En Russie

Vassia Oblomov: au revoir

Le mois de novembre n’est pas très joyeux alors Vassia Oblomov a composé une chanson qui va remonter le moral à tout le monde, ou pas.

Вася Обломов – Прощай
[Куплет 1]:
Одиночество нежно обнимает за плечи.
Годы идут и не становится легче.
Жизнь петляет. Исчезаю в тумане.
Мы словно буквы в словах на экране.
[Couplet 1]:
La solitude me prend doucement dans ses bras.
Les années passent et ça ne devient pas plus facile.
La vie fait des méandres. Je disparais dans le brouillard.
Nous sommes comme des lettres formant des mots sur un écran.
У нас путаются судьбы, повторяются имена,
И нет никаких решений, есть только слова.
И кажется, что все давно закончилось.
И непонятно, где именно жизнь испортилась.
On a des destins emmêles, des noms qui se répètent,
Et il n’y a pas de solutions, seulement des mots.
Et il semble que tout est terminé depuis longtemps.
Et on ne comprend pas où sa vie s’est brisée.
Из похожих страниц, словно энциклопедия
У каждого своя собственная трагедия.
Словно лист сорваный внезапным порывом –
Летишь, сколько есть сил над обрывом.
Des pages qui ressemblent à une encyclopédie
Tout le monde a sa propre tragédie.
Comme une feuille arrachée par une impulsion soudaine –
Tant que l’on a des forces, on vole au-dessus du précipice.
Перед зеркалом возле финальной черты,
Не можешь вспомнить: ты это был или не ты.
И если есть Бог, то мы встретимся –
Мы обязательно встретимся.
Devant le miroir près du trait final,
On ne peut pas se souvenir: c’était soi ou non.
Et si Dieu existe, alors nous nous rencontrerons –
Nous nous rencontrons sans faute.
Припев:
Прощай, прощай! Может быть невзначай
Все останется yа кругу своем.
Прощай, прощай! Главное – не скучай,
Может встретимся и еще споем.
Refrain
Au revoir, au revoir! Peut-être inopinément
Tout restera dans son cercle.
Au revoir, au revoir! Le plus important, ne te morfonds pas,
Peut-être qu’on se reverra et qu’on chantera à nouveau.
[Куплет 2]:
Уставившись в отражение, глядя в глаза,
Вспоминая о себе все против и за –
Как во внутренний мир закрывалась дверца,
И с каким грохотом разбивалось сердце.
[Couplet 2]:
Ayant fixé le reflet, droit dans les yeux,
Se souvenant de tout ce qu’il avait de pour et de contre à propos de soi –
Comment dans le monde intérieur la portière s’était refermée,
Et avec quel fracas le cœur s’était brisé.
И как же так все дошло до того,
Что в жизни не осталось ничего своего
И не для кого давно уже не имеет значение
Как долго ты плаваешь проти течения
Et comment tout cela était-il arrivé?
Au point qu’il ne reste plus rien à soi dans cette vie
Et ne plus avoir d’importance pour personne depuis longtemps
Ça fait combien de temps que tu nages contre le courant?
И каждый раз познаваясь в беде –
Мы вроде бы вместе, но каждый сам по себе.
Настоящих друзей к концу пути не останется,
И карточный домик в итоге завалится.
Et à chaque fois apprendre à se connaître dans le malheur –
Nous sommes ensemble en quelque sorte, mais chacun de son coté.
Il ne restera pas de vrais amis à la fin du chemin,
Et le château de cartes finira bien par s’effondrer.
Сделав петлю, возвращаюсь в начало –
Оставаясь навек стоять у причала.
Обнаружив все то, о чем хотелось забыть,
И нет больше тех, кем хочется быть.
Après avoir fait un nœud coulant, je reviens au commencement –
Restant planté là sur le quai à jamais.
Ayant découvert tout ce que je voulais oublier,
Et ceux qui voulaient être, ne sont plus.
Припев:
Прощай, прощай! Может быть невзначай
Все останется yа кругу своем.
Прощай, прощай! Главное – не скучай?
Может встретимся и еще споем.
Refrain
Au revoir, au revoir! Peut-être inopinément
Tout restera dans son cercle.
Au revoir, au revoir! Le plus important, ne te morfonds pas,
Peut-être qu’on se reverra et qu’on chantera à nouveau..

Pornofilmy: Je me suis tellement morfondu

ПОРНОФИЛЬМЫ-Я так соскучился(2017)
Город расколется на мириады зеркал,
Рвутся в любовных пожарах петарды сердец,
Стенка за стенкой, душа, за душою тоска,
Тянет в болотную топь заколдованных мест.
La ville se fragmente en une myriade de miroirs,
Les pétards des cœurs explosent en incendies d’amours,
Un mur au delà du mur, l’âme, la tristesse au delà de l’âme,
Elle se traine dans un terrain marécageux et des lieux enchantés.
Я же тебя никогда никому не отдам,
Пело сердечко и плакали гордые льды,
Наши тела бы могли отыскать по следам,
Если бы мы не забыли оставить следы.
Je ne te donnerai jamais à personne,
Le cœur chantait et les fières et la glaces pleuraient,
On aurait pu trouver nos corps en suivant les traces,
Si nous n’avions pas oublié de laisser des traces.
Припев:

Дайте мне белые крылья,
Я утопаю в омуте,
Через тернии, провода,
В небо, только’б не мучаться.

Refrain:

Donnez-moi des ailes blanches,
Je me noie dans un tourbillon,
Par des épines, des fils,
Dans le ciel, pourvu juste qu’on ne souffre pas.

Тучкой маленькой обернусь
И над твоим крохотным домиком
Разрыдаюсь косым дождем,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь…

Comme un petit nuage noir qui tournait
Au dessus de ta petite maison si mignonne
J’ai éclaté en sanglot en une pluie oblique,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais …

Встретимся и за секунду проносится ночь,
Но вечностью черной разлука обрушится вновь.
Так почему же мы всё разбегаемся впрочь?
Зная в каком направлении наша любовь.
Vous rencontrer et, pendant une seconde, la nuit dérive,
Mais l’éternité de la séparation noire s’effondra.
Alors, pourquoi sommes-nous tous fuyants?
Savoir dans quelle direction notre amour est.

Мы друг для друга давно стали как зеркала.
Видеть тебя и всё чаще себя узнавать,
Нитью незримой нас намертво сшила игла,
Так больно когда города нас хотят разорвать.

Depuis longtemps nous sommes devenus comme des miroirs les uns pour les autres.
Te voir et de plus en plus souvent me reconnaître moi-même,
Une aiguille nous a cousu à jamais d’un fil invisible,
Cela fait tellement mal quand des villes veulent nous briser.
Припев.

Припев

Дайте мне белые крылья,
Я утопаю в омуте,
Через тернии, провода,
В небо, только’б не мучаться.

Refrain.
Refrain

Donnez-moi des ailes blanches,
Je me noie dans un tourbillon,
Par des épines, des fils,
Dans le ciel, pourvu juste qu’on ne souffre pas..

Тучкой маленькой обернусь
И над твоим крохотным домиком
Разрыдаюсь косым дождем,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь, я так соскучился,
Знаешь…
Comme un petit nuage noir qui tournait
Au dessus de ta petite maison si mignonne
J’ai éclaté en sanglot en une pluie oblique,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais, je me suis tellement morfondu,
Tu sais …

Tapok: je suis un bydlo

тапОК – Быдло текст
Надоели кабаки и дискотеки
Лучше б книжку почитал в библиотеке
В зеркало смотреть порой обидно
Потому что понимаешь, что ты быдло
On en a marre des pubs et des discothèques
Je ferais mieux de lire un livre à la bibliothèque
Parfois ça fait mal de se voir dans le miroir
Parce qu’on comprend qu’on est un bydlo
Вот так!
Я быдло Вот так!
Он быдло Вот так!
Мы быдло
Et voilà!
Je suis un bydlo, c’est comme ça!
Il est un bydlo, c’est comme ça!
On est des bydlos

One Big Pack -Notre génération

One Big Pack – Наше поколение
Каждый из вас продаёт свою свободу
Поколение без детства и без мечты.
Ублюдками нас называют и уродами,
Но нам ещё не запудрили мозги.

Chacun d’entre vous vend sa liberté
Une génération sans enfance et sans rêve.
On nous appelle les avortons et les monstres,
Mais nous n’avons pas encore subi de lavage de cerveau.
В каждом ещё горит огонь –
Справедливость, добро, равенство и братство.
А от всех вас мы чувствуем лишь боль,
Злобу, страх и стремление к богатству…
En chacun d’entre nous brûle le feu de la
Justice, bonté, égalité et fraternité.
Et de vous tous, on ne ressens que de la douleur,
De la méchanceté, peur et désir de richesse…
Припев:
Наше поколение
С окраин страны!
Засунь в жопу своё мнение
Нам не нужны такие как ты.
Refrain
Notre génération
Des confins du pays!
Ton opinion, tu peu te la mettre au cul
On a pas besoin de gens comme toi.
Государство порождает социальное неравенство,
Очень многим это нравится.
Но мы твёрдо знаем за что будем сражаться
И никогда не будем сдаваться.
L’état génère l’inégalité sociale,
Ca plait à beaucoup de gens.
Mais nous savons pertinemment pour quoi nous allons combattre
Et nous n’abandonnerons jamais.
В каждом ещё горит огонь –
Справедливость, добро, равенство и братство.
А от всех вас мы чувствуем лишь боль,
Злобу, страх и стремление к богатству..
En chacun d’entre nous brûle le feu de la
Justice, bonté, égalité et fraternité.
Et de vous tous, on ne ressens que de la douleur,
De la méchanceté, peur et désir de richesse …

Laura Loza: une ode à Poutine

La poétesse Laura Loza a sorti en 2014 cette Ode à Poutine et cela avait été relayé par les journaux télévisés alors surfant sur l’euphorie de l’annexion de la Crimée. Le président russe est souvent désigné comme étant le garant de la constitution. Il devient maintenant le garant de la paix mondiale. L’œuvre a ensuite été mise en musique avec succès.


 

Лора Лоза « Ода Путину »
1.Президент, президент, все спешат к тебе,
Наступает момент — поворот в судьбе.
Чтобы Крым не погряз в Хаосе и зле,
Стань гарантом для нас мира на Земле
1. Président, Président, tout le monde se précipite vers toi,
Le moment arrive d’un tournant dans notre destin.
Pour que la Crimée ne soit pas embourbée dans le chaos et le mal,
Deviens pour nous le garant de la paix sur Terre
Припев:
Действуй, Путин, русский президент,
И затми героев кинолент!
У России сильный аргумент –
Путин, Путин, Путин президент!
Refrain
Agis, Poutine, président russe,
Et éclipse les héros de cinéma!
La Russie a un argument solide –
Poutine, Poutine, Poutine est président!
2.Будет солнце сиять, разгоняя дым,
И счастливым опять станет русский Крым
Миллионы дверей он открыть готов,
Для детей, матерей, дедов и отцов!
Припев.
2. Le soleil brillera, dispersant la fumée,
Et la Crimée russe redeviendra heureuse
Il est prêt à ouvrir des millions de portes,
Pour les enfants, les mères, les grands-pères et les pères!
Refrain.
3. Люди «браво» кричат, пляшут и поют,
В небе звезды блестят и гремит салют.
Это наш президент мудро поступил —
Севастополь и Крым присоединил.
Припев.Самый лучший в мире президент!
3. Les gens crient « bravo », ils dansent et chantent,
Dans le ciel, les étoiles brillent et le salut gronde.
C’est notre président qui a sagement agi –
Sébastopol et la Crimée nous ont rejoint.Refrain.

Le meilleur président au monde!

Nevsky Stompers : FABRIQUÉ EN RUSSIE

Nevsky Stompers СДЕЛАНО В РОССИИ
То что нас окружало всегда
Часть нашей жизни, это наш дом
Мы не стремимся возвысить себя
Всех вокруг поливая дерьмом
Предпочитаем не строить иллюзий
Блуждая в плену дурацких амбиций
Мы избавляемся от мертвого груза
А то, что дорого – в сердце хранится
Le fait qu’on soit toujours entourés
Une partie de notre vie, c’est notre maison
Nous ne cherchons pas à nous élever
Tout autour c’est enduit de merde
Nous préférons ne pas nous faire d’illusions
Errant prisonniers d’ambitions stupides
Nous nous débarrassons de ce poids mortel
Et tout ce qui est cher à notre cœur, on le garde
Припев
Умники могут искать изъяны
Это не то, что звучит красиво
Мы заявляем честно и прямо
Сделано в России!
Refrain
Les gens intelligents peuvent chercher les défauts
Ce n’est pas quelque chose qui sonne bien.
Nous le déclarons sincèrement et directement
C’est fabriqué en Russie!
Всё это наша реальность злая
Веселье под звук полицейских сирен
И громкое эхо собачьего лая
В лабиринте обшарпанных стен
Здесь отребье и хулиганы
Аутсайдеры среди большинства
Смотрящие в небо со дна этой ямы
Здесь не кидают на ветер слова
Tout cela est notre méchante réalité
L’allégresse sous le son des sirènes de police
Et le fort écho des aboiements canins
Dans le labyrinthe des murs délabrés
Ici, les bas-fonds et les hooligans
Les outsiders parmi la majorité
Regardant le ciel depuis le fond de ce trou
Ici on ne jette pas les mots au vent

Machina Vremini — Les marionettes

Машина Времени – Марионетки
Лица стерты, краски тусклы —
То ли люди, то ли куклы,
Взгляд похож на взгляд,
А тень — на тень.
И я устал и, отдыхая,
В балаган вас приглашаю,
Где куклы так похожи на людей.
Les visages sont usés, les couleurs sont ternes –
Qu’ils soient des gens, ou des marionettes,
Tous leurs regards se ressemblent,
Toutes leurs ombres se ressemblent.
Fatigué et me reposant,
Je vous invite à une pièce,
Où les marionnettes sont si semblables aux gens.
Арлекины и пираты,
Циркачи и акробаты,
И злодей, чей вид внушает страх,
Волк и заяц, тигры в клетке —
Все они марионетки
В ловких и натруженных руках.
Harlequins et pirates,
Artistes de cirque et acrobates,
Et le méchant, dont l’apparence inspire la peur,
Le loup et le lièvre, les tigres en cage –
Ils sont tous des marionnettes
Entre des mains habiles et fatiguées.
Кукол дергают за нитки,
На лице у них улыбки,
И играет клоун на трубе.
И в процессе представленья
Создается впечатленье,
Что куклы пляшут сами по себе.
Les marionnettes sont tirées par des fils,
Elles ont le sourire sur le visage,
Et le clown joue de la trompette.
Et pendant la représentation
On a l’impression,
Que les marionnettes dansent d’elles-mêmes.
Ах, до чего ж порой обидно,
Что хозяина не видно:
Вверх и в темноту уходит нить.
А куклы так ему послушны,
И мы верим простодушно
В то, что кукла может говорить.
Ah, quel dommage parfois,
Que le maître ne soit pas visible:
Le fil s’enfuit en haut dans l’obscurité.
Et ses marionnettes lui sont si obéissantes,
Et nous, nous croyons naïvement
Que la poupée peut parler.
Но вот хозяин гасит свечи —
Кончен бал и кончен вечер,
Засияет месяц в облаках…
И кукол снимут с нитки длинной
И, засыпав нафталином,
В виде тряпок сложат в сундуках.
Mais le maître éteint les bougies –
Le bal est terminé et la soirée est finie
Dans les nuages ​​brille un croissant de lune …
Et on va enlever les marionnettes avec leurs longs fils
Et, endormies dans la naphtaline,
Et on les rangera comme de chiffons dans un coffre.

Antimelodix: Chaos RF

Attention c’est du hardcore et ça fait très mal aux oreilles. C’est un album de 2016 dont le titre vient de ce morceau. C’est un groupe fondé en 2006 en Carélie et qui se produit en Russie et Scandinavie.

 

Лора Лоза « Ода Путину »
Хаос РФ

Гибель в товарных масштабах,
Ужас и ложь на закуску.
Ухмылки с небритых экранов,
В ток-шоу делят капусту!

Chaos Fédération de Russie

La mort à une échelle commerciale,
Horreur et mensonges en entré.
Des sourire sur des écrans non rasés,
On se partage le chou dans un talk-show!

Хаос РФ

Вербовка живых трупов.
Добровольно лезущих в пекло.
Похоронки летят со свистом,
катафалк работает резво.

Chaos Fédération de Russie
Recrutement de cadavres vivants.
Qui entrent volontairement dans l’enfer.
Les funérailles volent avec un sifflement,
Un corbillard marche rapidement.
– Chaos RF

Death in commercial scale,
Accompanied with horror and lies.
Grins on unshaven screens,
They’re splitting the dough in the talk show!

-Chaos Fédération de Russie

La mort à l’échelle commerciale,
Accompagnée d’horreur et de mensonges.
Des rictus sur des écrans non rasés,
Ils divisent la pâte dans un talk-show!

Сhaos RF
A recruitment of the living dead.
Voluntary going to hell-fire.
Condolence letters fly with a whistle,
A hearse runs lively.
Сhaos Fédération de Russie
Un recrutement de morts-vivants.
Allant volontairement au feu de l’enfer.
Des lettres de condoléances volent en un sifflement,
Un corbillard marche vivement.

En cherchant Lénine


Lénine est omniprésent en URSS, sur les places centrales, mais aussi dans les quartiers, les usines, les écoles… C’est en Ukraine qu’il était le plus présent 5500 monuments alors que dans toute la Russie il n’y en avait que 7000. C’était pas seulement un élément du paysage mais un objet de culte, les petits enfants devaient lui apporter des fleurs rouges. A la chute de l’URSS on a bien sûr débaptisés quelques rues, mis quelques statues au rebut mais pour l’essentiel il demeurait en place. Depuis la révolution du Maidan de 2014, les Léninopads et les lois de décommunisation de 2015 les statues Lénine ont disparu des emplacements officiels, mais toutes n’ont pas été refondues. Beaucoup trainent dans la nature, ou bien on été customisées, transformées en d’autres personnages. C’est à la recherche de ces images loufoques que sont partis Niels Ackermann et Sébastien Gobert. Le texte introductif est signé Myroslava Hartmond. Les photographies de Niels Ackermann sont percutantes, elles donnent vie à des monuments déchus et souvent endommagés ou dénaturés dans des environnements inattendus. Les textes de Sébastien Gobert donnent la parole aux Ukrainiens et montre bien la diversité des paroles et la grande confusion qui règne dans l’esprit de certains. Il y avait même une femme qui se signait en passant devant la statue.

Les lois dites de décommunisation d’avril 2015 avaient tenté de donner un cadre au mouvement. Mais plutôt que d’apporter des réponses, elles soulevaient de nombreuses questions. Qu’est ce que la décommunisation Pourquoi? Qu’est ce qui vient après ? où sont parties ces statues de Lénine qui ont été escamotées de l’espace public? qu’est ce que les Ukrainiens veulent faire de ces vestiges du passé? que veulent ils faire de leur passé en général? Et Lénine de Bessarabska, qui avait suscité tant de passions, où est il? 

Ce que je regrette toutefois c’est que tous les témoignages sont jetés dans le livre comme des détritus, tous de la même façon sans aucune hiérarchisation ou mise en perspective et c’est imprimé sur fond de détails de billets de banque. Que le lecteur se débrouille. C’est une collection éparse de témoignages et photographies. Par exemple Ioulia Shukan, enseignante à Paris X est présentée au cotés d’Achot, un gars de Volnovakha, Volodymyr Viatrovitch, directeur de l’institut de la mémoire nationale est présenté au coté d’une vieille dont on s’est même pas donné la peine de lui demander si elle avait un nom à Chabot. C’est du grand n’importe quoi qui va à l’encontre même des principes de l’éthique journalistique, on mêle les interviews de spécialistes et le micro-trottoir de péquenauds de base sans rien préciser. C’est peut un choix artistique de l’éditeur mais un mauvais choix en tout cas.

Le livre n’en est pas moins un témoignage fort d’une époque qui restera dans l’histoire et auquel on ne prête pas forcément assez attention.

Denis Tchernomorsky: Une ballade sur l’amour

Mercredi rime avec poésie. Écoutons donc une ballade très romantique, des vers qui nous viennent des profondeurs de la Russie contemporaine. On appréciera la force des métaphores :
« Sans toi ma vie n’est pas possible
C’est comme la Russie sans Poutine
Comme une brochette sans grill »

Денис Черноморский Баллада о любви
Я увидел тебя, когда шел в магазин
Чтоб купить туалетной бумаги
Ты стояла напротив красивых витрин
И смотрела мне прямо в глаза
И тогда я решил, что гораздо нужней
Мне купить 2 бутылки портвейна «Анапа»
И в тот миг между взглядом твоим и моим
Промелькнула любви искра
Je t’ai vu quand je suis allé au magasin
Acheter du papier toilette
Vous étais debout devant de belles vitrines
Et tu m’as regardé droit dans les yeux
Et puis j’ai décidé que j’avais bien plus besoin
D’acheter 2 bouteilles de porto « Anapa »
Et à cet instant entre tes yeux et les miens
L’amour a fusé comme une étincelle
И у меня поднимается хуй
Когда ты лайкаешь фото из моего инстограма
Без тебя моя жизнь не возможна
Как россия без путина и шашлык без монгала
Et ma bite se relève
Quand tu likes une de mes photos sur Instagram
Sans toi ma vie n’est pas possible
C’est comme la Russie sans Poutine et comme une brochette sans grill
Я к тебе подошел чтоб тебя угостить
Беспонтовым портвейном «Анапа»
И не искал оправданий за то, что не смог
Я купить другого бухла
Ты рассказывала мне о том как в тюрьме
Отмотал срок твой старенький папа
А потом пригласила в гости к себе
И я чуть не сошел с ума
Je suis approché de toi pour t’offrir à boire
Du Porto sans prétention  « Anapa »
Et je n’ai pas cherché d’excuses pour expliquer que ne pouvais
Pas acheter d’autre truc à picoler
Tu m’as raconté comment en prison
S’est déroulée le peine de ton vieux paternel
Et puis je tu m’a invité chez toi
Et j’en suis presque devenu fou
И у меня поднимается хуй
Когда ты лайкаешь фото из моего инстограма
И без тебя моя жизнь не возможна
Как без курта кобейна группа нирвана
Et ma bite se relève
Quand tu likes une de mes photos sur Instagram
Sans toi ma vie n’est pas possible
Comme le groupe Nirvana sans Kurt Cobain
Поднимаясь по лестнице на 4-й этаж
Я достал из кармана пачку гандонов,
Я купил их по акции 3 по цене одного
в магазине товаров фикс-прайс
Дверь открылась твоя и кровать затрещала
От нашей любви и твоих сладких стонов
А из куртки твоей незаметно посыпались
На пол соль и спайс
En montant les escaliers jusqu’au 4ème étage
J’ai trouvé dans ma poche un paquet de capotes,
Je les avais achetées en promo: 3 pour le prix d’une seule
Dans le magasin à prix unique
La porte s’est ouverte et votre lit a craqué à cause
De notre amour et de tes doux gémissements
Et de ta veste imperceptiblement s’est reépendu
Sur le sol, du sel et de la beuh de sythèse
И у меня поднимается хуй
Когда ты лайкаешь фото из моего инстограма
И без тебя моя жизнь не возможна
Как водка без пива и алкаш без стакана
Et ma bite se relève
Quand tu likes une de mes photos sur Instagram
Sans toi ma vie n’est pas possible
Comme la vodka sans bière et un alcoolique sans verre
И у меня поднимается хуй
Когда ты лайкаешь фото из моего инстограма
И без тебя моя жизнь не возможна
Как аптека без лирики и жан клод без вандама
Et ma bite se relève
Quand tu likes une de mes photos sur Instagram
Sans toi ma vie n’est pas possible
Comme une pharmacie sans lyrisme et Jean Claude sans Vandame