En Russie

«La machine rouge» a surmonté les Américains.

L’équipe russe de hockey qui abattait avec facilité tous ses adversaires au cours des jeux anticipés du championnat du monde en Suisse a «arraché» péniblement la victoire aux Américains. C’est à l’avant-dernière minute de la troisième période que le forward russe a envoyé la rondelle victorieuse au but du gardien américain. Ce n’était pas le match spectaculaire. La lutte nerveuse et sans actions qu’ auraient pu provoquer l’enchantement des spectateurs durait tout le temps. Rappelons que le niveau professionel actuel de l’équipe américaine est beaucoup plus bas que celui de l’équipe russe. Cependant les Américains ont su imposer le jeu «visqueux» et ils dominaient pendant à peu près deux périodes. Vers la troisième période la tension s’est augmentée, deux ou trois fois le poteau a sauvé les buts de la prise, le même jeu «gluant» qui privait les Russes des leurs atouts :la rapidité et la combinaison.
Le duel russe-américain procurait toujours des surprises aux Russes. Depuis le commencement des jeux entre ces deux équipes, on peut nommer quelques matchs importants où les Russes avaient eu le dessous.
De fait, les Américains sont les adversaires plus incommodes que les Canadiens. Il est difficile de jouer avec les Canadiens, mais on sait à quoi s’attendre. Les Américains sont toujours imprévisibles.

Laisser un commentaire