Leningrad: La Crimée

Debut avril le groupe Leningrad a publié un nouveau clip, renommant une vieille chanson « Pas la Crimée » puis au contraire « la Crimée ». Comprenne qui voudra, mais en tout cas cela a créé un certain Buzz puisque tout le monde c’est interrogé pourquoi donc cette chanson n’était donc pas la Crimée, et un peu plus tard au contraire pourquoi la même chanson était la Crimée. Le plus probable c’est que Serguei Shnourov se moque de tout le monde.

Ленинград — Крым
Я напился сильно пьяно,
И себя мне стало жалко,
Вдруг гляжу, на дне стакана
Плавает моя русалка.
J’ai beaucoup bu et je suis ivre mort,
Et j’ai eu pitié de moi-même,
Soudain, j’ai regardé le fond du verre
Ma sirène nage.
Милый друг, мы на дне не одни,
И вокруг нас одни западни.
Узок круг, да и коротки дни
Милый друг, мы на дне не одни.
Cher ami, nous ne sommes pas seuls au fond,
Et autour de nous il n’y a que des pièges .
L’intimité, oui et les jours courts
Cher ami, nous ne sommes pas seuls au fond.
На дне не одни!
Мы на дне не одни!
На дне не одни!
Мы на дне не одни!
Au fond on n’est pas seuls!
Nous ne sommes pas seuls au fond!
Au fond on n’est pas seuls!
Nous ne sommes pas seuls au fond!
А русалка песню пела,
И блестела чешуя,
Веселила, как умела,
Полурыбонька моя.

Милый друг, мы на дне не одни,
И вокруг нас одни западни.
Узок круг, да и коротки дни
Милый друг, мы на дне не одни.

На дне не одни!
Мы на дне не одни!
На дне не одни!
Мы на дне не одни!

Я пришёл в себя на кухне,
За окном лежат снега,
На тарелке окунь тухлый
Эх, рвануть бы на юга!

Там русалок полно море,
Там русалок пруд пруди,
Где есть солнце – нету горя,
И вся жизнь впереди!

Милый друг, мы на дне не одни,
И вокруг нас одни западни.
Узок круг, да и коротки дни
Милый друг, мы на дне не одни.

На дне не одни!
Мы на дне не одни!
На дне не одни!
Мы на дне не одни!

La sirène a chanté une chanson,
Et l’écaille a brillé,
Elle s’amusait comme elle pouvait,
Ma beauté à moitié poisson. 

Cher ami, nous ne sommes pas seuls au fond,
Et autour de nous il n’y a que des pièges .
L’intimité, oui et les jours courts
Cher ami, nous ne sommes pas seuls au fond.

Au fond on n’est pas seuls!
Nous ne sommes pas seuls au fond!
Au fond on n’est pas seuls!
Nous ne sommes pas seuls au fond!

Je suis revenu à moi à la cuisine,
Par la fenêtre on voyait de la neige
Dans l’assiette de la perche pourrie
Ah, si on pouvait se casser dans le sud !

Là-bas la mer est pleine de sirènes
Là-bas les sirènes sont innombrables,
Là où il y a le soleil – il n’y a pas de chagrin,
Et toute la vie devant soi!

Cher ami, nous ne sommes pas seuls au fond,
Et autour de nous il n’y a que des pièges .
L’intimité, oui et les jours courts
Cher ami, nous ne sommes pas seuls au fond.

Au fond on n’est pas seuls!
Nous ne sommes pas seuls au fond!
Au fond on n’est pas seuls!
Nous ne sommes pas seuls au fond!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *