En Russie

Picnic: L’automne

Cette chanson du groupe Picnic date de 2002 et figure sur l’album «Чужой» (étranger). Le groupe est assez ancien puisqu-il trouve ses racines dans l’union sovétique de la fin des années 70, mais il a su cultiver une certaine originalité dans la diversité des musiques et instruments employés.

Picnic: L’automne
Настанет день, ты так и знай
Умчится прочь апрель и май
И станет осень под окном
Ночами сторожить твой дом

Она ворвется без затей
В мир наших комнатных страстей
И желтой птицей так легко
Начнет кружить под потолком

Весны безумный карнавал
Еще вчера здесь бушевал
И все мы думали тогда
Что этот праздник навсегдаТак мимо отмелей и скал
Несет нас времени река
А в сердце не унять, как прежде,
Того огня и тех надежд

Весны безумный карнавал
Еще вчера здесь бушевал
И все мы думали тогда
Что этот праздник навсегда

Le jour viendra, tu le sais où
Promptement Avril et Mai s’enfuiront
Et sous ta fenêtre l’automne commence
Avec les nuits à garder ta maison

Elle* débarque en toute simplicité
Dans le monde de nos passions de chambre
Et l’oiseau jaune si facilement
Commencera à tourner sous le plafond

Le Printemps ce carnaval fou
Pas plus tard qu’hier se déchainait
Et nous avons tous pensé alors
Que cette fête durait à jamaisAinsi entre les bancs de sable et les rochers
Nous entraine le fleuve du temps
Et dans notre cœur on ne trouve plus le calme, comme auparavant,
Du feu et des espoirs

Le Printemps ce carnaval fou
Pas plus tard qu’hier se déchainait
Et nous avons tous pensé alors
Que cette fête durait à jamais

*L’automne est féminin en russe.

One comment

  1. Je n’ai pas encore eu le temps d’écouter la chanson mais j’ai les des paroles qui sont philosophiques et écrites dans le pur style du 19e siècle. Le rythme, la pensée transmise, la langue sont très belles, c’est rare maintenant d’entendre un russe aussi pur, aussi parfait.
    Quand j’ai lu des paroles, j’ai eu l’impression de lire un des poèmes de Pouchkine sur l’automne.
    Que d’inspiration apporte aux Russes cette saison !
    Merci de cette découverte, c’est si loin, les années 70 mais quand on lit des livres sur cette époque, il me semble qu’elle ait été la plus belle pour toutes les jeunesses du monde.

Laisser un commentaire