En Russie

Semion Slepakov: Olé Olé Olé!

Cette semaine cette nouvelle chanson sur l’équipe nationale russe est apparue et a fait rire tout le monde à l’exception de Dzhambulat Umarov le Ministre de la République tchétchène pour la politique nationale, les relations extérieures, la presse et l’information qui a demandé officiellement des excuses et d’arrêter de faire des chansons sur Ramzan Kadyrov. Le président Tchétchène quand a lui a désavoué son ministre en déclarant qu’il avait le sens de l’humour (contrairement à son ministre donc) et qu’il appréciait Semion, qui est rappelons-le, lui aussi un ressortissant du Caucase. A quelques détails près, la rime sur le parmesan ne va pas… Les paroles de Ramzan sont comme la pierre pas comme le fromage, aussi dur soit-il. Et ensuite le grand leader Tchétchène gagne. Il faut donc refaire une chanson pour corriger cette erreur. Il a même répondu en vers.

 

Семён Слепаков: Олé-Олé-Олé!
Вот праздник футбольный приходит в Россию.
На него мы потратили все свои силы.
И хоть потрепала нас олимпиада, мы снова наморщили мускулы з**а.
Плевать, что не очень дела в королевстве.
На дело благое отыщутся средства.
Опять свои недра раскрыла страна, и мы на***али на Чемпионат
Voici que la fête du football vient en Russie.
Nous lui avons consacré toutes notre énergie.
Et bien que les Jeux Olympiques nous aient épuisé, nous avons de nouveau plissé nos muscles.
Je me fiche que ça n’aille pas bien dans le royaume.
Pour le bien, on trouve toujours des moyens.
Encore une fois le pays a montré ses tripes, et nous avons sucé au championnat
И вот как велели нам Дима и Вова.
Принять кубок мира, Россия готова.
Стадионы, отели, менты полиглоты.
Вот краткий итог многолетней работы.
Мы в грязь не ударим лицом пред планетой.
Не даром ее мы пугали ракетой.
Et c’est ce que nous ont ordonné Dima et Vova.
La Russie est prête à accueillir la Coupe du Monde,
Des stades, des hôtels, des flics polyglottes.
Voici un bref bilan de nombreuses années de travail.
Nous ne frapperons pas la boue avec le visage devant toute la planète.
Ce n’est pas pour rien que nous l’avons effrayé avec notre missile.
В общем, все хорошо, только есть одно „но“:
Команда у нас прямо скажем говно.
Ребята играют настолько хреново,
Что не подобрать для них слова иного.
И всем очевидно, что грустный Черчесов
Конфетку не слепит из этих балбесов.
И если не предотвратим мы угрозу.
То вновь нас поставят в привычную позу.
В общем, хоть до турнира осталось три дня.
Тренера нужно нам срочно менять.
Вы спросите, кто же нас выручить может?
Кто в столь короткие сроки поможет?
Кто сделает нас чемпионами мира?
Мое предложение – Рамзан Кадыров.
En gros tout va bien, seulement il y a un petit « mais »:
Disons le franchement notre équipe c’est de la merde.
Les gars jouent si mal,
Que pour les décrire on peut pas trouver d’autre mot.
Et il est évident pour tout le monde que le triste Cherchesov Ne peut rien tirer de ces cancres.
Et si nous n’éloignons pas cette menace.
Alors on va encore une fois se retrouver dans la pose habituelle.
En gros il ne reste plus que trois jours avant le début du championat.
Nous devons changer l’entraîneur de toute urgence.
Vous vous demandez, qui peut bien nous aider?
Qui en si peu de temps peut faire quelque chose?
Qui fera de nous les champions du monde?
Ma proposition c’est Ramzan Kadyrov.
Рамзан, Рамзан, Рамзан.
Нас он приведет к призам.
Рамзан, Рамзан, Рамзан.
Твердый, как пармезан.
Не верит мужским слезам.
Служит примером сам.
Нужен нашим тормозам.
Рамзан, Рамзан, Рамзан.
Ramzan, Ramzan, Ramzan.
Il nous conduira à des prix.
Ramzan, Ramzan, Ramzan.
Il est dur comme le parmesan.
Il ne croit pas aux larmes masculines.
Lui-même sert d’exemple.
Nos handicaps ont besoin de lui.
Ramzan, Ramzan, Ramzan.
Короче, представьте себе ситуацию.
Наши парни, как обычно готовятся обосраться.
Собрались в раздевалке, на тренировке.
Друг на дружке рассматривают татуировки.
Кто-то пишет телке из вчерашнего клуба.
Кто-то ролик смотрит смешной из ютуба.
Головин и Дзюба курят кальян.
И тут в раздевалку заходит Рамзан.
Ребята смотрят на Рамзана со странным ощущением.
Мы, говорят, наверное ошиблись помещением.
А он говорит – Салам дорогие друзья.
Теперь вас готовить к игре буду я.
Мне Владимир Владимирович лично позвонил.
Сказал, чтоб я эту проблему срочно решил.
И я пообещал ему, что уже этим летом.
Мы сделаем всем кхм-кхм салам алейкум.
Мои тренерские методы очень просты.
Поменьше давления, побольше доброты.
Чтоб показать, что злых намерений у меня нет.
Вот я на стол кладу пистолет.
Вы должны ребята дойти до финала.
Поэтому я хочу, чтоб вас ничто не отвлекало.
Чтоб вы на смартфоны не отвлекались.
Я сейчас отниму у вас у всех большой палец.
Чтоб 1 место завоевать, сейчас буду тренерские инструкции.
Я вам давать, вы все должны голы забивать.
А вратарь ваш должен голы отбивать.
Ну все, тренерские инструкции вам даны.
Теперь идите отстаивать честь страны.
Удачи ребята, я верю в вас.
И помните, жизнь дается лишь раз.
Bref, imaginez la situation.
Nos gars, comme d’habitude, se préparent à de la merde.
Rassemblés dans le vestiaire, à l’entraînement.
Entre amis ils parlent de tatouages.
Il y en a un qui écrit à meuf rencontré hier en boite.
Il y en a un qui regarde une une vidéo marrante sur YouTube.
Golovin et Dzyuba fument le narguilé.
Et puis Ramzan entre dans le vestiaire.
Les gars regardent Ramzan avec une sensation étrange.
On dit, s’être probablement trompé de pièce.
Et il dit – Salam chers amis.
Maintenant, je vais vous préparer pour le match.
Vladimir Vladimirovich m’a personnellement téléphoné .
Il m’a dit de résoudre ce problème de toute urgence.
Et je lui ai promis que dès cet été.
Nous ferons tout hum-hum salaam aleikum.
Mes méthodes de coaching sont très simples.
Moins de pression, plus de gentillesse.
Pour montrer que je n’ai pas de mauvaises intentions.
Voilà je vais déposer mon pistolet sur la table.
Vous devez atteindre la finale.
Par conséquent, je ne veux qu’il n’y ait rien qui vous distraie.
Et pour que vous ne soyez pas distrait par les smartphones.
Je vais enlever à chacun d’entre vous votre pouce.
Pour conquérir la première place, je vais être l’entraîneur maintenant.
Je vous gère, vous devez tous marquer des buts.
Et votre gardien de but doit repousser les buts.
Eh bien, c’est tout, les instructions d’entraînement vous sont données.
Maintenant, allez défendre l’honneur du pays.
Bonne chance les gars, je crois en vous.
Et rappelez-vous, la vie n’est donnée qu’une seule fois.
Рамзан, Рамзан, Рамзан.
Несется Ширков, как сапсан.
Смолов идет на таран, Дзюба в прыжке, как тарзан.
Работает тренерский план.
Не хочет никто в целлофан.
Нервно курит Зидан, когда тренирует Рамзан.
Ramzan, Ramzan, Ramzan.
Shirkov se précipite comme un faucon pèlerin.
Smolov éperonne l’ennemi, Dzuba saute comme tarzan.
Le plan de l’entraineur fonctionne.
Personne ne veut finir dans le cellophane.
Zidane fume nerveusement, quand il y a Ramzan qui entraine.
И вот к концу подошла игра.
Мы проиграли со счетом 0-2.
Победу празднуют Эмираты.
Бредут в раздевалку наши ребята.
И там не веря своим глазам.
Наших героев встречает Рамзан.
И говорит ребятам Рамзан:
Я даже не знаю, что вам сказать.
Я видел в Чечня много разных фигня.
Но вы удивили даже меня.
Не подходите, я вас боюсь.
Впервые в жизни своей я сдаюсь.
Сейчас Владимиру Владимировичу я позвоню.
Скажу, что улетаю обратно в Чечню.
Уж лучше там проблемы решать.
Чем наш российский футбол поднимать.
Так, все отойдите, не утешайте меня.
Это не слезы, это капли дождя.
А свой пистолет я оставлю здесь.
На случай если совесть у вас все таки есть.
И вот за Рамзаном закрылась дверь.
Но ты болельщик в лучшее верь.
Пусть не помог нам даже Кадыров.
Мы обязательно станем чемпионами мира.
Возможно, в эту секунду в сибирском селе.
На свет появился новый Pele.
И ножками дрыгает он на столе.
Не ссы Россия Олé-Олé.
Et puis le jeu a pris fin.
Nous avons perdu avec le score 0-2.
Et ce son les Emirats qui célèbrent la victoire
Bredut nos casiers dans le vestiaire.
Et là, n’en croyant pas ses yeux.
Ramzan rencontre nos héros.
Et Ramzan dit aux gars:
Je ne sais même pas quoi vous dire.
J’ai vu beaucoup de choses différentes en Tchétchénie.
Mais vous m’avez quand même surpris.
Ne vous approchez pas, j’ai peur de vous.
Pour la première fois de ma vie, j’abandonne.
Maintenant, je vais appeler Vladimir Vladimirovich.
Je dirai que je reviens en Tchétchénie.
Vaut mieux résoudre les problèmes là-bas.
Qu’essayer d’élever notre football russe.
Alors, allez-vous en et n’essayez pas de me réconforter.
Ce ne sont pas des larmes, ce sont des gouttes de pluie.
Et je vais laisser mon pistolet ici.
Au cas où vous auriez encore une conscience.
Et derrière Ramzan la porte s’est fermée.
Mais vous êtes un supporter de la meilleure foi.
Admettons que Kadyrov n’ait pu nous aider.
Nous allons devenir champions du monde c’est certain.
Peut-être qu’en ce moment même dans un village sibérien.
Un nouveau Pelé est venu au monde.
Et il agite ses pieds sur la table.
N’aie pas peur, Russie Olé-Olé.

One comment

  1. J’adore ! Mais l’Histoire a fait la nique au chanteur. En plus Ramzan l’a entendue et puis on s’est entendu….
    Je déteste le football. Mais le coup du Makarov sur la tempe c’est « stimulant »
    Hier à la TV j’ai entendu qu’en 70, en 14 en 39 les gouvernements français ont quitté Paris. Mais quelque jours avant j’ai appris à la TV allemande dans un reportage sur la Kremlin à l’occasion de la Coupe du Monde que pour Moscou en 41 le gouvernement voulait aussi partir. Et tous attendaient Staline qui ne venait pas. Il aurait dit : « Je reste ! » Ceux qui veulent partir ont le droit, mais ils le feront les pieds devant ( c’est pas le texte ruse exact mais l’intention) .
    Maintenant il fait comment Slepakov pour expliquer le résultat ?
    Personnellement, je considère que c’est un manque d’hospitalité.
    Mais quelqu’un a du mettre un Makarov ( pistolet) sur la tampe de quelqu’un.
    Et puis cette équipe doit avoir été boostée par sa mauvaise réputation. Vous nous trouvez une chanson ?
    En tous les cas celle-ci est géniale Jules ! Merci !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.