En Russie

Hymne Tsariste: Dieu garde le Tsar

On a jamais posté ici l’hymne Tsariste bien qu’au fond les occasions ne manquent pas dans la Russie d’aujourd’hui: par exemple lorsque Vladimir Jirinovsky a remercié Poutine lui remettant une médaille en disant les paroles, non chantées mais accompagnées de grands gestes. Les paroles sont simples et courtes, cela permet à tous de les retenir sans difficulté.

On a déjà parlé de détournements par PTVP en 2007 ou Nevri en 2012 pour ne citer qu’eux mais aujourd’hui c’est d’une interprétation très belle et très classique que nous allons parler. Le 10 novembre est la journée des forces de police du ministère de l’intérieur et traditionnellement la journée où les meilleurs chœurs de tout le pays donnent des concerts (le ministère de l’intérieur a de très gros effectifs donc il y a profusion de très belles voix dans les chorales de la police). Au concert donné à Yaroslav on a donc entonné Dieu protège le Tsar devant le gouverneur et les notables locaux debout dans le plus grand respect. Cela interpelle bien sûr car la date du concert 10 novembre 2017 marque les 100 ans de la création de la police soviétique. S’il y a une chanson qui ne convient pas, c’est bien celle-ci! Il y a quelque temps encore cela aurait été impensable. Mais l’idée de chanter cet hymne est que Pierre premier a fondé le ministère de l’intérieur il y a 215 ans et c’est donc une façon de le commémorer (encore que je ne suis pas sûr de ce que l’on chantait il y a 215 ans, Dieu garde le Tsar ne date que de 1833).
Toujours est-il qu’il s’agit là d’un exemple des synergies que la Russie contemporaine sait opérer entre le passé soviétique et le passé Tsariste.

Боже, Царя храни: государственный гимн Российской Империи до 1917
Боже, Царя храни!
Сильный, державный,
Царствуй на славу, Hа славу нам!
 Dieu, protège le Tsar!
Fort et puissant.
Règne excellemment, à notre gloire!
Царствуй на страх врагам,
Царь православный.
Боже, Царя храни!
Règne à la peur des ennemis
Oh, le Tsar orthodoxe.
Dieu protège le Tsar!

Les 131 ans de la perforatrice de bureau

On fête aujourd’hui l’anniversaire de la perforatrice de bureau, la troueuse de papier, ou Dyrokol, дырокол en russe. L’occasion de revoir une célèbre scène du film le Courrier (ou garçon de course) qui rend bien l’atmosphère de bureau à la fin de l’URSS, la radio en bruit de fond égraine les nouvelles de Tchernobyl dont on se soucie guère.

Sektor Gaza : Préservatif

Le 1er décembre c’est la journée de lutte internationale contre le VIH, du moins c’est comme ça que l’a définit l’Organisation Mondiale pour la Santé. Comme la situation est réellement dramatique en Russie: l’épidémie touche une partie significative de la société et pas uniquement des groupes marginaux, il a été décidé il y a deux ans de mettre en place un programme de prévention, avec à terme l’installation de distributeurs de préservatifs à des tarifs abordables pour les jeunes et des leçons de sensibilisation.

Le 2 novembre se tenait une réunion préparatoire au ministère de l’éducation pour les web-séminaires qui devraient avoir lieu le 1er décembre pour sensibiliser les jeunes à l’emploi de mesures de profilaxie, elle s’est interrompue sur sur un désaccord profond entre le ministère et les organisateurs. Le différent porte sur l’emploi du mot « préservatif », le ministère estime qu’il faut utiliser des périphrases et autres euphémismes et sanctionner toute personne qui prononcera à voix haute le mot « préservatif » jugé inconvenant, y compris dans le cadre d’une journée de prévention du VIH, la morale doit passer avant la lutte contre l’épidémie.
Cette réunion a donc inspiré le petit dessin animé suivant. Où l’on imagine un homme cherchant à acheter des préservatifs qu’on lui refuse d’abord parce quelque soit le terme qu’il emploi cela est jugé inconvenant, et puis finalement parce qu’on a pas sa taille…

Mais d’où vient cette peur panique du mot préservatif? Fin 2011 déjà lors des protestations contre les fraudes massives des élections le premier ministre de l’époque, Vladimir Poutine, avait traité les personnes ne se satisfaisant pas des fraudes électorales de préservatifs, sans toutefois oser prononcer le mot. Il faut savoir que les manifestants avaient attaché à leur boutonnière un ruban blanc, symbole en principe d’une aspiration à la propreté, à la transparence et à l’honnêteté. Le commentaire du premier ministre et candidat fut donc « Lorsque je les ai vu à l’écran qui portaient quelque chose sur la poitrine. Je vais vous dire en toute franchise, c’est inconvenant, néanmoins je vais quand même vous le dire…. J’ai cru qu’il s’agissait de la propagande pour la lutte contre le SIDA… c’était des … pardon … des contraceptifs qu’ils portaient, sans qu’on comprenne vraiment pourquoi ils les avaient déroulés. Après j’ai regardé plus attentivement et compris que non. »

Cette séquence est importante car elle montre bien que préservatif est une chose fondamentalement honteuse et qui permet de discréditer tout adversaire. De plus le mot même de préservatif est proscrit. On lui préfère le mot de contraceptif qui est une synecdoque très médiocre, car d’un point de vue contraceptif le préservatif est très loin d’être le plus efficace et d’autre part la phrase porte sur la lutte contre le SIDA et non sur la contraception. Il ne s’agit donc pas d’une fonction contraceptive mais d’une fonction de protection, de préservation contre les infections sexuellement transmissibles. Le mot correct pour cette fonction devrait être préservatif.

Par effet miroir début 2012 Vladimir Poutine a donc été associé à un préservatif.

Peut être est ce là une tradition soviétique que de ne pas nommer le préservatif. Il existe d’ailleurs une légende urbaine à ce sujet disant que cela s’appelait « produit en caoutchouc n°2 » (le n°1 étant le masque à gaz, le n°3 la gomme à dessiner et le n°4 les galoches). Ce n’est pas vrai, c’est juste une légende, il y avait écrit dessus « préservatif ». Mais il est vrai que le prix (prix fixe puisqu’en Union Soviétique) était de 2 kopeks, ce qui faisait que les vendeuses un peu prudes, n’osant lire le mot préservatif, se contentaient de lire le prix, c’est à dire effectuaient métonymie, le prix du produit devenant sa dénomination du produit.

Il existe une chanson d’une époque bien plus ancienne sur le Préservatif et qui est devenue un classique déjà. C’est le groupe Sektor Gaza qui la chantait en 1991.

сектор газа презерватив
Презерватив, презерватив,
Презерватив, презерватив.
Наденьте меня на свой конец,
На свой толстый красный огурец,
Натягивай, на всю балду,
Презер-ватив, натягивай меня быстро,
Презерватив, презерватив,
Презерватив, презерватив.
Я гнилая резина, пусть я такой,
Но спасаю от триппера пенис твой,
Перед тем как вступить в половую связь,
Натяните быстро презерватив.
Презер — я такой — ватив, я хороший,
Презер — я сякой — ватив, ну и что же,
Презер — как ты назвал меня — ватив «гондон я»?
Ну и пусть буду пусть буду пусть буду им пусть
Презер — зато я дефицит,
Презерватив-презерватив.
Я гнилая резина, пусть я такой,
Но спасаю от триппера пенис твой-ой,
Перед тем как метнуть в половую щель,
Натяните быстро презер, презер, презерватив.
Préservatif, préservatif,
Préservatif, préservatif.
Mettez-moi sur votre bout,
Sur votre épais concombre rouge,
Tends-le, de toutes tes forces
Préservatif, tends-moi vite,
Préservatif, préservatif,
Préservatif, préservatif.
Je suis un caoutchouc pourri, et alors? laissez moi être ça,
Mais je sauve ton pénis des MST,
Avant de me lancer les fentes génitales,
Étirez rapidement le préser, préser, préservatif.
Preser – Je suis comme ça – vativ, je suis bon,
Preser – Je suis mauvais dans tous les sens – Vativ, bien et quoi,
Prezer – comment que tu m’as appelé – vativ « je suis une capote »?
Eh bien, je les laisserai les laisserai dire
Prezer – mais malgré tout je suis en rupture de stock,
Preservatif-préservatif.
Je suis un caoutchouc pourri, et alors? laissez moi être ça,
Mais je sauve ton pénis des MST,
Avant de me lancer les fentes génitales,
Étirez rapidement le preser, préser, préservatif.
Я наиважнейший в мире препарат,
Я дефицит и мне каждый рад,
Ты ширять со мною можешь наугад,
В любую дырку вперёд или взад,
Стою я недорого лишь десять коп.
Зато не пропадёшь со мной, не ляжешь в гроб,
Я спасу от триппера, от кандилом,
Тебе со мной не будет влом.
Э-е-е хали-гали,
Э-е-е, е-е-е,
Э-е-е СПИД поймали
Э-е-е, на муде!
Ты меня натягивай на свой конец,
А не то тебе придёт кобздец,
Хоть со мной не так приятно, но зато,
Я спасу от СПИДа твоё долото.
Если мною пренебречь то быть беде-
Триппер сразу прыгнет на твои муде,
Если меня бабы будут уважать,
На аборты можно будет не бежать.
Э-е-е хали-гали,
Э-е-е, е-е-е,
Э-е-е СПИД поймали
Э-е-е, на муде!
Я могу быть и игрушкой для детей,
Так что мама с папой деньги не жалей,
Меня водой из крана можно наполнять,
На головы прохожим из окна кидать.
Если ты обрезал палец, не зевай,
Ты на палец меня смело надевай,
Меня можно также в праздник надевать,
И на демонстрации махать.
Э-е-е хали-гали,
Э-е-е, е-е-е,
Э-е-е СПИД поймали
Э-е-е, на муде!
Je suis l’article de pharmacie le plus important au monde,
Je suis en pénurie et je suis heureux,
Avec moi tu peux planer au petit bonheur la chance,
Dans n’importe quel trou en avant ou en arrière,
Je ne coûte pas cher, juste dix kopeks.
Mais moi tu ne va pas périr, tu ne te coucheras pas dans un cercueil,
Je te protège de la gonorrhée et des verrues,
Avec moi tu n’auras pas la flemme.
E-e-e-khali-gali,
E-ee, e-ee,
Ee-e le SIDA est attrapé
Euh-euh, sur un testicule!
Tu me tends sur ton bout,
Et comme ça tu ne seras pas foutu,
Bien que ce ne soit pas si agréable avec moi, mais d’un autre coté
Je vais protéger ton pinceau du SIDA.
Si tu me néglige tu seras dans la mouise …
La gonorrhée va de suite sauter sur ton testicule,
Si les femmes me respectent,
Il n’y aura pas courir pour un avortement.
E-e-e-khali-gali,
E-ee, e-ee,
Ee-e le SIDA est attrapé
Euh-euh, sur un testicule!
Je peux être un jouet pour les enfants,
Alors maman et papa ne vont pas regretter leur argent,
On peut me remplir à l’eau du robinet,
Et me lancer de la fenêtre sur la tête des passants.
Si tu t’est coupé le doigt, ne bâille pas,
Mets moi sans crainte sur ton doigt,
On peut aussi me porter un jour de fête,
Et m’agiter aux manifestations.
E-e-e-khali-gali,
E-ee, e-ee,
Ee-e le SIDA est attrapé
Euh-euh, sur un testicule!

Dj Gregori on avait deux paquets d’herbe

L’œuvre magistrale de Hunter S. Thompson Fear and Loathing in Las Vegas en français Las Vegas parano: Une équipée sauvage au cœur du rêve américain a donné lieu à une adaptation cinématographique par Terry Gilliam en 1998. Certaines des répliques sont devenues cultes, y compris en Russie si bien que Dj Gregori les a remixées. Elles ont en outre été rajoutées à une vidéo d’une réunion avec le Président, le premier ministre et le vice premier ministre assez éloquente. La parole est au vice-premier ministre.

Dj Gregori – У нас было 2 пакетика травы
У нас было 2 пакетика травы, 75 ампул мескалина, 5 пакетиков диэтиламид лизергиновой кислоты, или ЛСД, солонка, на половину заполненая кокаином и целое море разноцветных амфитаминов, барбитуратов и транквилизаторов, а так же бутылка текилы, бутылка рома, ящик пива, пинта чистого эфира и две дюжины пузырьков амил нитрита… Poutine: Je vous prie, la parole est à Igor Chouvalov.
Chouvalov: On avait 2 sacs bourrés d’herbe, 75 ampoules de mescaline, 5 feuilles de diéthylamide de l’acide lysergique, ou LSD, une salière à moitié pleine de cocaïne, une galaxie multicolore d’amphétamines, barbituriques, et tranquillisants, ainsi qu’une bouteille de tequila, une bouteille de rhum, une caisse de bière, un demi litre d’éther pur, et deux douzaines de fioles de Nitrite d’amyle.
 Чёртов Эфир после него вас развозит так, что вы похожи на пьяницу из старой Ирландской новеллы, полная утрата опорно двигательных навыков, галюцинации, потеря равновесия, немеет язык, начинаются бояки, отказывает позвоночник … Éther démoniaque… Ça vous fait vous comporter comme l’ivrogne du village dans un roman irlandais… C’est la perte complète de toutes capacités motrices… vision brouillé, perte d’équilibre, langue pâteuse. L’esprit se replie avec horreur, incapable qu’il est de communiquer avec la colonne vertébrale.
 Но самое интересное — вы видите самого себя в этой уродливой позе. Эфир уже отпускал. ЛСД давно вышло. А мескалин все еще давал кайф. Он медленно выходит. Первый час вы ждете. Потом в начале второго часа вы начинаете проклинать того кретина, который вам продал эту байду. А потом — ба-бах! Mais le plus intéressant c’est que vous vous voyez avoir cet horrible comportement sans rien pouvoir contôler. L’éther déjà libéré. Le LSD est parti depuis longtemps. Et la mescaline est encore euphorisante. Ca part lentement. La première heure vous attendez. Puis, au début de la deuxième heure, vous commencez à maudire le crétin qui vous a vendu cette merde. Et puis – bah!

Alexandre Pouchnoy: et Lénine a envoyé tout le monde au premier Mai

Le samedi en Russie c’était le jour du travail collectif et bénévole: le Soubbotnik ou en français « le Samedi Communiste ». Tout le monde y était volontaire pour faire ce travail physique purement désintéressé et spontané (comprendre corvée obligatoire et planifiée). La légende veut que le premier Soubbotnik eut lieu le 1mai 1920 et que Vladimir Ilitch Oulianov, Lénine, lui même y participa et qu’il pris une poutre sur l’épaule. Cela inspira d’ailleurs de très nombreuses illustrations.

On est bien loin de la tolérance française pour la vente de muguet dans les rues le premier mai  qui permet aux enfants de s’enrichir sans trop se fatiguer et de découvrir le capitalisme.



Notons qu’il existe une variante très intéressante de la chanson chez les castors « Ленин взял бревно и перегрыз »:

Александр Пушной А Ленин всех послал на первомай
А Ленин всех послал на первомай
на первомай
на первомайА Ленин всех послал на первомай
Ану ка все на первомай!
Et Lénine a envoyé tout le monde au Premier Mai
Au 1er mai
Au 1er mai
Et Lénine a envoyé tout le monde au Premier Mai
Allez tous au premier Mai!
И сам Ленин пошел на первомай
и сам пошел на первомай
Et Lénine lui-même est allé le 1er mai
Et lui aussi, il est allé au Premier Mai
И сам Ленин пошел на первомай
и сам пошел на первомайА там он взял бревно
он взял бревно
Et Lénine lui-même est allé au 1er mai
Et lui aussi, il est allé au Premier MaiEt là, il a pris une poutre
il a pris une poutre
И ПОВОЛОК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
И ПОВОЛОК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
И ПОВОЛОК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
И ПОВОЛООООК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!А Ленин всех послал на первомай
Ану ка все на первомай!
И сам Ленин пошел на первомай
и сам пошел на первомайА там он взял бревно
он взял бревно
Et vas-y !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et vas-y !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et vas-y !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et vas-yyyyyyyyy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et Lénine a envoyé tout le monde au Premier Mai
Allez! Tous au premier mai!Et Lénine lui-même est allé le 1er mai
Et lui aussi, il est allé au Premier Mai
Et là, il a pris une poutre
il a pris une poutre 
И ПОВОЛОК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
И ПОВОЛОК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
И ПОВОЛОК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
И ПОВОЛООООК!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Давай, Ильич, давай!
Давай, Ильич, давай!
Давай тяни еще
Давай, Ильич, давай!
Некогда сейчас, потом поговорим, нуДАВАЙ ИЛЬИЧ ДАВААААААААААААЙ!!!!!!!!Может ведь, когда захочет
Et vas-y !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et vas-y !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et vas-y !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et vas-yyyyyyyyyyyy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Allez, Ilyich, allez!
Allez, Ilyich, allez!
Allez, tire-toi encore.
Allez, Ilyich, allez!
Là on a pas le temps, on parlera après, et benALLEZ ILYICH ALLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEZ!!!!!!!!Peut-être qu’en fait, quand il veut

Brak Naroda: Notre candidat

Cela peut sembler à priori absurde et provocateur de choisir un terroriste comme président mais parfois la question se pose de façon inverse comment ne pas choisir un terroriste?
L’an dernier le journaliste américain David Satter a publié un livre sur les attentats de 1999 qui ont précédé les élections présidentielles et qui sont classés secret pour longtemps. On parle pas de sujet de nos jours mais il est dans toutes les têtes, il suffit de voir les réactions des russes à l’effondrement d’un immeuble jeudi soir à Ijevsk (970km à l’est de Moscou) du fait d’une fuite de gaz faisant 4 morts. Les images sont impressionnantes il est vrai, mais un immeuble qui s’effondre avant une élection présidentielle réveille un vieux traumatisme en Russie.
Écoutons donc les punks de Rostov nous chanter que le candidat terroriste est le choix le plus logique.




[ Брак Народа ] Наш Кандидат
Сегодня важный день для нашей страны,
Все должны встать и на выборы идти,
Выбирать для себя защиту и опору,
Нам нужен президент! Действительно, без спору.
Президент нас спасет, всем нам поможет,
Врагам всем нашим врежет по роже,
Репрессиями нас не будет угнетать,
Но для этого надо террориста выбирать.
Aujourd’hui c’est un jour important pour notre pays,
Tout le monde doit se lever et aller aux élections,
Choisir pour soi-même la protection et le soutien,
Nous avons besoin d’un président! En effet, il y a pas à discuter.
Le président va nous sauver, il nous aidera tous,
Il va mettre sur la gueule à tous nos ennemis,
Il ne nous opprimera pas avec des répressions ,
Mais pour cela, il faut choisir un terroriste.
Террориста в президенты изберем,
Пару бомб тогда рванем,
Врагов всех в ад мы заберем,
И сами безболезненно помрем.
On va élire un terroriste à la présidence,
On va faire exploser deux bombes,
On va envoyer tous nos ennemis en enfer,
Et nous on va mourir sans souffrir.
Кризисы, войны, революции –
Главные государственные функции.
Хватит уже мучить всех нас,
Самоубийство страны – выход для масс.
Психопат-камикадзе – лучший правитель,
Ему будет благодарен каждый житель,
Он нас прибьет без мук и быстро,
Террорист страну спасет бескорыстно.
Crises, guerres, révolutions –
Voilà les principales fonctions de l’état.
Ça suffit de nous tourmenter tous,
Le suicide du pays c’est l’issue pour les masses.
Le psychopathe-kamikaze est le meilleur dirigeant,
Chaque habitant lui sera reconnaissant,
Il va nous tuer sans douleur et rapidement,
Le terroriste va sauver le pays de façon désintéressée.
Террорист наш кандидат!
Террорист наш кандидат!
Террорист наш кандидат!
Кандидат партии «Народный Брак»!
Terrorists win.
Le terroriste est notre candidat!
Le terroriste est notre candidat!
Le terroriste est notre candidat!
Candidat de la fête « Mariage du Peuple »
!Les terroristes gagnent.

Golos Amériki: Lénine


Vendredi dernier le chanteur Andrei Makarevitch expliquait au micro de la radio Echo de Moscou la raison pour laquelle la momie de Lénine était toujours dans le mausolée. у тебя всегда есть запасная тема: Давайте поговорим про вынос тела…». А вот его вынесут и закопают – и тема кончилась. А про что говорить тогда? Comme ça t’as toujours un sujet de réserve « Et si on enterrait le cadavre?… » Mais si on le prend vraiment et qu’on se met à creuser le sujet est épuisé pour de bon. De quoi tu vas parler alors? ».
La momie de Lénine dans la Russie d’aujourd’hui est devenue un moyen d’éviter de parler de problèmes plus graves.

Dans cette chanson on retrouve le thème du vol de la momie qui est au centre du roman de Nicolas Bokov (là il ne s’agit que de la tête mais c’est tout de même l’essentiel pour une momie exposée). On retrouvait aussi le thème du vol du cadavre dans Le Mausolée d’Edouard Moradpour… Preuve qu’il s’agit d’un thème éternel et que Lénine est bien à sa place. Tant que tout le monde ne rêve que de le voler, personne ne rêve d’autre chose.

Pour le centenaire de la Révolution d’Octobre rêvons donc de transformer Lénine en paillasson.

Голос Омерики – Ленин
Я Ленина украл из мавзолея,
Я наконец – то это совершил!
Я 20 лет мечту свою лелеял,
Я только этой мыслью и жил!
J’ai volé Lénine du mausolée,
Je l’ai finalement fait!
Je caressais ce rêve depuis 20 ans,
Je viens juste de vivre cette pensée!
Какой же я талантливый и ловкий,
Я мавзолей священного лешил!
Я очень очень акуратно вынес Вовку,
А дохлую собаку подложил!
Ce que je suis talentueux et adroit,
Je l’ai dérobé au saint mausolée!
Avec beaucoup beaucoup de doigté j’ai emmené Vovka,
Et je l’ai remplacé par un chien crevé!
Теперь уж я из мумии из этой
Таких себе делов наворочу :
Быть может захуярю на штиблеты,
А может на пальто ее пущу!
Maintenant, de cette momie
Je me demande ce que je vais bien pouvoir en faire:
Peut-être que je vais lui taper ses bottines,
Et peut-être que je vais sortir avec son manteau!
Из друга всех детей и всех народов
И пиджачишка выйдет неплохой!
Короче, я определюсь по ходу,
Ну а пока тащу его домой.
De l’ami de tous les enfants et de tous les peuples
Sa petite veste sera bien bonne!
Bref, je me déciderai en cours de route,
Pour l’instant, je le traîne à la maison.
Буду я гулять по скверам
Хохоча!
В коже натурального
Ильича!
В яркий солнечный день и в кромешной тьме –
Ленин всегда на мне!
Je vais marcher à travers des squares
En riant!
Dans le cuir naturel
D’Ilitch!
Par une journée ensoleillée et dans l’obscurité totale –
Lénine est toujours sur moi!
Ну право же, – не кожа, а конфетка!
Сварганить можно просто всё, что хош!
Возможно я сошью себе жилетку
И будет она вечная, как вождь!
Mais bon, ce n’est pas vraiment de la peau, mais du bonbon!
On peut préparer tout ce qu’on veut!
Peut-être que je vais me faire un petit gilet
Et il sera éternel, comme notre Leader!
А может быть я кепку, чтоб красиво, забацаю,
Хотя, пожалуй, нет!
Наверно, лучше всё же – макасины!
Покрашу их по моде в красный цвет!
Ou peut-être que je vais me faire une casquette pour que ce soit beau,
Quoique que, non peut-être pas!
Probablement le mieux encore c’est des mocassins!
Je vais les peindre à la mode, en rouge!
Короче, блин, пока я собирался
И строил свои планы выше гор,
Мой материал чего – то развонялся,
И плесенью пошел, как сыр рокфор!
Bref, putain, alors que je me préparais
Et tirais mes plans au-dessus des montagnes,
Mes matériaux ont dégagé une puanteur indescriptible,
Et la moisissure s’est propagée comme sur le roquefort!
Теперь уже, конечно, мне не светят
Ни кепка, ни жилет, ни пиджачок.
И я оставил все мечтания эти!
Ну хоть хватило на половичок!
Maintenant, bien sûr, je ne brille pas
Pas de casquette, pas de gilet, pas de veste.
Et j’ai laissé tous ces rêves!
Mais au moins qu’il en reste pour un petit tapis!
А мог бы я гулять по скверам
Хохоча!
В натуральной кожи из
Ильича!
В яркий солнечный день и в кромешной тьме –
Ленин всегда на мне!
Je vais marcher à travers des squares
En riant!
Dans le cuir naturel
D’Ilitch!
Par une journée ensoleillée et dans l’obscurité totale –
Lénine est toujours sur moi!

Ekaterina Gordon: prends le paradis

Alors que Ekaterina Gordon est une des candidates au poste de présidente de la fédération de Russie, et qu’elle répond aux questions des citoyens qui s’interrogent sur le sens de sa candidature, est elle la plus sérieuse ou la plus farfelue, la plus en opposition ou la plus flatteuse vis à vis du pouvoir?, étant donné qu’il n’y a pas encore de programme électoral et que la campagne officielle n’a pas débuté, il serait bien d’écouter une de ses chansons.

Екатерина Гордон «Забирай рай»
Я не знаю, как жить, если ты уйдёшь.
Я не знаю, как дальше верить в лучшие дни.
Что-то надо решать, между нами лишь ложь.
Мы, как-будто вдвоём и как-будто одни.
Je ne sais pas comment vivre si tu pars.
Je ne sais pas comment continuer à croire en des jours meilleurs.
Quelque chose doit être décidé, entre nous il n’y a que du mensonge.
Nous, c’est comme si on était à deux et on était tout seul.
Я себя приучаю быть с тобою не вместе,
Без ненужной печали и без приторной лести!
Je m’habitue à être avec toi sans être ensemble,
Sans tristesse inutile et sans flatterie doucereuse !
Припев:
Забирай это небо, забирай и рай.
Забирай это солнце, я умею быть сильной!
Только знай, что когда ты мне скажешь « Прощай… » –
Это небо не будет, как глаза мои – синим!
Refrain
Prends ce ciel, et prends le paradis.
Prends ce soleil, je sais être forte!
Sache juste que quand tu me dis « Adieu … » –
Ce ciel ne sera pas bleu comme mes yeux!
Это солнце взорвётся, разлетится на стёкла…
И даже птицы замолкнут. И даже птицы замолкнут.
Ce soleil va exploser, voler en éclats sur le verre …
Et même les oiseaux se tairont. Et même les oiseaux se tairont.
Мне с тобой тяжело, без тебя тяжело –
Но пора нам расстаться и расставить над « i ».
Думала, повезло, вот как-будто назло –
И настала пора от тебя уходить.
J’ai du mal à être avec toi et à être sans toi
Mais il est temps de nous séparer et de mettre les points sur les « i ».
Je pensais, avoir de la chance, comme si c’était exprès-
Et j’ai commencé à te quitter.
Я хочу навсегда позабыть это чувство!
Но, похоже, прощаться – это тоже искусство!
Je veux oublier ce sentiment pour toujours!
Mais, on dirait que se dire au revoir c’est tout un art!
Припев:
Забирай это небо, забирай и рай.
Забирай это солнце, я умею быть сильной!
Только знай, что когда ты мне скажешь « Прощай… » –
Это небо не будет, как глаза мои – синим!
Refrain
Prends ce ciel, et prends le paradis.
Prends ce soleil, je sais être forte!
Sache juste que quand tu me dis « Adieu … » –
Ce ciel ne sera pas bleu comme mes yeux!

Mirko Sablitch: Le petit chien de Poutine

Voici une vidéo pré-électorale de Ksenia Sobchak vue par les Ukrainiens de Mirko Sablitch. Il s’agit d’un détournement de l’une des chansons du dessin animé culte « les musiciens de Brême ».
La chanson touche plusieurs sujets, l’interview de Xénia Sobtchak par Youri Doud, les propos sur la Crimée lors de la conférence de presse pour l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle, la mort du père de son père le 20 février 2000, sujet en principe tabou. Ajoutons que les médias se disent en russe SMI, c’est à dire « moyens d’information de masse », ici l’expression est détournée en « moyens de débilisation de masse »

СОБ(ч)АЧКА ПУТИНА * — Мирко Саблич — песенка
Проворачиваем схему банальную,
Чтобы выключить из гонки Навального,
Достаём из рукава куклу Ксю:
– В плезиденты я хосю
On va sortir un plan bien banal
Pour mettre hors course Navalny
On sors de la manche, la poupée Xiou:
– En plésidente je vieux être
Ох, назойливая ты моя Ксюшенька,
Раскудахталась, родная финтифлюшенька.
Я ж папашку твоего замочил?
– Но Кирилл вам всё простил!
Oh, ma petite Ksyushenka tu es un peu fatigante,
Tu t’es mis à glapir, ma petite chérie.
J’ai quand même buté ton petit papa?
– Mais Kirill vous a tout pardonné!
Крым возвратить придётся,
Или Россия навернётся.
Va falloir rendre la Crimée,
Ou bien la Russie va s’écrouler.
Мы тебе телеэфиры забахаем:
Познер с Ургантом, Меньшову с Малаховым.
Плюс на дудке подудишь у Дудя.
– В этом деле профи я!
On va te propulser à la télévision:
Pozner avec Urgant, Menchov avec Malakhov.
Plus tu vas jouer jouer un peu de pipeau chez Yuri Dud.
– Pour ce genre de trucs, je suis une pro!
Крым возвратить придётся,
Или Россия навернётся.
Va falloir rendre la Crimée,
Ou bien la Russie va s’écrouler.
Доведём мы до абсурда ситуацию,
Через средства массовой дебилизации,
Каждый шут сыграет здесь свою роль:
И Володя – вновь король.
On va pousser la situation jusqu’à l’absurde,
Grace aux moyens de débilisation de masse,
Chaque bouffon jouera son rôle ici:
Et Volodia sera encore roi.

Katioucha XY

Le premier ministre pour le lancement de la nouvelle chaine de télévision russe en Chine a dit qu’il fallait chanter Katioucha: Давайте смотреть этот канал, и давайте будем петь « Катюшу », – отметил Медведев.

On a déjà publié ici Katioucha comme le détournement ukrainien de cette chanson guerrière.

Катюша. XY
Очень быстро стало время лететь.
Я так часто слышу взрослые нотки.
Очень многое нужно сделать успеть.
Оседают как пепел чёрные смоги.
Le temps a commencé à filer très vite.
J’entends tellement souvent des notes d’adultes.
Il faut arriver à faire tellement de choses.
Le nuage de pollution noir s’effondre comme de la cendre.
Захватила людей жизни злая волна.
И натянуты нервы как струны гитары.
Поселилась в душе немая тоска.
И висят над нами дьявола лапы.
La méchante vague a pris la vie des gens.
Et les nerfs tendus comme des cordes de guitare.
Et a installé dans l’âme une angoisse muette.
Et les griffes du diable sont suspendues au dessus de nous.
Я шагаю по минному полю
Поступков людей.
Каждый день взрывает снаряды
Пустых идей.
Je marche à travers le champ de mines
Des actions humaines.
Chaque jour explosent les obus
Des idées vides.
Обстрел повсюду. Стреляют в спину тупые слова.
И все понимают — в мирное время идёт война.
Визжат до гроба, а всё веселятся — кураж, да кураж.
Одни заплатки на лицах и масках — монтаж, да монтаж.
On tire de partout. On tire dans le dos des mots stupides.
Et tout le monde comprend qu’en temps de paix la guerre a lieu.
Ils glapissent jusqu’à la tombe, et tout est plaisir – le courage, oui le courage.
Que des masques et des correcteurs de tons direct (photoshopsur les visages- Montage, oui montage.
 Мы — в колоде пустые шестёрки, а козырей лет.
И бог наблюдает за этим спектаклем и шлёт нам привет.
On a dans notre jeu des six vides, et un vol d’atouts.
Et Dieu observe ce spectacle et nous envoie son bonjour.
Теоремы мы горбашем все мы
И давно на плаву прозрач одеяний
Выступают певцы как колчан войны,
Начинается конкурс борьбы состязаний.
Nous sommes des théorèmes, nous sommes tous des Gorbash
Et depuis longtemps les vêtements transparents flottent
Les chanteurs se produisent comme des carquois de guerre,
Le concours commence par la lutte de compétition.
Да, России ругаться — тени сирень.
Ведь умы России — не стадо баранов.
Многим людям осталось чуть-чуть потерпеть.
Нам посылка свыше — схема приказов.
Oui, la Russie gronde comme des ombres lilas.
C’est que l’intelligence de la Russie n’est pas un troupeau de moutons.
Beaucoup de gens n’ont plus qu’un peu de patience.
On nous envoie d’en haut  le schéma des ordres.
Я шагаю по минному полю
Поступков людей.
Каждый день взрывает снаряды
Пустых идей.
Je marche à travers le champ de mines
Des actions humaines.
Chaque jour explosent les obus
Des idées vides.
Обстрел повсюду. Стреляют в спину тупые слова.
И все понимают — в мирное время идёт война.
Визжат до гроба, а всё веселятся — кураж, да кураж.
Одни заплатки на лицах и масках — монтаж, да монтаж.
On tire de partout. On tire dans le dos des mots stupides.
Et tout le monde comprend qu’en temps de paix la guerre a lieu.
Ils glapissent jusqu’à la tombe, et tout est plaisir – le courage, oui le courage.
Que des masques et des correcteurs de tons direct sur les visages- Montage, oui montage.
Мы — в колоде пустые шестёрки, а козырей лет.
И бог наблюдает за этим спектаклем и шлёт нам привет.
On a dans notre jeu des six vides, et un vol d’atouts.
Et Dieu observe ce spectacle et nous envoie son bonjour.