En Russie

DK: Le club des jeunes

Cette chanson est un classique des années 80, Joel Bastenaire l’avait fait graver sur sa compilation française « Rocking Soviet » sortie sous le label indé Just’In en 1988.
Le groupe est dissous depuis plus de dix ans maintenant et la moitié des membres sont décédés. Il suscite depuis peu le buzz car Stas Santimov en a fait un petit film d’animation. Le seul problème serait le son, pas assez compressé.
Le thème de la consommation d’alcool sans modération et de la cuite est universel, il n’est pas prêt de se démoder, mais les images de la langue changent, par exemple le « petit safran » correspond non pas à un billet d’un rouble soviétique mais d’un vin cuit de pommes aux couleurs chimiques, qui ne s’appelait bien sûr pas comme ça officiellement mais qui remplaçait avantageusement l’horrible portvein 72.
Un grand merci à Joel Bastenaire pour le lien et ses corrections.

DK « Youth club » from Stas Santimov on Vimeo.

дк молодёжный клуб
В субботу встретился я с другом на углу,
а в магазине ждал давно нас молодёжный клуб:
«Ну, ребятишки, чо?» – Валюха нас спросила.
Здоров. Нам как всегда – по три на рыло.
Шафранчик мутный рассовавши по карманам,
Идём в подъезд – через дорогу, прямо –
на подоконнике и сухо, и тепло,
и Площадь Ленина виднеется в окно.

«Ну чо, поехали! – взял слово друг Иван, –
сдадим бутылки, увеличим план!»
Открыто заседание. И, сдвинув шарф с затылка,
он лихо опрокинул первую бутылку.

Заминки не было: по банке и – ништяк.
Какой-то лысый у жены стащил коньяк.
Валерка, друг, поплёлся в лифт пописать…
Братва не дрогнула – на этаже совсем некисло!

Мне влом – я тут же, рядом примостился.
Тут лысый крякнул – я бля извинился.
Полился изо рта, на кафель брызнув, суп –
вот видишь, батя, это МОЛОДЁЖНЫЙ клуб!

Мы тут же вмазали по третьей, по одной…
Зима на улице – что сторож в проходной:
«Назавтра отоспимся» – сказал устало Гена,
а в понедельник – утренняя смена.

Samedi, j’ai rencontré un ami au coin de la rue,
et dans un magasin nous attendait depuis longtemps le club de jeunes:
« Eh bien, les gars, quoi? » – Valiouha nous a demandé.
En bonne santé.
Nous, comme toujours – trois par museau.

Un petit safran fourré dans les poches,
Nous allons à l’entrée de l’autre coté de la rue, tout droit –
sur le rebord de la fenêtre il fait sec et chaud,
on voit la place Lénine par la fenêtre.

« Et quoi on y va?! – S’exclame mon pote Ivan –
rendons les bouteilles, augmentons notre plan!  »
La séance est publique. Et en ayant déplacé le foulard vers l’arrière,
il verse avec hardiesse la première bouteille.

Pas le moindre problème: banco ! c’est cool.
Un chauve avait tiré à sa femme du cognac.
Mon pote Valéry, s’est traîné jusqu’à l’ ascenseur pour pisser …
Les copains ne bronchent pas – à l’étage c’est vraiment cool!

Moi c’est gênant mais je me suis tout de suite mis à quatre pattes.
Là pof, un rot, je m’excuse putain.
Ça s’est déversé de la bouche sur le carrelage, la soupe a giclé
Voilà tu vois, papa, c’est le club de jeunes!

Nous avons tout de suite fixé sur trois, sur un …
L’hiver dans la rue c’est kif kif le gardien à l’entrée:
« Demain on fera la grasse matinée » – a dit Génia fatigué.
et lundi on prendra le quart du matin au travail.

Laisser un commentaire