Leningrad: Pizdabol (Supermenteur)

Vitaly Moutko a déclenché beaucoup de commentaires chez les Russes lorsqu’il a prononcé son fameux discours devant la FIFA en 2010 pour l’organisation de la coupe du monde de football en 2018. C’était peut être pas une bonne idée de le dire lui même ou de le prononcer en anglais, car même les caricaturistes ne vont pas jusque là dans la caricature. « Let me speak from my heart in English » est devenue une réplique culte pour tout le monde si bien qu’elle ouvre cette chanson de Leningrad.
Mais le ridicule ne tue pas surtout lorsque l’on gagne. Car la Russie a remporté l’organisation du mondial, si bien que c’est le président Poutine qui lui même a fait un discours en Anglais décembre 2011 pour remercier la FIFA. Et l’on se rappelle de ses bonnes paroles « From bottom of my heart, thank you ».
Leningrad a repris la réplique de Moutko pour cette chanson sur un mec qui est un sale menteur (Pizdabol en russe) qui se fait larguer.

Le 15 décembre 2011, le premier ministre  Vladimir Poutine s’est exprimé à la télévision à propos des manifestations qui ont suivi les falsifications des élections législatives. Intervention qui loin d’apaiser les protestation les a attisées. Et Léningrad a ressorti cette chanson à propos du premier ministre en y ajoutant des extraits de son intervention télévisée.

Ленинград Прощай, пиздабол
Твой телефон я удалю.
Ты – пустозвон, я не люблю.
Ты обещал много чего,
Но исполнял всё хуево.
Je vais effacer ton numéro de téléphone.
Toi t’es un baratineur que je n’aime pas.
Tu as promis beaucoup de choses,
Mais tu as réalisé que dalle.
ПРИПЕВ:
Прощай, пиздабол!
Не скучай, смотри футбол.
Прощай, пиздабол!
Не скучай, смотри футбол.
Refrain:
Adieu pizdabol!
Je te manquerai pas, t’as qu’a regarder le football.
Adieu pizdabol!
Je te manquerai pas, t’as qu’a regarder le football.
Мне не звони и не скули.
Все с тобой дни – это нули.
Где палок нет – там нет любви.
Ну, всё, привет, мне не звони!
Ne m’appelle pas et ne pleurniche pas.
Tous les jours avec toi ça vaut zéro.
Là où il n’y a pas de bâton – il n’y a pas d’amour.
Eh bien, salut,  ne m’appele pas!
ПРИПЕВ:
Прощай, пиздабол!
Не скучай, смотри футбол.
Прощай, пиздабол!
Не скучай, смотри футбол.
Adieu pizdabol!
Je te manquerai pas, t’as qu’a regarder le football.
Adieu pizdabol!
Je te manquerai pas, t’as qu’a regarder le football.
 Прощай, пиздабол!
Не скучай, смотри футбол.
Прощай, пиздабол!
Не скучай, смотри футбол.
Adieu pizdabol!
Je te manquerai pas, t’as qu’a regarder le football.
Adieu pizdabol!
Je te manquerai pas, t’as qu’a regarder le football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *