Désordres évités

La situation hier n’était pas évidente à gérer, il y avait le mouvement de lutte contre l’immigration illégale DPNI qui avait essayé d’affoler les Moscovites en parlant de guerre civile.

1) Nous demandons que durant toute la journée du 15 décembre, ne sortent pas de leur appartement – les femmes, les enfants et personnes âgées de nationalité russe.
2) Nous invitons les hommes russes, à ne pas sortir dans la rue sans moyen de défense.
3) Nous réclamons que le pouvoir fédéral prenne les mesures nécessaires pour protéger la population russe dans la capitale. En cas de tolérance criminelle par le pouvoir fédéral, les Moscovites de souche seraient contraints à agir dans des conditions de légitime défense.

En clair le programme c’était le Pogrom. Des nationalistes, en fait beaucoup d’adolescents paumés, étaient donc sortis avec des couteaux, pistolet à air comprimé et autres armes. Et la police a bien fait son travail pour mettre hors d’état de nuire ces hommes surexités. Plus de 1000 arrestations.
(photo Ilya Varlamov)

Laisser un commentaire