Comment repondre aux Russophobes?

Le blog Amitie FrancoRusse traduit un article du Guardian qui merite le detour. Il s’agit d’une reponse du porte parole du premier Ministre Russe a un article betement negatif sur la situation actuelle en Russie. Luke Harding expliquait dans son article Back to the USSR que l’URSS n’existait plus d’un point de vue formel mais en realite politique et la vie quotidienne aujourd’hui en Russie sont des repliques de l’ancienne URSS.

Une telle these est totalement ridicule, c’est ignorer ce que fut la vie en URSS ou ignorer ce que vit la Russie aujourd’hui et pourtant The Guardian l’a publie et d’autres journaux europeens publient ce genre d’articles sans meme avoir conscience de leur erreur. Le livre de Laure Mandeville, La reconquete russe, en ce moment sur les rayons des librairies en est un bel exemple. On peut d’ailleurs lire des commentaires des lecteurs sur le blog du Figaro. Un blog dont certains lecteurs avouent ne plus lire que les commentaires (plus varies et parfois plus riches que les articles).

Terminons donc avec les mots de Dmitry Peskov:

il y a encore beaucoup de problèmes à surmonter en Russie. Mais ce serait mieux de penser à rapporter ce qui est en train de changer dans notre pays et d’en finir avec les vieux stéréotypes et les caricatures.

Une réflexion au sujet de « Comment repondre aux Russophobes? »

  1. Antomarchi Anne

    Oui, la plupart des gens ne s’attardent que sur le côté négatif d’un pays, j’ai connu la Russie une première fois en 1996.. j’étais littérallement fascinée. J’ai tout de suite aimé les gens. Ensuite je suis retournée en reportage en 2001, c’était comme si cent ans avaient défilés… que de progrès! songez qu’à Moscou en 1996 il nexistait pas de terrasses de café, il fallait marcher des kilomètres pour trouver un restaurant.. aujourd’hui Moscou à beaucoup à offrir, c’est une vraie métropole et elle me fascine toujours…il y a tant de chose à faire à explorer…
    … Généralement, le commun des mortels s’attarde sur les aspects négatifs sans vérifier… rechercher le beau, la générosité.. on dirait qu’il n’y a pas d’intérêt.. même les journalistes ne font « la nouvelle » qu’avec une catastrophe, le bonheur des gens, une architecture splendide…pourquoi faire? dommage… et puis c’est le rôle de certains pays de dénigrer…
    un pays, de désinformer…..c’est la politique…

    Répondre

Laisser un commentaire