En Russie

Le ciel sous le coeur

Nous avons vu sur ce blog ces derniers jours suffisamment de chansons de Iouri Chevtchouk issues du dernier album en date de DDT: Autrement, pour comprendre que les paroles y jouent un rôle beaucoup plus important que par le passé. Les textes sont néanmoins très obscurs et ce n’est pas ma maladroite traduction qui permet d’y voir plus clair. C’est d’ailleurs le reproche qui est le plus souvent entendu lorsque le groupe DDT est évoqué, les dernières chansons ont plus de texte que de musique. Pourtant Iouri Chevtchouki reste l’un des chanteurs les plus respecté de Russie. Tout le monde connait des chansons et chantonne à l’occasion comme L’automne (Осень), la tempête de neige ( «Метель»), loin, loin («Далеко, далеко») ou encore c’est tout («Это все»)…
La chanson sur la liberté qui est l’une des dernières chansons écrite est quant à elle l’une des chansons de ralliement de l’opposition. Mais la chanson n’est pas à proprement parler politique, la liberté humaine n’est pas synonyme de démocratie ou même de liberté politique. La chanson toute simple sur le pays natal «Родина» chantée sur la place du marais en février dernier était particulièrement pertinente, et juste.

L’album Inache a donc donné lieu à un spectacle nouveau tout à fait grandiose. Le film Le ciel sous le cœur met en scène le déroulement de ce spectacle en novembre dernier au stade Olympique de Moscou en parallèle avec sa préparation. Ce type de film « film-concert » est somme toute assez classique mais peu développé jusqu’à présent en Russie. Le film marche assez bien, la préparation permet de voir l’ampleur du travail réalisé et le cheminement de la créativité pour exprimer sentiments et des idées dans le spectacle. Les chansons sont filmés et enregistrées de façon toute professionnelle et la meilleure preuve du succès c’est que les spectateurs dans la salle de cinéma s’écrient avoir envie d’applaudir le film comme à un concert.

Même si les paroles sont souvent noires et apocalyptique Iouri Chevtchouk  est plein d’espoir et de bonté, il l’expliquait d’aileurs assez bien dans une interview au courrier de Russie l’an dernier.  Dernièrement les concerts du moi de mai en Sibérie ont été annulé, bien que personne dans l’administration n’ose formellement signer de sa main une interdictions, les concerts de Kemerovo, Omsk et Tyumen ont été annulé. Il faut dire qu’en 2010 le chanteur avait fait preuve d’une liberté de ton vis à vis du premier ministre que d’aucun ont qualifié d’impertinence. Et c’est probablement cela qui fait peur aux administrations locales plutôt que le contenu rock and roll obscur des chansons.

Tout le monde devrait voir ce film pour comprendre que DDT ce n’est pas de la propagande révolutionnaire, pas plus que Jésus Christ. C’est tout le contraire ce que transmettent ces chanson c’est la démocratie, le pacifisme, le désintéressement, la générosité, l’honnêteté, le patriotisme sans orgueil, une foi indéfectible dans l’amour et la bonté. En somme de la Gentillesse dans le meilleur sens du terme. Rien de nouveau bien sûr mais l’on en a toujours besoin.

Laisser un commentaire