Arkadi Kotz: les députés

Cette chanson est en fait une traduction du texte de Jules Jouy HAUT-LE-CŒUR (la chanson antiparlementaire était chantée sur l’air de « On les guillotinera » (A. Potney). La traduction est de Alexandre Gatov, un poète soviétique, la musique est du groupe Arkadi Kotz. Je ne retraduis pas la chanson en Français quoique ce serait une bonne chose, la chanson étant adaptée.

Аркадий Коц. Депутаты.
Парламент подличает, врет,
он негодяев друг.
У всей страны из горла прет,
не пожалейте рук.

А ну-ка гони,
депутатов гони,
А ну-ка гони,

довольно возни.

Парламент – сборище гнилых
Шакалов и гадюк
И в этом мнении о них
Мы заодно мой друг.

Бывает с виду радикал,
При том социалист.
А на поверку и приврал
И на руку нечист.

У них улыбочка красна,
Зад – средство для карьер.
И каждому дают пинка
И президент и мэр.

Давайте снизу и с боков
Прочистим этот ад.
Давайте депутатов пнем
Большим пинком под зад.

Parlement vil et traqueur,
Qui protèges les canailles,
La France a des haut-le-cœur ;
Faudra bien que tu t’en ailles.

Refrain :

On les déménagera
Messieurs les parlementaires ;
On les déménagera
Et le peuple applaudira.

Sur nos députés pourris.
Leurs parjures et leurs fugues,
Tout le monde est de l’avis
D’la «concierge à Clovis Hugues.»

(Au refrain.)

Modérés ou radicaux,
Se disant socialistes,
Tous ne sont que des fourneaux,
Des traîtres ou des fumistes.

(Au refrain.)

Soumis et fermant les yeux,
lls tendent tous leurs derrières
Aux coups de pied furieux
De Wilson et de Fallières.

(Au refrain,)

Pour vomir ces scélérats
Faut un remède énergique.
Par le haut ou par le bas
On nettoiera la boutique.

On les déménagera,
Messieurs les parlementaires ;
On les déménagera
Et le peuple applaudira !

5 février 1888.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *