Anecdotes de la vie de Pouchkine. № 2

Cela est à la connaissance que la barbe ne poussait point chez Pouchkine. Pouchkine en souffrait beaucoup et enviait toujours à Zakharine (l’écrivain russe), chez qui, au contraire, la barbe poussait bien. «Elle pousse chez lui et non pas chez moi» – parlait souvent Pouchkine en montrant Zakharine aux ongles. Et il avait été toujours raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *