En Russie

Moscou ce n’est pas Amsterdam

Le président Poutine répondant à des questions de journalistes apporte son soutien au maire de Moscou dans son opposition à une manifestation d’homosexuels. Le maire de Moscou pour certains est très conservateur, pour d’autres il est réaliste. La Russie n’est pas prête à des démonstrations outrancières d’homosexuels et de minorités privilégiées alors que la majorité connaît des jours difficiles. Une gay pride à Moscou ne peut être perçue que comme une action satanique. Poutine est pour l’expression de toutes les libertés dit il, pour toutes les manifestations humaines.

Mais personne ne peut lui en vouloir, dans la situation actuelle de laisser manifester des homosexuels serait outrer l’église, les pauvres et les classes moyennes qui ne profitent pas assez de la croissance, faire le jeu de l’opposition d’extrême droite fasciste et surtout de ce qui préoccupe le plus le président Poutine aujourd’hui c’est la démographie, à son sens la Russie a plus besoin de bon pères de familles que de tantes qui font les folles à Moscou. Il y a peut être aussi la peur du terrorisme islamique. Toujours est il que les fiertés homosexuelles ne sont pas encore d’actualité en Russie, il y a d’autres priorités.

La révolution sexuelle reste encore à venir.

One comment

  1. Eh ben , ça fait plaisir de lire votre communiqué plein de bon sens , à des annèes lumière de la pensée unique du politiquement correct , qui gangrène tout l’occident ….j’ai vraiment l’impression d’être étranger dans mon propre pays ( la france ) ….vive la Russie !!!

Laisser un commentaire