Leningrad: … de la route (nouveau clip antipolitique)

Ce qui est prévisible avec Sergeui Shnurov c’est son amour pour un certain mot de trois lettres et qui revient très souvent dans ses textes. On appelle cela en russe du « lexique non normatif » alors que chez lui c’est tout à fait normatif, d’ailleurs pour la plupart des gens c’est normatif.

Le logo SNEG жизненно CHANNEL (Neige: Chaîne d’une importance vitale) est un détournement de la chaîne indépendante DOJD Optimistic Channel (la pluie: chaîne optimiste).

A la fin du clip on demande ce que Shnur entendait dire avec cette chanson et il donne une explication politique au mieux amusante vue que les paroles sont au ras des pâquerettes. Difficile de trouver un message chez Shnur vu qu’il dénigre tout.  Il explique que c’est à propos des porteurs de rubans blancs et du Kremlin… Les porteurs de rubans blancs sont des personnes qui réclamaient des élections législatives honnêtes du 4 décembre 2011, le Kremlin est la présidence russe alors occupé par Dimitri Medvedev.

Le serpent désigne le premier ministre d’alors Vladimir Poutine. Dans une allocution télévisée du 18 décembre 2011 il a cité le serpent Boa Kaa dans l’adaptation soviétique du « livre de la Jungle »  « идите ко мне бандерлоги  » / »venez à moi les singes! » désignant ainsi les personnes qui exprimaient leur insatisfaction dans les rues.
1310831931_kartinki-16

On peut donc interpréter ce clip comme une critique de Shnur contre ceux qui ont un discours politique. L’idée étant qu’il suffit de montrer son opposition politique pour réussir dans la vie du spectacle…
Ceci étant on peut très bien faire des lectures non politiques de ce clip. Par exemple que Shur aime le mot de trois lettres, normatif chez lui, et qu’il peut difficilement articuler une pensée créatrice sans l’utiliser, qu’il considère le monde entier comme une cour de récréation, ou dans le cas de cette chanson un trottoir à prostituées… Que la scatologie, le cynisme et la dérision lui permettent de s’accommoder d’un monde qui ne le satisfait pas autrement… Je ne sais pas comment interpréter tout cela mais ce qui est certain c’est qu’il est constant dans son projet artistique.

Ленинград — Дорожная
Я куплю себе змею, или черепаху,

А тебя я не люблю, ехай…

Ехай нахуй!

Je m’achèterai un serpent, ou une tortue,

Et je ne t’aime pas, va donc …

Te faire foutre!

Припев:

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Навсегда!

Refrain:

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Pour toujours!

Можно отсидеть на зоне, лучше и « пятнаху »,

Чем с тобою фармазонить, ехай…

Ехай нахуй!

On peut s’asseoir dans la zone, ou mieux dans la Piatnakha

Qu’avec toi fourgue, va …

Va te faire foutre!

Припев:

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Навсегда!

Refrain:

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Pour toujours!

Раньше жил и не тужил, а с тобой дал маху,

Лучше б с черепахой жил, ехай…
Ехай на хуй!

Avant je vivais sans rien regretter, mais avec toi j’ai fait une connerie,

J’aurai mieux fait de vivre avec une tortue…

Va te faire foutre!

 

 

Припев:

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Навсегда!
Припев:

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Ехай нахуй!

Навсегда!

Refrain:

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Pour toujours!

Refrain:

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Va te faire foutre!

Pour toujours!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *