rêve de faire et ce qu’on pourrait faire si subitement on gagnait une grosse somme. Précisons que 100 millions de roubles équivalent a 2.5 millions d’euros ce qui est une somme conséquente, mais qui ne vous propulse pas non plus dans les plus grandes fortunes.

Voici donc ce dont rêvent les russes:

Evgueni 73 ans Moscou  «J’achèterais à mon fils et à ma fille une maison à la campagne et une voiture.Et j’ouvrirais à travers le pays des abris pour chiens».

Youlia 19 ans Kopeisk «Si je gagnais le gros lot je construirais dans notre ville des routes correctes, j’équiperais les tuyaux dans les entreprises industrielles de filtres modernes, dans chaque cours d’immeuble je construirais des jeux d’enfants avec des fleurs.. Et enfin j’érigerai un monument à la gloire de nos mères».

Arkadi 45 ans Moscou « Je m’en irais aux états unis, j’achèterais un grand appartement au dernier étage d’un gratte ciel, une voiture de sport, et un yacht »

Andrei 24 Troizk  «Je construirais un Datcha pour mes parents avec une grande véranda et pour les enfants des billets pour Disneyland. Et j’ouvrirais un centre pour les femmes célibataires avec de jeunes enfants».

Polina 23 ans Podolsk:  «Je me ferais poser des prothèses mammaires, j’achèterai des vêtements de marque et prendrait un abonnement dans un club de golf. Et là je ne perdrais pas la tête».

Irina 39 ans Moscou  «Je balancerais ma garde-robe, j’envierais mon fils étudier en Grande Bretagne et j’achèterai une résidence secondaire en Sardaigne».

Galina 54 ans Synkovo  «Je placerais mon père dans une bonne clinique et j’enverrais ma famille faire un tour du monde. Et je construirais dans mon village un complexe sportif avec un terrain de hockey et une piscine.

Iouri 40 ans Moscou  «Je partirais 7 ans étudier au Tibet la pratique de l’esprit».

Ravil 34 ans Rochal  «J’achèterai une grande maison au bord d’une rivière pour ma famille, mes soeurs et mes frères. Et de Kaliningrad à Vladivostok je construirais des parcs de l’amitié.

Olga 22 ans Sofrino  «J’achèterais une ferme moderne avec des ordinateurs et la traite au laser et je construirais un village écologique».

Vladislav 28 ans Gous Khoustalny  «J’achèterais une grosse voiture, un voyage organisé en Antarctique et je créerais un prix « bon coeur »».

Ivan Kaìf: je marche seul

Si d’aventure vous vous promenez en Sibérie dans les rues d’Akademgorodok vous allez voir une statue à la mémoire de Mikaël Zuev. Sur Google Maps elle n’y figure pas bien qu’il y ait dans google street view des photos de qualité, le monument n’était pas construit au moment ou le camion de google est passé. Et pour cause, le monument n’a été inauguré que le 28 octobre dernier.

HEYKz0H1BAI

M3qkNAe1NIo

carte

Mikaël Zuev était le leader du groupe originaire de Novosibirsk Ivan Kaìf. Le monument le représente dans l’une de ses chansons les plus connues « Je marche seul ». Il a malheureusement eu un accident de la circulation en 2008 et est décédé d’un arrêt cardiaque en 2011 à l’âge de 48 ans pendant la retransmission d’un match de foot.

Иван Кайф – Иду Один
Иду один,
По ночному городку
По зеркальному мосту
Вдоль дороги на луну –
К тебе.
За спиною чей-то свист,
Тормозит ночной
Мне кричат: Остановись!
Светят фарами в глаза…
А я Говорю, что я не спал,
Говорю, что я устал,
Мне бы только доползти
До вечерней до звезды…
Кастет
В черном воздухе блестнул,
И я тут же утонул
В непроглядной пелене,
В беспросветной темноте…
А я,
В этот вечер я очень спешил к тебе,
В этот вечер я так торопился к тебе,
Ведь я так давно не видел тебя!
И я очень спешил, но не судьба…
Лицом в траве,
И соленая вода
Заливает мне глаща,
А вокруг такая ночь…
Хоть плачь.
За траву рукой держусь,
За цветы рукой держусь,
Поднимаюсь и сажусь,
И качаю головой…
Живой.
И по стенкам вдоль домов,
Мимо окон и ментов,
Мимо дворников с метлой
Я иду к себе домой…
Иду
По зеркальному мосту
Вдоль дороги на луну
На вечернюю звезду
По ночному городку…
А я
В этот вечер я очень спешил к тебе,
В этот вечер я так торопился к тебе,
Ведь я так давно не видел тебя,
И я очень спешил, но не судьба…
В этот вечер я очень спешил к тебе,
В этот вечер я так торопился к тебе,
Ведь я так давно не видел тебя,
И я очень спешил, но не судьба…

но не судьба…

Je marche seul,
De nuit, à travers la ville
Sur le pont réfléchissant
Le long de la route vers la lune –
Vers toi.
Dans le dos le sifflet de quelqu’un,
Un taxi de nuit freine,
Mon me crie: Arrête!
Les phares brillent dans les yeux …
Et je dis que je n’ai pas dormi,
Je dit que je suis fatigué,
Il me faudrait juste me traîner
Jusqu’à l’étoile du soir…
Coup de poing
Dans l’air noir,
Et j’ai tout de suite sombré
Dans un voile profond,
Dans l’obscurité lugubre …
Et moi,
Ce soir, je me pressais de te rejoindre
Ce soir, je me suis tellement dépêché de te rejoindre
C’est que ça fais longtemps que je ne t’avais pas vu!
Et j’étais pressé, mais ce n’était pas mon destin …
Le visage dans l’herbe,
Et l’eau salée
M’inonde les yeux,
Et autour il y a une telle nuit …
Il y a de quoi pleurer.
Je tiens l’herbe avec la main,
Je tiens des fleurs avec la main,
Je me relève et m’assois,
Et secoue la tête …
Vivant.
Et sur les murs le long des maisons,
Entre les fenêtres et les flics,
Entre le concierge et le balai
Je vais chez moi à la maison …
Je marche
Sur le pont réfléchissant
Le long de la route vers la lune
Sur l’étoile du soir
Par une promenade du soir
Et moi
Ce soir, je me pressais de te rejoindre
Ce soir, je me suis tellement dépêché de te rejoindre
C’est que ça fais longtemps que je ne t’avais pas vu!
Et j’étais pressé, mais ce n’était pas mon destin …
Ce soir, je me pressais de te rejoindre
Ce soir, je me suis tellement dépêché de te rejoindre
C’est que ça fais longtemps que je ne t’avais pas vu!
Et j’étais pressé, mais ce n’était pas mon destin ..mais ce n’était pas mon destin …

Vassia Oblomov: Réunion express de la haine

L’homosexualité est de moins en moins tolérée en Russie, le pouvoir prend adopte des loi visant à protéger la population de cette menace homosexuelle et les médias rapportent un fait divers assez atroce.
C’est dans ce contexte que cette chanson de Vassya Oblomov s’inscrit.

ЛОМКИ Васи Обломова. Пятиминутка ненависти
Алый рубин над кремлевскими стенами,
бьется народ в справедливом экстазе,
светит звезда под названием « ненависть »,
станет Россия свободной от грязи –
когда мы убьем извращенцев, злодеев,
всех алкоголиков и наркоманов,
всех трансвеститов, евреев и геев,
всех проституток, бомжей, лесбиянок.
Зарежем, удавим и вырвем глаза.
Кто будет против? Все будут за!
России подняться с колен
мешает одно из колен.
Мы рубим его топором,
мы ждем перемен
Воздух пропитан врагами, изменами –
пусть уже будет наказан хоть кто-нибудь.
Граффити: « ненависть! » « ненависть! » « ненависть! »
ангелы пишут баллончиком по небу.
Ярость сжигает народную душу,
кровь на дисплеях и в строчках газет.
Хочется заживо резать и кушать
всех, кто не так говорит и одет.
Всех иноверцев, туристов и чурок,
владельцев машин и владельцев собак,
всех, кто с балкона бросает окурок,
всех больно умных и всех, кто дурак,
служителей церкви, Госдуму, полицию,
хипстеров, пенсионеров, врачей,
всех толерантных и всю оппозицию,
всех иностранцев и всех москвичей.
Зарежем, удавим и вырвем глаза.
Кто будет против? Все будут за!
России подняться с колен
мешает одно
Rubis écarlate sur les murs du Kremlin,
Le peuple se bat dans une extase légitime
Une étoile brille sous le nom de « la haine »
La Russie deviendra libre de la saleté –
Quand nous auront tué les pervers, les criminels,
Tous les alcooliques et les toxicomanes,
Tous les travestis, les juifs et les homosexuels,
Toutes les prostituées, les sans-abri, les lesbiennes.
On va les égorger, étrangler, leur arracher les yeux.
Qui sera contre? Tout le monde sera pour!
L’une des tribus campêche la Russie
qui était à genoux de se relever.
Nous la couperons à la hache,
Nous attendons un changement
L’air est saturé d’ennemis, et de trahisons –
Qu’il ait au moins une personne de punie.
Graffiti: « la haine! » « La haine! » « La haine! »
Anges écrivent avec un petit ballon dans le ciel.
La rage brûle l’âme du peuple,
Il y a du sang sur les écrans et dans les lignes des journaux.
Je voudrais trancher vivant et manger
toute personne qui ne parle pas ou ne s’habille pas comme il faut.
Tous les infidèles, les touristes et les débiles,
propriétaires de voiture et les propriétaires de chiens
toute personne qui jette un mégot de cigarette du balcon,
tous ceux qui sont cruellement intelligents et ceux qui sont idiots
Les serviteurs de l’église, la Douma d’Etat, la police,
Les hipsters, les retraités, les médecins,
Tous les tolérants et toute l’opposition,
Tous les étrangers et tous les Moscovites.
On va les égorger, étrangler, leur arracher les yeux.
Qui sera contre? Tout le monde sera pour!
L’une des tribus campêche la Russie
qui était à genoux de se relever.