Leningrad: Doux rêve

On voit des choses dans les rêves qui sont à peine imaginables 😉

Ленинград – Сладкий сон
Я так люблю, когда большой,
Когда большой и толстый хуй во мне.
Я так хочу, чтоб он был твой,
Но твой большой, он только в моём сне.
Он только в моём сне… (x2)
Qu’est ce que j’aime quand une grande,
Quand une grande et grosse bite est en moi.
J’aimerais tellement que ce soit la tienne,
Mais la tienne n’est grande que dans mes rêves.
Elle n’est que dans mes rêves … (x2)
Я так люблю, когда большой,
Когда большой и толстый хуй во мне.
Я так хочу, чтоб он был твой,
Но твой большой, он только в моём сне.
Он только в моём сне… (x2)
Qu’est ce que j’aime quand une grande,
Quand une grande et grosse bite est en moi.
J’aimerais tellement que ce soit la tienne,
Mais la tienne n’est grande que dans mes rêves.
Elle n’est que dans mes rêves … (x2)
Я так люблю, когда большой,
Когда большой и толстый он во мне.
Я так хочу, чтоб он был твой,
Но твой большой, он только в моём сне.
Он только в моём сне… (x2)
Qu’est ce que j’aime quand une grande,
Quand une grande et grosse bite est en moi.
J’aimerais tellement que ce soit la tienne,
Mais la tienne n’est grande que dans mes rêves.
Elle n’est que dans mes rêves … (x2)

Une réflexion au sujet de « Leningrad: Doux rêve »

  1. Pierre

    C’est un peu comme dans l’ancien testament : on répète deux-trois fois pour être sûr que le message sera bien assimilé.

    Je me demande ce que les VRP en penseraient…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *