En Russie

L’album blanc

Début juin sortait un sextuple album (plus de 300 artistes ayant voulu participer) du nom d’album blanc. C’est bien sur une référence à l’album des Beatles qui contenait Back in the USSR.

Tout l’album est écoutable ou téléchargeable sur internet sur le site public post. C’est un projet unique dans l’histoire de la musique protestataire russe qui s’explique par l’émergeance d’une classe créative qui ne trouve pas sa juste place dans la Russie contemporaine et du developpement technologique. Mais les initiateurs du projet ne sont pas des Hipsters, ce sont des vieux loups du rock russe, jugez plutôt: Alexandre Lipnitsky (du groupe « Звуки Му »), le critique Artemy Troitsky et Vassili Choumov  (du groupe « Центр »).

On peut comparer cette initiative à l’album américain Occupy this Album sorti en décembre dernier qui regroupait 99 artistes (mais qui coute $10 à télécharger). Le but de l’album est de soutenir les rassemblements citoyens et d’appuyer la demande de libération des prisonniers politiques.

Artemy Troitsky: « Je ne sais pas si il y a des entrées correspondantes dans le Livre Guinness des Records, mais j’admets pleinement  que notre « Album Blanc » russe pourrait très bien prétendre à n’importe quel livre de record. Plus de 300 artistes sur un album, ou plus précisément, dans un projet musical. – ce n’est quelque chose d’inouï! À mon avis, c’est étonnant, c’est ce qu’il y a de plus réussi et noble de toute l’histoire de la musique dans notre pays au cours des 20 dernières années, et peut-être même de toutes de son existence.  »

Vassili Choumov «J’admire et j’adore les musiciens qui ont soutenu notre initiative et ont envoyé leurs chansons pour « l’Album Blanc ». Avec autant d’artistes divers participant « l’Album Blanc » est la version musicale de la  » Marche des millions ». Ceux qui veulent soutenir la sortie de « l’Album Blanc » en disques, ainsi que des concerts ou d’autres actions de solidarité avec le mouvement  « blanc » peuvent envoyer de l’argent sur un compte électronique Webmoney, dont le numéro est spécifié sur la couverture de l’album.

Laisser un commentaire