En Russie

Affichage electoral

Le 11 octobre Moscou vote pour son assemblée. Difficile d’échapper aux affiches électorales d’abord il y a eu les affiches qui appelaient se déplacer aux urnes, puis celles qui appellent a voter pour le parti.

En réalité c’est complique parce qu’il y a plusieurs partis. Le bon parti, celui qui est au pouvoir qui aime la ville, qui aime les gens, qui tient toujours parole, qui fait un tas d’affaires et qui est comme il faut c’est le parti ou il y a un gros ours blanc au milieu du logo,  c’est le numéro 3.

Les autres partis n’ont pas tellement d’importance et on les voit moins dans l’affichage public. Il y a le parti bleu, celui qui veut achever tout le monde – LDPR–  qui annonce qu’il est le seul choix possible (l’alternative étant de prolonger nos souffrances) , il y a aussi le parti de la faucille et du marteau qui nous invite a regarder la vérité dans les yeux et le parti de la pomme qui annonce qu’il est pour éliminer les embouteillages. Sinon les arbres sont couverts de pommes le long des avenues, mais ça n’a rien a voir c’est seulement plus intéressant.

Les drapeaux aux couleurs de l’ours:

les affiches du marteau et de la faucille:

Les affiches du LDPR:

Les affiches de la pomme:

Et les pommes qui tombent:

Sasha Vassiliev

Hier le groupe Splieen donnait un concert dans l’immense stade Olympique. Pourquoi Speen?  Parce que au fond le slpeen, la tristesse sont consubstentielleы au bonheur et a la joie de vivre. C’est la meme chose vue differement, le revers de la medaille dirait Vladimir Jankelevitch.

Les commandements d’homme libre.

Ne fléchis pas devant le chef, et sois indulgent à l’égard des faiblesses de ceux qui sont au-dessous de toi…
Au contraire, l’esclave fléchit, cherche de bonnes grâces de son chef, mais lui, il est le dieux du tonnerre devant les inférieurs. L’esclave se rendant compte des poids des chaînes d’esclave a la chance sérieuse de devenir un homme libre…
L’esclave qui pense que ses chaînes sont favorables pour lui. C’est le cerf. Il a peu de chances de se transformer en homme libre, mais il peut se faire un goujat…
L’esclave qui est fier de son esclavage. C’est le laquais. Il n’a aucune chance de se sentir un homme libre. Il est le goujat indiscutablement complet.

L’eternelle corruption

corrupt

Une blague circule depuis longtemps sur la corruption. Pourquoi est ce que la Russie n’est jamais dernière dans les classement mondiaux de probité et de transparence de la vie économique et politique? Parce qu’il y aurait sur terre un pays qui serait capable de nous devancer en terme de corruption? Que neni! Nous sommes bien plus fort nous avons réussi à secrètement soudoyer le commite de Transparency International pour ne pas apparaître en dernier!

Bien sur ce n’est qu’une blague. Mais révélatrice d’un état d’esprit ou la corruption est profondément enracinée, et ou la lutte contre la corruption est suspecte d’être encore plus corrompue.

La semaine dernière Transparency International a donc publie son rapport annuel et le pays se trouve situe sans surprise au 147ieme rang mondial, c’est a dire au même niveau que des pays tels que la Syrie ou le Bengladesh.

Mais les commentaires sont plus encourageants que le seul classement. Le président de la fédération de Russie entend changer le système. Et la loi se fait en effet de plus en plus dure contre la corruption. Mais comme le souligne transparency international, il y a parfois un décalage important entre les lois et leur application.

Combien coûtera la bière bon marché

Il est probable que le prix de la bière augmente. Ce qui accablerait assez de buveurs de cette boisson excellente. Le choix des sortes de bière actuellement semble énorme. Toutes ces bières faites selon les technologies des compagnies célèbres ont trouvé les admirateurs chez nous. La qualité est admissible bien que le goût soit différent des meilleures marques mondiales. Au moins elle coûte bon marché et en attire des connaisseurs. Les gourmands habitués à savourer de la bière de haute qualité ont également leur choix mais pour le prix de deux ou trois fois de plus. Chacun a le choix comme on dit.
Combien coûtera la bière dans quelque temps? Je suis sûr que cette question décourage beaucoup d’hommes. À la fête d’ «October Fest» le demi de bière coûte en moyenne 8,5 euros. J’espère qu’on ne suivra pas l’exemple Allemand.

Pourquoi les gentilshommes russes parlaient français?

Plusieurs fois je me suis posé cette question. Et je ne trouve pas de réponse sûre. D’un côté ils auraient suivi la mode du temps qui les obligeait à parler français. (A l’époque le français était la langue principale de diplomatie.) Alors c’est drôle. Dans le roman de Tolstoï «La guerre et la paix» très discutable du point de vue de la clarté de langue et de sveltesse de sujet, les héros parlent français entre eux. Pour quel but? Chez Tolstoï le français est bien bouffi et non naturel, privé de simplicité. D’ailleurs il y en a le même en russe. Je suis certain que les lecteurs se moquent de cet entortillage du style. Son roman est l’un des plus ennuyeux. La stylistique est terrible. À l’âge mûr je suis parvenu à lire les premières 150 pages. Et j’ai été au point de fermer le livre le plus vite possible. Les personnages vagues et troubles mal décrits, le français déplacé m’ont dégoûté. S’il y a la tâche d’écraser l’envie de lire, alors je vous le recommande.