Pouchkine le dernier duel

On va bientôt commémorer le 170ième anniversaire du duel d’Alexandre Pouchkine contre le baron d’Anthès et qui s’en est suivi par la mort du grand poète russe. C’est le 8 février 1837 que ce terrible duel eut lieu.

Pour essayer d’y voir un peu plus clair un film retrace les événement en mène l’enquête sur ce drame qui bouleversa la Russie (enfin il essaye quoi).

2 réflexions au sujet de « Pouchkine le dernier duel »

  1. varjac

    Je suis poète dramaturge et parfois conférencier et suis traduit en russe et en anglais.
    La Russie et la France semblent,pour moi être le coeur du monde.
    Je viens de voir le film. Je regrette toutefois, qu’il ne sois pas sous titré ou doublé, cela en faciliterait la compréhension. Connaissant cette tragique et déplorable fin de cet artiste d’exception, j’ai pu apprécier le jeu des acteurs, les costumes, et l’ambiance de l’époque. Ce « film portrait » nous permet d’approcher la dernière tranche de vie de cet immense poète, tout en soulignant le regret de son destin malheureux. Tuer un poète, c’est éteindre une étoile ! La mort d’un génie, nous rend tous orphelins !
    Merci pour ce témoignage filmé.
    Poétiquement
    Victor VARJAC

    Répondre
  2. varjac

    J’ai laissé un commentaire après avoir vu, sur votre site, « le dernier duel » Tragédie pour le monde de la poésie et pour le quotidien des hommes !
    Savez-vous si nous avons une chance de voir, un jour, ce film en dvd ?
    Si vous possédez une information, sachez que je suis preneur.
    2010 est une année Franco-Russe, pourquoi ne pas utiliser cette occasion pour que le film de Natalia Bondartchouc puisse entrer plus avant dans nos deux pays ? Ne sommes nous pas tous pas les enfants de la poésie ? Pouchkine n’est-il pas un génie qui toucha tous les genres, et plus particulièrement La Poésie ? Ne eut-on le considérer aujourd’hui, avec le recul, comme le premier auteur de l’histoire de la littérature Russe ?
    Dans ces conditions, je ne m’explique pas le silence autour de ce film, alors que des productions médiocres font l’objet de tous les soins médiatiques !
    Merci Pouchkine !
    A vous lire
    Victor VARJAC
    Poète Dramaturge

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *