En Russie

Huski: le sept octobre

Le rappeur de Oulan Oudé Dmitry Kouzentsov dit « Huski » est au centre d’une polémique depuis quelques jours, un de ses clips a été censuré sur Youtube, un de ses concerts interdit à Krasnoiarsk et il est allé en prison suite à condamnation administrative étant donné qu’il était monté sur le toit d’une voiture pour d’adresser à ses fans qui ne pouvaient entrer dans la salle de concert. Plusieurs chefs d’inculpation étaient mis en avant mais c’est filialement le petit Hooliganisme qui a été retenu. On a vu que depuis le mois de septembre le Rap est tantôt acclamé par certains (comme le ministre de la culture) ce serait le véritable art oratoire russe, et décrié par d’autres qui y voient une vulgaire occasion de sortir du lexique « non normatif », c’est à dire des expressions et grossières, ou encore une occasion de critiquer le pouvoir et la société, ou d’inciter à une conduite immorale…

Dmitry Kouzentsov portant n’est pas un dangereux opposant qui utiliserait le rap pour déstabiliser le pouvoir, il s’est rendu dans le Donbass occupé et a même chanté avec les vers du « héros de guerre russe » Motorola. Ce qui est intéressant dans cette affaire c’est que le soutient du Rappeur au pouvoir ne l’a pas mis à l’abri des poursuites à son encontre mais surtout qu’à la suite de cette arrestation et de cet emprisonnement inattendus, les rappeurs se sont mobilisés en groupe et ont organisé un concert de soutient. Des rappeurs qui ne partagent pas les mêmes idées politiques se sont unis. Des stars comme Oxxxymiron, Basta et Noize MC ont récolté de l’argent pour le rappeur emprisonné. Le résultat fut flagrant: l’annulation de sa condamnation et sa remise en liberté.

Malgré sa libération, tout n’est pas tout rose pour le rappeur puisque les annulations de concert continuent (encore  6 aujourd’hui Vologda, Yaroslavl, Nijni Novgorod, Volgograd, Saratov et Ivanovo même si Arkhangelsk, Moscou et Saint Petersbourg sont maintenus).

Huksy défend maintenant à son tour des rappeurs qui sont menacés en Sibérie Friendzons et IC3PEAK qui soit disant feraient la propagande des relations entre personnes de même sexe, des habitudes malsaines et conduiraient les jeunes à nourrir des sentiments de défiance vis-à vis du gouvernement. 2018 a véritablement marqué un tournant dans les interdictions de concerts de rap car la radicalisation de la jeunesse se fait plus visible depuis les manifestations du printemps 2017 ou la succession du massacre de Kertch et de l’événement tragique d’Arkhangelsk le mois dernier. Le journal Znak fait d’ailleurs le lien aujourd’hui entre ces événements et les interdictions de concert, ce serait le fait du FSB et du centre anti-extrémisme qui estiment que les adolescents se radicalisent en écoutant du rap, tandis que l’administration du président pense au contraire qu’interdire les concerts de rap ne va pas les détourner de cette musique mais bien au contraire risque de créer un ressentiment contre le pouvoir chez les chanteurs et leur public.

L’une des premières chansons célèbre d’Husky est sortie en 2011 pour l’anniversaire de Vladimir Poutine qui venait alors de se déclarer de nouveau candidat à l’élection présidentielle. Le rappeur avait  18 ans et ses textes étaient déjà très recherchés.

Хаски – Седьмое октября
[Куплет 1: Хаски]
Стол ломился от яств
И в оттенках минора купаясь, бухтели валторны
Захмелев, царь скучал, ковыряя фаянс
Близстоящей питейной реторты
Созерцая елейные морды
Клевретов, филейные формы наложниц
Царь одним мановением гордым
Велел торжество затяжное продолжить
Секундою позже – наполненных кубков стена
Шабаш бьется в конвульсиях пошлости
Атмосфера кипит, под себя подминая всё
С ржаньем разнузданной лошади
Архитектор прокрустовых лож
Над столом нависает непуганым коршуном
Дабы пенилась в чашах граненых
Кровь угнетённых, поруганных, брошенных
Тут – всея несогласных отрада и рупор –
Великан, что от государя по правую руку
Вздымает кубок под беленый купол
За царскую власть за челяди глупость
И богемные куклы, евнухи-слуги
Светская рухлядь, бесы с хоругвями –
Все в едином порыве слепого холуйства
Пьют за безмолвье и страх захолустья
Вдруг падает ниц чиновник –
Первый в толпе изувеченных алчностью лиц
Целуя царёву десницу, челом бьёт
Страшиться чего в нём, на вид неказистом?
Однако, когда-то бродячий артист театра марионеток
Он ныне – палач-карьерист, император и апологет.
Режима канав и темниц Оставлен в тени
Сопит отрешенно мертвечиной утробу
Набив, медвежонок, почивший у трона
То – хранитель короны, любимец царя и гонитель народа
А кесарь доволен, что внушил всем этим боровам, всем этим проблядям
Что, покуда копают шахтёры, все будет здорово, все будет здорово…
[Couplet 1: Husky]
La table était pleine de victuailles
Et baignant dans des tons mineurs, les cors d’harmonie marmonnaient
Le tsar un peu pompette s’ennuyait et pignochait
Les doucereux museaux contemplant
Les cornues à boire toute proches
Les complices, les combinaisons de dentelle des concubines
Le tsar avec une vague de fierté
A ordonner de prolonger la fête longtemps
Une seconde plus tard : un mur de gobelets remplis
Le sabbat bat son plein dans des convulsions de vulgarité
L’atmosphère est bouillonnante, elle écrase tout de son poids
En un hennissement de cheval débridé
Architecte des lit de Procruste
Un rapace qui n’a pas peur surplombe la table
Pour que mousse dans les coupes de cristal taillé
Le sang des opprimés, des outragés, des abandonnés
Il y a la toute la joie de ceux qui sont en désaccord et mégaphone –
Géant, que de l’empereur de la main droite
Lève une coupe sous le dôme blanchi
Au pouvoir tsariste, A la bêtise des domestiques
Et les poupées bohèmes, les serviteurs eunuques
Hardes profanes, démons avec des gonfalons –
Tous d’un même élan de servilité aveugle
Ils boivent au silence et à la peur de la province
Soudain, un haut fonctionnaire tombe –
Le premier dans une foule de personnes estropiées par la cupidité
Embrassant la dextre main du Tsar, il frappe du front
De quoi avoir peur de ce qu’il y a dedans et qui ne paye pas de mine?
Bien qu’autrefois il fut un acteur de théâtre de marionnettes ambulant
Il est maintenant un bourreau arriviste, empereur et apologiste.
Le régime des fossés et des donjons laissé dans l’ombre
Renifle, apathique, des entrailles de charogne
Après avoir rembourré, un ourson, mort sur le trône
Celui qui est le gardien de la couronne, le favori du roi et le persécuteur du peuple
Et César est content d’avoir inspiré tous ces sangliers et toutes ces salopes
Et que tant que les mineurs creuseront, tout ira bien, tout ira bien …
[Припев: Хаски]
У царя сегодня день рожденья!
Все дела свои бросайте, люди
Выпьем рюмку за его терпенье
Чтобы нас, скотов, не бросил на распутье
Ты прости нас, убогих, царь-батюшка
Мы тебе обещаем копать еще!
Но когда такой повод, ну разве мы
Не можем праздновать, не можем праздновать?У царя сегодня день рожденья!
Все дела свои бросайте, люди
Выпьем рюмку за его терпенье
Чтобы нас, скотов, не бросил на распутье
Ты прости нас, убогих, царь-батюшка
Мы тебе обещаем копать еще!
Но когда такой повод, ну разве мы
Не можем праздновать, не можем праздновать?
[Refrain: Husky]
Le Tsar fête son anniversaire aujourd’hui!
Braves gens, laissez tomber ce que vous aviez à faire
Buvons un petit verre pour sa patience
Que nous, le bétail, il ne nous jette pas au carrefour
Pardonne-nous, misérables que nous sommes, Notre petit père le Tsar
Nous vous promettons de creuser encore!
Mais quand une telle occasion, comment nous ne pourrions pas
Faire la fête, nous ne pourrions pas faire la fête?Le Tsar fête son anniversaire aujourd’hui!
Braves gens, laissez tomber ce que vous aviez à faire
Buvons un petit verre pour sa patience
Que nous, le bétail, il ne nous jette pas au carrefour
Pardonne-nous, misérables que nous sommes, Notre petit père le Tsar
Nous vous promettons de creuser encore!
Mais quand une telle occasion, comment nous ne pourrions pas
Faire la fête, nous ne pourrions pas faire la fête?
[Куплет 2: Намжил]
Светлые вести разносятся галопом
По городам и весям, огородом околоток
Владыка весел, он глаголет языком холопа
Сиречь ближе духом для народа, чем его колода
Под властным взором в страхе всякий фанфарон
Подобострастно блея, пляшет аки скоморох
Но за порогом не обмолвится о наболевшем
Здесь, не колеблясь, балом правит раболепность!
Скажи, милее грек или варяг
Мужик мечту лелеял, уповая на царя
И вот уж юбилей, ему пошел шестой десяток
Празднуем застой, и будет проклят, кто за стол не сядет!
Позволь добавить лишь от недров сердца
Прости за дерзость, о властитель и скипетродержец!
Но в этот чудный день я осушаю чарку
За преданность жандармов и молчание овчарни
[Couplet 2: NAMJIL]
Les nouvelles légères se répandent au galop
Dans les villes et tous les potagers de quartier
Le Seigneur est joyeux, il parle avec la langue d’un serviteur
Autrement dit plus proche d’esprit pour le peuple que son auge
Sous le regard impérieux, chaque fanfaron a peur
Et danses obséquieusement en bêlant comme les bouffons
Mais sur le seuil ne souffle mot des questions importantes
Ici, on ne se déhanche pas, le bal est régit par l’esclavage!
Dis-moi, qui est le plus mignon? le Grec ou  le Varègue
Un Moujik chérissait un rêve, mettant tous ses espoirs sur le tsar
Et voilà que c’est déjà son anniversaire, il a déjà passé la sixième décennie
Nous célébrons la stagnation, et celui qui ne s’assiéra pas à la table, sera maudit, !
Permets-moi d’ajouter seulement des profondeurs de mon coeur
Pardonne mon audace, ô souverain qui tient le sceptre!
Mais en ce magnifique jour, je vide un gobelet
Au dévouement des gendarmes et au silence dans la bergerie
[Припев: Хаски]
У царя сегодня день рожденья!
Все дела свои бросайте, люди
Выпьем рюмку за его терпенье
Чтобы нас, скотов, не бросил на распутье
Ты прости нас, убогих, царь-батюшка! (Прости нас!)
Мы тебе обещаем копать еще
Но когда такой повод, ну разве мы
Не можем праздновать, не можем праздновать?У царя сегодня день рожденья!
Все дела свои бросайте, люди
Выпьем рюмку за его терпенье
Чтобы нас, скотов, не бросил на распутье
Ты прости нас, убогих, царь-батюшка! (Прости нас!)
Мы тебе обещаем копать еще!
Но когда такой повод, ну разве мы
Не можем праздновать, не можем праздновать…
[Refrain: Husky]
Le Tsar fête son anniversaire aujourd’hui!
Braves gens, laissez tomber ce que vous aviez à faire
Buvons un petit verre pour sa patience
Que nous, le bétail, il ne nous jette pas au carrefour
Pardonne-nous, misérables que nous sommes, Notre petit père le Tsar
Nous vous promettons de creuser encore!
Mais quand une telle occasion, comment nous ne pourrions pas
Faire la fête, nous ne pourrions pas faire la fête?Le Tsar fête son anniversaire aujourd’hui!
Braves gens, laissez tomber ce que vous aviez à faire
Buvons un petit verre pour sa patience
Que nous, le bétail, il ne nous jette pas au carrefour
Pardonne-nous, misérables que nous sommes, Notre petit père le Tsar
Nous vous promettons de creuser encore!
Mais quand une telle occasion, comment nous ne pourrions pas
Faire la fête, nous ne pourrions pas faire la fête?
[Аутро: Хаски]
7 октября мы будем праздновать
8 октября мы будем праздновать
9 числа мы будем праздновать
10 числа мы тоже будем праздновать
11 мы будем праздновать
Да всю жизнь свою ебаную мы будем праздновать
13 будем праздновать
14 закончится нефть…
[Outro: Husky]
Le 7 octobre on va faire la fête
Le 8 octobre on va faire la fête
Le 9 on va faire la fête
Le 10, aussi on va faire la fête
Le 11 on va faire la fête
Oui, toute notre putain de vie on va faire la fête
Le 13 on va faire la fête
Le 14 il n’y aura plus de pétrole..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.