BRUTTO – Kapital

Pour le premier Mai écoutons une chanson à la gloire du capital par des rockers anarchistes biélorusses.

BRUTTO – Kapital
I dine upon gold bullions and coins
A bloody pile of diamonds resembles a full loin
I’m Lord of the Flies, (of) the heavenly dwelling
Ass on my shoulders is savagely swelling
Je dîne sur des lingots d’or et des pièces
Un tas de diamants sanglants ressemble à un beau morceau de boeuf
Je suis « sa Majesté des mouches » de la demeure céleste
Un idiot sur mes épaules me gonfle sauvagement
Got Snickers in my left hand and Mars in my right
Karl Marx is my sinister mastermind
Got Snickers in my left hand and Mars in my right
Karl Marx is my sinister mastermindCapital – x4
J’ai un Snickers dans ma main gauche et un Mars dans ma main droite
Karl Marx est mon cerveau sinistre
J’ai un Snickers dans ma main gauche et un Mars dans ma main droite
Karl Marx est mon cerveau sinistreCapital – x4
Gorge myself with cities, wash ’em down with seas
My beard clouds up the sky so one can’t see
I’m thunder and I’m lightning, I’m fog and rain
Ministers and leaders cringe before me in vain
Je me gave avec des villes, je les lave avec des mers
Ma barbe recouvre le ciel si bien qu’on ne peut pas voir
Je suis le tonnerre et la foudre, je suis brouillard et la pluie
Les ministres et les dirigeants s’inclinent devant moi en vain
Got Snickers in my left hand and Mars in my right
Karl Marx is my sinister mastermind
Got Snickers in my left hand and Mars in my right
Karl Marx is my sinister mastermind
Capital – x4
J’ai un Snickers dans ma main gauche et un Mars dans ma main droite
Karl Marx est mon cerveau sinistre
J’ai un Snickers dans ma main gauche et un Mars dans ma main droite
Karl Marx est mon cerveau sinistreCapital – x4
The face of Madonna, the guts of rotten figs
‘Tis fanfare of trumpets, get down on your knees
Capital – x4
Le visage de Madonna, les entrailles de figues pourries
Cette fanfare de trompettes, mets-toi à genouxCapital – x4

3 réflexions au sujet de « BRUTTO – Kapital »

    1. Jules

      Justement depuis le 1er septembre Lyapis Trubetskoy n’existe plus. Par contre depuis il y a brutto. C’est le phénix qui renait de ses cendres. C’est vrai qu’en russe la chanson est mieux. Mais là il y a un nouveau clip pour la version anglaise…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *