Reve de football: La Russie gagne!

Le mois de Juin était celui du Football, la victoire de la Russie était très attendue en Russie, mais visiblement pas attendue par le capitaine de l’équipe de Russie. Les déclarations d’Arshavin publiées par Lifenews déchirent les fans qui soit se résignent c’est la faute à pas de chance, personne n’est coupable, soit il y a un manque de sérieux dans la préparation et dans le football russe (A la question de pourquoi il ne s’était pas excusé de ne «pas comblé les attentes de millions de supporteurs» le capitaine de l’équipe de Russie avait rétorqué «Les attentes de qui? Les vôtres ou les nôtres? Si nous n’avons pas comblé vos attentes, alors franchement, c’est votre problème» depuis son image est en berne et les annonceurs publicitaires commencent à fuir ce joueur qui ne respecte pas son public).
Mais si on revient avant ce déplorable échec de l’équipe nationale, le mépris des joueurs pour leur public et le comportement désastreux de certains supporters russes (conduisant à la condamnation de la fédération russe à 35 000 euros d’amende et peut être 6 points de retrait), un quart des russes étaient persuadés que la Russie irait en Finale.
Hier c’était le président de la fédération qui promettait toujours monts et merveilles et restait impuissant devant le racisme qui se propageait dans les tribunes, Serguei Foursenko, qui démissionnait, et présentait ses excuses aux fans légitimement déçus.
Regardons ce clip à la gloire de la grande victoire Russe tant rêvée et malheureusement loin de la réalité.

Notons que le texte est plein de références aux personnalités du monde du foot. L’avocat Neerlandais par exemple n’est pas un avocat mais l’entraineur Dick Advocaat, d’où le jeu de mots.

Дискотека Авария – Россия Победит!
Едем, едем в Польшу, в Украину!Припев:
Едем, едем в Польшу, в Украину,
Поддержать российскую дружину.
Мы верим, победа впереди.
Мы знаем, Россия победит.

Так, что там в программе? Чехи, поляки и греки.
Не, ребят, вам ничего не светит в этом веке.
Дальше там кто? ФРГ, Португалия.
Ребята, домой, ребята, вы попали.

Еще вариант, опять Нидерланды.
Накажем их еще раз по самые гланды.
Они на нас и сами-то попасть не хотят,
Тем более, за нас нидерландский Адвокат.

Англия, Франция, все мы проходили,
Швеция, Ирландия — тех недавно били.
К Украине должок за 99-й,
А к Испании должок — с того чемпионата.

Мы приехали победить, это нам по силам,
За нами вся страна, за нами вся Россия.
Здесь с вами на трибуне 12-й игрок,
А Кубок Европы едет с нами на Восток.

Припев.
Россия победит!
Россия победит!
Победит! Победит!
Россия победит!

Сдавайся, соперник, тут нечего ловить,
Саша Кержаков бил, бьет и будет бить,
Андрей Сергеич закрутит угловой,
Сережа Игнашевич вам заедет головой.

За … вас Алан Дзагоев,
Кому неймется, Денисов успокоит.
А если что, защита поддержит нападение,
Василий Березуцкий — через себя падением.

Прорывы Быстрова, техника Жиркова,
Давление Семшова, покаты Анюкова.
Удары Павлюченко пробивают стенку,
А там Зырянов пяткой и Глушаков коленкой.

Вторым по флангу Динияр Билялетдинов.
Вперед, Россия!
Прострел, ход Дзюба, примите ….
Вперед, Россия!

Команда, внимание, идем на добивание,
Нужен гол, нужен гол!
Ногами, плечами, зубами — нам неважно, как,
А там на крайняк замыкает Погребняк.

Нам все равно, что у вас хватает звезд,
Игорь и Слава защитят свой пост.
Злость свою можете срывать на арбитре,
За это вас Широков потом опустит в фидере.

Allons, allons en Pologne et en Ukraine!
Refrain:
Allons, allons en Pologne et en Ukraine,
Pour soutenir l’équipe russe.
Nous croyons en la victoire à venir.
Nous savons que la Russie va gagner.

Alors, quel est le programme? Tchèques, Polonais et Grecs.
Non, les gars, vous n’avez pas la moindre chance en ce siècle.
Ensuite, il y a quoi? Allemagne, Portugal.
Les gars, rentrez chez vous, les gars, vous êtes foutus.

Une autre possibilité serait encore une fois, les Pays-Bas.
On va encore les châtier  à même les amygdales.
Ils ne veulent pas tomber sur nous,
D’autant plus qu’un avocat hollandais est pour nous.
Grande-Bretagne, France, on les a tous passés,
Suède, Irlande – on les a récemment battus.
L’Ukraine nous doit la victoire depuis 99,
Et l’Espagne depuis le dernier championnat.

Nous sommes venus pour gagner, c’est dans nos forces
Tout le pays est pour nous, Toute la Russie est pour nous.
Ici avec vous sur la tribune le 12e joueur
Et la Coupe d’Europe va avec nous vers l’Est.

Refrain.
La Russie va gagner!
La Russie va gagner!
Va Gagner! Va Gagner!
La Russie l’emportera!

Rends toi, adversaire, il n’y a rien à attraper,
Sasha Kerzhakov a battu, bat et battra,
Andrey Sergueïevitch fait virevolter en coin,
Sergei Ignashevich vous arrive une tête.

Pour vous … Alan Dzagoev,
Qui est impatient de le faire, Denisov rassure.
Et si il faut la défense appuie l’attaque,
Vasily Berezutsky – à travers lui une chute.

Des percées de Bystrov, la technique de Jirkov,
La pression de Semshov, la pente d’Anyukov.
La frappe de Pavlyuchenko perce le mur,
Et il y a Zyryanov avec le talon et Glouchakov du genou.

Le second ailier Diniyar Bilyaletdinov.
En avant la Russie!
Une passe de coté, avance de Dzuba, marquez ….
En avant la Russie!

Équipe, attention, on est parti pour marquer,
Il faut un but, il faut un but!
Avec les pieds, les épaules, les dents – Peu importe comment,
Et là, à la limite Pogrebniak marque.

Peu nous importe que vous ayez assez d’étoiles
Igor et Slava vont protéger leurs positions.
Votre colère peut retomber sur l’arbitre,
Pour cela Chirokov ensuite réduira votre prime.

Гали, Иньесты, Роналды, Ван Перси
Нам не страшны, потому что мы вместе.
Да будь ты хоть Месси, будь ты хоть Пеле,
Все теперь мечтают играть в Махачкале.Так что успокойтесь, Лэмпарды, Осилы,
Может, че срастется у вас потом в Бразилии.
Пожалуйте в Россию к нам на свою беду,
Мы еще вас хлопнем в 18-м году.Припев.
Болельщик российский здоровый, плечистый,
Его уважают бармены и таксисты,
Пилоты, секьюрити, вражеские фаны,
Мы лучшие танцоры, мы супер-меломаны!Наши кричалки — самые громкие,
Поляну перекроем от кромки до кромки.
Мы нашим победам расширим географию,
А вам там по ходу подправим демографию.Братским народам поднимем экономику,
Оставим в подарок победную символику,
Русские парни, братишечки, пареньки,
Нас заждались там полячки, украинки.
Ghali, Iniesta, Ronaldo, Van Persie
Nous n’avons pas peur, parce que nous sommes ensemble.
Quand même si tu es Messi, ou Pelé,
Tout le monde rêve désormais de jouer à Makhatchkala.Alors calmez-vous, Lampard, Ozil,
Peut-être que vous allez vous souder au Brésil.
Venez nous voir en Russie pour votre malheur,
On va encore vous giffler en 2018.Refrain.
Le supporter Russe est en bonne santé et large d’épaules,
Les barmans et les chauffeurs de taxi le respectent,
Les pilotes, la sécurité, les fans de l’adversaire
Nous sommes les meilleurs danseurs, nous sommes super-mélomanes!Nos hurlements sont les plus forts,
On couvre la plaine de part en part .
De nos victoires étendons la géographie,
Et vous là-bas,on va modifier le cours de la démographie.Peuples fraternels soutenons l’économie,
Laissons en cadeau un symbole de victoire
Russes, nos frères, nos gars
Nous attendent avec impatience les polonais, les ukrainiens.
Верим в команду, все сделаем правильно
Нас ожидают Польша, Украина.
Вперед, Россия!
Россия победит!
Побеждай, побеждай, побеждай!
Вперед, Россия!
Nous croyons en l’équipe, elle va tout faire comme il faut
Nous attendent la Pologne et l’Ukraine.
En avant la Russie!
La Russie l’emporte!
Gagne, gagne, gagne!
En avant la Russie!

Laisser un commentaire