En Russie

Quel est le marché des fleurs coupées en Russie?

A lire Frank on pourrait croire que le marché des fleurs coupées est en Russie le plus mature au monde. C’est vrai que la fleur coupée est un produit qui tient aussi bien du cadeau que de la décoration intérieure, deux postes importants au cœur des Russes. Mais le marché est encore très dynamique et loin d’avoir atteint sa maturité. Il y a certes un appétit certain pour les fleurs mais, les Russes ne consomment pas des bouquets comme les Allemands ou les Hollandais.

Il faut dire d’abord que les températures à Moscou sont extrêmes. Très chaud en été et très froid en hiver. Invivable quoi pour une fleur (pour un homme c’est déjà difficile). Il suffit de faire un tour au jardin botanique au mois de juillet pour comprendre l’abîme entre la France et la Russie, l’immense diversité des variétés de roses françaises, et les roses d’origine russes plus rares.

Les fleurs sont donc massivement importées (pour près de 90%). Mais comment tenir correctement le voyage en avion entre l’Afrique ou l’Amérique du sud et la Russie? Ce sont des variétés spéciales qui sont donc cultivées et transportées, achetées, revendues, retransportées. Des fleurs qui restent belles longtemps. Mais qui n’ont aucun parfum. dans son enquête Flower Confidential la journaliste Amy Stewart décrivait clairement vers quels produits dominants s’était progressivement orienté le marché des fleurs coupées du fait de la mondialisation de la production. Des fleurs esthétiquement parfaites et prêtes à subir un tour du monde, et même pourquoi pas à endurer toutes les atmosphères,à être vendues avec les fruits et légumes mais sans parfum.

La Franchise française « au nom de la Rose » par exemple semble bien réussir en sachant allier qualité et prix. Le Courrier de Russie consacre en ce moment un article à Florence Gervais d’Aldin de Feïa Rozi qui cultive des roses près de Kaluga (des roses parfumées).

Les Russes sont de gros consommateurs de fleurs, mais elles se vendent principalement d’octobre à juin avec notamment un pic en février, lors de la Saint Valentin, et en mars pour la Journée des femmes. Ce jour, certains fleuristes font parfois jusqu’à 50% de leur chiffre d’affaires.

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Effectivement comme dans le reste du monde les fleurs se vendent quand elles sont le plus cher, le plus difficile à produire. La saint Valentin (la rose) est en février pas en Juillet. La fête des femmes (la tulipe) est en mars pas en mai. Amy Stewart rapportait le cas de ce producteur hollandais qui philosophait sur l’absence de fête qui doperait la consommation de fleurs en été. Pourtant le pouvoir Russe a mis en place une fête destinée à remplacer la Saint Valentin (pas très slave comme fête et pas très famille, de quoi rebrousser les poils des amis d’Alexandre Latsa). C’est donc la fête de la fidélité, de l’amour conjugal et de la famille le 8 Juillet, c’est le jour de Pierre et Fevronie (des saint orthodoxes dont le mariage est un modèle pour les bons chrétiens). La fleur est une fleur toute simple que tout le monde trouve dans les près ou à sa datcha, et très slave, la Marguerite.

Bref, malgré ces efforts de la Douma et du gouvernement, les fleurs se vendent en hiver, l’amour hors mariage et l’infidélité existent dopant du même coup les ventes de fleurs. Le 8 mars comme le souligne Florence Gervais d’Aldin n’est pas comme en France un jour de manifestations et de revendications sociales (au point que les fleuristes doivent miser sur la fête des grand mères) mais est une journée où l’on offre des fleurs à toutes les femmes et qui voit une explosion des ventes et des prix.

Le marché des fleurs en 2009:

-Premiers pays fournisseurs 90,5% Les Pays-Bas, l’Équateur et la Colombie.
-Fournisseurs secondaires  7,1%: Kenya, Israël, Éthiopie, Thaïlande et la Hongrie
– les restes du monde 2,4%

En Russie les principaux producteurs sont Selhozprominvest ( Krasnodar), suivi du GUP (entreprise publique) « Sud » (Karatchaïévo-Tcherkessie), GUP Moszelenhoz « (huit fermes horticoles: Izmailovsky, Pervomaisky, Ostankino, Mytishchi, Oulianovsk, Ruza, Moscou, Kaliningrad), JSC Rose Garden « (région de Kalouga), OJSC » Galanthus « (Kalouga); Agrofirma Kosino » (Moscou) Ltd « New Holland » (région de Léningrad), LLC « Nord Dream » (région de Léningrad) et « Fleurs d’or » (région de Nijni Novgorod).

Laisser un commentaire