Splin: Pas d’issue

Ce clip de Splin est assez ancien puisqu’il date de 1998. On peut y voir un Sasha bien plus jeune puisqu’il n’a que 29 ans à l’époque, les cheveux un peu plus long, plus tragique et romantique. Les paysages sauvages qui l’entourent sont eux même parfaitement en accord. Par contre le montage du clip réalisé pas Mietchislav Yuzovsky est un peu rapide et méli-mélo. On peut regretter que la scène finale filmée en Crimée au mois de janvier n’apparaisse pas. En effet Alexandre Vassiliev avait terminé dans la mer emporté par les flots. Le genre de baignade peu recommandé et il avait du descendre 2 bouteilles de Xérès pour se réchauffer ensuite. Dans le clip on n’aperçoit à la fin qu’une falaise face à la mer et la scène tournée au péril de sa vie passe à la trappe!

Splin: Pas d’issue
Сколько лет прошло, все о том же гудят провода
Все того же ждут самолеты
Девочка с глазами из самого синего льда
Тает под огнем пулемета
Должен же растаять хоть кто-тоСкоро рассвет
Выхода нет
Ключ поверни – и полетели
Нужно вписать
В чью-то тетрадь
Кровью, как в метрополитене:
Выхода нет
Выхода нетГде-то мы расстались – не помню в каких городах
Словно это было в похмелье
Через мои песни идут, идут поезда
Исчезая в темном тоннеле
Лишь бы мы проснулись в одной постелиСкоро рассвет
Выхода нет
Ключ поверни – и полетели
Нужно вписать
В чью-то тетрадь
Кровью, как в метрополитене:
Выхода нет
Выхода нет

Сколько лет пройдет, все о том же гудеть проводам
Все того же ждать самолетам
Девочка с глазами из самого синего льда
Тает под огнем пулемета
Лишь бы мы проснулись с тобой в одной постели

Скоро рассвет
Выхода нет
Ключ поверни – и полетели
Нужно вписать
В чью-то тетрадь
Кровью, как в метрополитене:
Выхода нет

Combien d’années ont passé, les cables  bourdonnent toujours la même chose
Les avions attendent toujours la même chose
La jeune fille aux yeux bleus de la même glace
Fond sous le feu de la mitrailleuse
Il faut bien que quelqu’un fondeLe jour va bientôt se lever
Il n’y a pas d’issue
Tourne la clé et envolons-nous
Il faut inscrire
Dans le cahier de quelqu’un
Avec du sang, comme dans le métro:
Il n’y a pas d’issue
Il n’y a pas d’issueOn s’est quittés quelque part, je ne me souviens dans quelles villes
C’était comme une gueule de bois
Des trains traversent, traversent mes chansons
Disparaissant dans le tunnel sombre
Si seulement on se réveillait dans un même litLe jour va bientôt se lever
Il n’y a pas d’issue
Tourne la clé et envolons-nous
Il faut inscrire
Dans le cahier de quelqu’un
Avec du sang, comme dans le métro:
Il n’y a pas d’issue
Il n’y a pas d’issue

Combien d’années passeront, les cables devront bourdonner toujours la même chose
Les avions devront attendre toujours la même chose
La jeune fille aux yeux bleus de la même glace
Fond sous le feu de la mitrailleuse
Si seulement on se réveillait dans un même lit

Le jour va bientôt se lever
Il n’y a pas d’issue
Tourne la clé et envolons-nous
Il faut inscrire
Dans le cahier de quelqu’un
Avec du sang, comme dans le métropolitain:
Il n’y a pas d’issue

Laisser un commentaire