En Russie

Shity book

Je me demandais s’il fallait ou non faire une note là dessus ou non. Probablement pas mais à juger l’impact du coté français à ce que l’on peut lire sur les blogs il faut probablement en parler.

Thomas Clément a interviewé Frederic Beigbeder pour son dernier roman Au Secours Pardon (l’expression Shity Book vient du podcast):

On y apprend que Beigbeder est trop narcissique et paresseux pour avoir un blog sous un pseudonyme, mais qu’il donne une interview à un podcast plutôt qu’à une télé. Il attend qu’on viennent à lui plutôt que l’inverse.

Les réactions sur Internet sont très mitigées, il y a bien sûr les groopies:

Les trouvailles littéraires, dans les descriptions les plus longues, sont pleines de grâce et de gourmandise. On le sait, Beigbeder possède un humour décapant et une liberté de ton assez stupéfiante

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

., les passions qui se déchainent:

Frédéric Beigbeder n’est pas un écrivain, mais un homme d’influence…. Il doit son seul succès à la somnolence de la littérature française contemporaine.

mais aussi la critique scatologique:

Si il vous tombe sous la main, faites la même chose que sur la photo: JETEZ LE AUX CHIOTTES (mais faites attention à ce que ce gros paquet de merde « au secours pardon » ne bouche rien…)

, la critique déçue:

On a toujours l’impression qu’il écrit pour lui, pour briller quelque part, et note entre parenthèses les éléments qu’il ne faut pas qu’il oublie pour lancer une digression.

Ce qui est certain c’est que le roman est complètement irréaliste et n’a pas grand chose à voir avec la Russie réelle, ce n’est que les fantasmes d’un gosse français de 41 ans.

Je pense que tout le monde est assez éduqué en France pour se faire sa propre opinion sur Beigbeder et passer à autre chose (ou même sur Houellebecq ou sur d’autres encore), je voudrais juste dire que la Russie ce n’est pas comme ça. Et la France non plus d’ailleurs. Il ne faut surtout pas se fier à ses descriptions.

Laisser un commentaire