Archives par étiquette : Vassia Oblomov

Vassia Oblomov et Garik Soukatchev: Une putain de honte … et Viktor Tsoi

Voilà donc le dernier clip de nos amis Garik et Vassia. Les connaisseurs auront reconnu l’influence de Viktor Tsoi, c’est pour ça que je rajoute une chanson sans parole de Tsoi après ce clip, et les paroles, car la chanson a beau s’appeler sans parole elle a des paroles…
Pour revenir à la honte, selon le philosphe Ruwen Ogien, la honte c’est ce que ressent l’individu en s’imaginant le regard des autres sur sa situation ou son action, et elle n’est pas morale en ce sens que l’on peut n’éprouver aucune honte à faire les pires horreurs ou au contraire avoir une terrible honte en étant coupable de rien, voire même en faisant le bien… Car c’est là le drame lorsque les criminels se pavanent et les braves gars et les bons samaritains doivent se cacher. Du moins c’est là le drame pour les Kantiens, les disciples d’Emmanuel Kant. Pour les disciples de Ruwen Ogien bien plus conséquencialistes dans leur pensée cela va un peu mieux.

 

Вася Обломов и Гарик Сукачев – Гребаный стыд
Честные выборы гребаный стыд
Правое дело гребаный стыдСпутников с неба гребаный стыд, стыд.
Des Élections justes, c’est une putain de honte
Une juste cause, c’est une putain de honte
Des satellites dans le ciel, c’est une putain de honte, la honte.
Пей за свободу, гребаный стыд,
За православие, гребаный стыд,
Но побеждает, гребаный стыд, стыд.
>Chante pour la liberté, c’est une putain de honte
Pour l’orthodoxie, c’est une putain de honte
Mais ce qui gagne, c’est la putain de honte, la honte
Припев:
Честное слово, бесконечный гребаный стыд,
Гребаный стыд, стыд.
Кажется вечным бесконечный гребаный стыд,
Гребаный стыд, стыд.
Refrain:
Parole d’honneur, c’est une putain honte infinie,
Putain de honte, la honte
Elle semble éternelle cette putain de honte infinie
Putain de honte, la honte
Паспортный стол, гребаный стыд,
Военкоматы, гребаный стыд,
С белой зарплатой, гребаный стыд, стыд.
Каждое утро, гребаный стыд
Каждому дому, гребаный стыд
Вечно над нами, гребаный стыд, стыд.
La table des passeports, c’est une putain de honte,
Le bureau de recrutement de l’armée, une putain de honte,
Avec un salaire blanc, c’est une putain de honte, la honte,
Chaque matin, c’est une putain de honte, la honte
Chacun chez soi, c’est une putain de honte
Il y aura toujours avec nous une putain de honte, la honte.
Кажется вечным бесконечный гребаный стыд
Гребаный стыд, стыд
Ça semble une éternelle et infinie putain de honte
La putain de honte,  la honte

Виктор Цой – Песня Без Слов
Песня без слов, ночь без сна, все в свое время – зима и весна,
Каждой звезде – свой неба кусок, каждому морю – дождя глоток.
Каждому яблоку – место упасть, каждому вору – возможность украсть,
Каждой собаке – палку и кость, и каждому волку – зубы и злость.
Chanson sans parole, une nuit sans sommeil, tout en son temps- l’hiver et le printemps ,
A Chaque étoile son morceau de ciel , à chaque mer sa gorgée de pluie.
A caque pomme – un lieu pour tomber, à chaque voleur – une occasion de voler ,
A chaque chien – un bâton et un os, et à chaque loup – les dents et de la férocité.
Припев:
Снова за окнами белый день, день вызывает меня на бой.
Я чувствую, закрывая глаза, – весь мир идет на меня войной.
Refrain:
De nouveau un jour blanc à la fenêtre, le jour m’appelle au combat .
Je sens en fermant les yeux que tout le monde me mène la guerre .
Если есть стадо – есть пастух, если есть тело – должен быть дух,
Если есть шаг – должен быть след, если есть тьма – должен быть свет.
Хочешь ли ты изменить этот мир, сможешь ли ты принять как есть,
Встать и выйти из ряда вон, сесть на электрический стул или трон?
Si il y a un troupeau – il y a un berger , s’il y a un corps – il doit y avoir un esprit
Si il y a un pas – il  devrait y avoir des traces,  si il y a les ténèbres – il doit y avoir la lumière.
Tu veux changer ce monde, peux-tu le prendre tel quel,
Te lever et sortir du rang, t’asseoir sur la chaise électrique ou le trône ?
Припев:
Снова за окнами белый день, день вызывает меня на бой.
Я чувствую, закрывая глаза, – весь мир идет на меня войной.
Refrain:
De nouveau un jour blanc à la fenêtre, le jour m’appelle au combat .
Je sens en fermant les yeux que tout le monde me mène la guerre.

Vassia Oblomov: Il y a du Wifi

Pour la semaine de la comédie sur Youtube, Vassia Oblomov nous propose une chanson humouristique sur la place qu’occupe maintenant l’internet mobile dans la vie des Russes.

Вася Обломов – WiFi
Мы ходили в баню с пацанами, взяли раков, пива от души.
Три подружки увязались с нами, очень, между прочим, хороши.
Мы купались, парились в парилке, разливали пиво через край.
Обсуждали новые мобилки и нашли случайно сеть Wi-Fi.

 

Миха получил письмо с работы, Леха моментально вышел в Skype.
В общем, хорошо прошла суббота. Повезло, что в бане был Wi-Fi.

Мы ходили в клуб послушать песни, нам пришлось у дальней стенки сесть.
Там не видно сцену, ты хоть тресни, но розетка для зарядки есть.
А не видно сцену, и не надо, как ты там на сцене не играй,
Лучше все равно смотреть с айпада, повезло, что в клубе был Wi-Fi.

Мы с друзьями были на рыбалке, там Wi-FI-я не было совсем.
Я подумал, ладно мне не жалко, и раздал Wi-Fi с мобилки всем.
Над рекою дул холодный ветер, медленно тянулся каждый байт.
Мы купили рыбу в интернете, повезло, что был у нас Wi-Fi.

Я теперь совсем не представляю, как мы раньше ухитрялись жить.
Что за жизнь такая без Wi-FI-я – не развлечься, не поговорить.

Nous sommes allés au Bania avec des potes, on a pris des écrevisses, une bonne bière.
Trois amies s’étaient scotchées à nous,  soit dit en passant, très bonnes.
Nous nous sommes baignés, pris la vapeur dans un bain de vapeur,  versé de la bière sur le bord.
Discuté des nouveaux téléphones portables et trouvé par hasard un réseau Wi-Fi gratuit.

 

Mikha a reçu une lettre de son travail, Lech s’est momentanément connecté à Skype.
Dans l’ensemble on a bien passé notre samedi.
On a eu de la chance qu’il y ait eu du Wi-Fi gratuit au Bania.

Nous sommes allés en boite écouter des chansons, nous avons dû nous asseoir contre le mur du fond.
De là on ne voyait pas la scène, malgré les circonstances on avait un chargeur pour charger le téléphone.
Et ne voyait pas la scène mais c’était pas la peine, là sur la scène tu joues pas,
De toutes façons mieux vaut encore regarder avec son ipad
C’est une chance qu’il y ait eut une connexion Wi-Fi gratuite dans la boite.

Mes amis et moi nous sommes allés à la pêche, là il y avait pas du tout de Wi-Fi.
J’ai pensé que ça me faisait rien, et j’ai donné du Wi-Fi à tout le monde avec le téléphone portable.
Sur la rivière, il y avait un vent froid et chaque octet se  traînait.
Nous avons acheté le poisson sur internet, C’est une chance que nous ayons eu une connexion Wi-Fi gratuite.

Maintenant, je ne peux vraiment pas imaginer comment on a pu vivre avant.
Qu’est ce que c’était que cette vie sans Wi-FI-I – on peut pas s’amuser, on ne pas parler.

Vassia Oblomov: Leonid Yakubovich prend l’avion

En général la compagnie aérienne Aéroflot est très bonne, elle traite très bien ses clients et le service est irréprochable. Seulement cette règle générale souffre de quelques exceptions dans lesquelles les passagers sont traités comme du bétail. Les russes sont très patients et ne se protestent pas mais il arrive parfois qu’il y ait des révoltes, par exemple si de groupe trouve son leader.

Cette chanson d’Oblomov fait référence à un évènement qui s’est déroulé début avril à l’aéroport de Chérémetevo. Suite à un retard très long retard d’avion et une absence d’information des passagers le célèbre animateur de la Roue de la Fortune a pris à parti la compagnie aérienne Aéroflot et l’a traité d’ordure.

НАЛЕТ ЯКУБОВИЧА
Вылет задержан – как митинг ОМОНом.
Пассажиры в надежде играют с айфоном,
Cидят, едят, ковыряют в носу,
Глядят на взлетную полосу.
Кто-то в прострации, кто-то лег спать.
Нет информации – час, два, пять.
«Вылет задержан», – светилось табло.
Гасли надежды. Кончалось бухло.
Уже газировка в горло не лезла.
Чресла приняли форму кресла.
Кто руки сложил, кто хмурил брови.
Но встал пассажир Леонид Якубович!
Как памятник встал в полный рост
И на весь терминал произнес:Я ведущий «Поля чудес» –
Шо вы творите –
Это пипец!
Я ведущий «Поля чудес» –
Это пипец!

Аплодисментами взорвался зал –
Ну наконец-то хоть кто-то сказал!
Леонид Аркадьевич! Еще пару раз!
Скажите за нас! И от имени нас!
Скажите свободно! Громко и гордо!
Скажите работникам аэропорта!
Руководителям всех перелетов!
Всем учредителям «Аэрофлота»!
Всем им хоть раз объяснить это надо!
Всем, кто у нас получает зарплату!
Дежурным, вахтерам, кассиршам, таксистам!
Певцам, режиссерам, актерам, артистам!
Ментам и врачам и работникам ЖЭКа!
Любому трудящемуся человеку!
Скажите правительству в нашей стране!
Всем россиянам! И даже мне!

Я ведущий «Поля чудес»
Шо вы творите –
Это пипец!
Я ведущий «Поля чудес» –
Это пипец!

Он повторял это снова и снова.
И люди внимали, как божьему слову.
Мыслитель и гений! Платон и Сократ!
С нами ж все время такое творят!
Как же мы сами не поняли раньше?!
Что будет с нами? Как жить дальше?
Он высказал то, что было нельзя!
Он всех разбудил и открыл нам глаза!
В сумраке зала, в секторе «Це»
Правда рождалась в усатом лице!
Дайте скорее ему микрофон!
Кто еще скажет, если не он?

Он ведущий «Поля чудес»
Шо вы творите –
Это пипец!
Если он возглавит протест
– всем вам пипец!

(Слова и музыка Васи Обломова. Исполняет автор)

Départ retardé – comme un meeting par la police anti-émeute.
Les passagers plein d’espoir de jouent avec leur iPhone,
Restent assis, mangent, mettent les doigts dans le nez,
En regardant la piste de décollage.
Quelqu’un est prostré, un autre s’est allonger pour dormir.
Pas d’information disponible – une heure, deux heures, cinq heures.
« Départ retardé» – indique le tableau des départs.
Les espoirs se meurent. La picole s’est finie.
Même les sodas coulent plus dans la gorge.
Les hanches ont pris la forme des fauteuils.
L’un a les mains jointes, l’autre fronce les sourcils.
Mais le passager Leonid Yakubovich s’est levé!
Comme un monument dans toute sa hauteur
Et l’ensemble du terminal a dit:Je suis le présentateur de la « Roue de la fortune » –
Que ce que vous faites-
C’est des conneries!
Je suis le présentateur de la « Roue de la fortune » –
C’est des conneries!

La salle éclate applaudissements explosé installations –
Eh bien au moins quelqu’un a pris la parole finalement!
Leonid Abramovitch! Allez encore une fois!
Parlez pour nous! Et au nom de nous!
Parlez librement! Fort et fier!
Parlez aux employés de l’aéroport!
Aux chefs de tous les vols!
A tous les dirigeants d' »Aeroflot »!
Il faut au moins une fois tous leur expliquer!
A tous ceux qui touchent un salaire grâce à nous!
Les hôtesses d’accueil, les gardiens, les caissiers, chauffeurs de taxi!
Les chanteurs, les réalisateurs, les acteurs, les artistes!
Les flics et les médecins et le département du logement!
Tout homme qui travaille!
Dites-le au gouvernement de notre pays!
A tous les Russes! Et même à moi!

Je suis le présentateur de la « Roue de la fortune » –
Que ce que vous faites-
C’est des conneries!
Je suis le présentateur de la « Roue de la fortune » –
C’est des conneries!

Il a répété tout ça encore et encore.
Et les gens l’ont écouté comme la Parole de Dieu.
Penseur et un génie! Platon et Socrate
Avec nous même, tout le temps, on crée!
Comme nous n’avons pas compris plus tôt?
Qu’est-ce qui va nous arriver? Que faire ensuite?
Il a déclaré que c’était impossible!
Il a réveillé tout le monde et a nous a ouvert les yeux!
Dans pénombre de la salle, dans le secteur C
La vérité est née sur son visage moustachu!
Donnez-lui un micro!
Qui d’autre pourrait dire, si ce n’est lui?

Il est le présentateur de la « Roue de la fortune »
Qu’est ce que vous inventez –
C’est des conneries!
Si il se met à la tête d’une protestation
– C’est pour vous la connerie!

(Paroles et musique Vasey Oblomov)

Vassia Oblomov: Le train de la fidélité

Comme d’habitude cette chanson de Vassia Oblomov demande un certain nombre de précisions.

Tout le monde imagine sans difficulté la place que les chemins de fer occupent dans la culture russe. Le transsibérien, bien sûr, mais pas seulement. Les distances dans le pays sont très grandes et on les parcourt en chemin de fer. Plusieurs types de wagons existent pour les longs trajets de plusieurs jours, le plus économique est le plazkart, un wagon ouvert dans lequel il y a de nombreuses couchettes mais sans aucune fermeture. Il est ouvert à tous les bruits et toutes les odeurs. Un peu plus cher on trouve les « coupés », là les couchettes dans des compartiments. Le confort est plus grand, mais ce n’est pas forcément plus agréable pour peu que vous ayez dans votre compartiment des personnes « inadéquates » ou que les toilettes au bout du couloir sentent mauvais, qu’il fasse très chaud, que vos compagnons de voyage bavardent toute la nuit, écoutent des chansons innommables sur un petit poste décrépit…

Vassia imagine que le président emprunte le train et connaisse les difficultés que peuvent être celles du voyageur malchanceux.

Le président de RGD, la société russe des chemins de fer, un voisin et ami de Vladimir Poutine de très longue date, s’est retrouvé au centre de l’actualité des dernières semaines. D’abord pour les photos de sa « modeste Datcha » dont le coût est cinquante fois supérieur à ses revenus annuels. Officiellement le problème n’existe pas, ce n’est qu’une modeste datcha, mais dans les faits tout le monde s’extasie sur sa décoration intérieure de très grand luxe.

Ensuite pour avoir démissionné puis ne pas démissionner. En effet le 19 juin, les médias russes ont reçu un communiqué de presse soit disant émanant du service de Presse du premier ministre annonçant accepter la démission de  Vladimir Yakounine de la présidence de RGD. C’était un faux très bien imité mais le service de presse n’a pas immédiatement démenti, l’intéressé non plus. Si bien que pendant un certain temps le doute était permis. Officiellement ce sont des Hackers ont mené cette opération. Une enquête est en cours mais on ne connaîtra peut être jamais les commanditaires, des ennemis? des amis? Yakounine interrogé sur les conséquences de cette affaire a déclaré qu’il avait avait passé un moment avec Vladimir Poutine attablé autour d’un coq de bruyère et que le président prenait ça sur le ton de la plaisanterie. La petite phrase, le détail du menu présidentiel est restée dans les esprits.

Enfin Le renard stupéfait est une oeuvre d’une artiste britannique qui a été détournée et déclinée par l’internet russe. C’est de l’humour, un peu particulier.

renard-stupefait

ЛОМКИ ВАСИ ОБЛОМОВА. ПОЕЗД ВЕРНОСТИ
Я хочу, чтобы Путин сел в поезд,
Минуя бомжей и вокзал.
Купейное нижнее место
Заблаговременно взял.
Хочу, чтобы он был голодный,
И чтобы хотелось пить,
Хочу, чтоб наивно рассчитывал
В дороге продуктов купить.
Хочу, чтоб курили в вагоне,
И чтоб был закрыт туалет,
Чтоб белье постирали вроде –
А на самом же деле нет.
И чтобы воняло куревом,
Воняло на весь вагон,
Чтоб Путин стоял у сортира,
И ждал, что откроется он.
И не было чтоб ресторана-
вагона в поезде том,
Чтоб Путин, узнав, удивился,
И чтобы вдруг сел «айфон».
Je veux que Poutine a prenne le train
Passant devant les SDF et la gare.
Dans un compartiment, la couchette du bas
Et il réservée à temps.
Je veux qu’il ait faim,
Et qu’il ait soif.
Je veux qu’il compte naïvement
Acheter de la nourriture sur le chemin.
Je veux qu’il y ait des fumeurs dans sa voiture,
Et que les toilettes soient fermées,
Que les serviettes et les draps soient lavés soi-disant,
Mais en réalité nullement.
Et que ça pue la fumée de cigarette,
Que ça pue dans tout le wagon,
Que Poutine soit planté devant les chiottes,
Et attende qu’elles s’ouvrent.
Et il n’y ait pas de wagon restaurant- dans le train.
Que Poutine, l’apprenant soit étonné
Хочу, чтобы было душно,
И окна закрыты в купе.
Чтоб Путину было грустно
Ехать в таком дерьме.
Хочу чтобы за окном поезда
Были косые дома,
Стояли подростки с пивом,
Мелькнула разок тюрьма,
На станциях – нефть в цистернах…
Чтоб, скрючившись, словно дед,
Путин мечтал о продуктах,
Которых в продаже нет.
Чтоб предлагали цыгане
Купить по-дешевке планшет.
Чтобы хотелось к Якунину
На дачу, которой нет.
Et que soudain son « iPhone » s’éteigne.
Je veux qu’il fasse une chaleur étouffante,
Et que les fenêtres soient fermées dans le compartiment.
Que Poutine soit triste
De faire le voyage dans une telle merde.
Je veux que par la fenêtre
On voit des maisons de travers,
Des adolescents qui traînent avec de la bière,
Qu’à moment donné apparaisse une prison,
Dans les gares – du pétrole dans des citernes …
Que, recroquevillé comme un vieux,
Poutine rêve de victuailles,
Qui ne soient pas en vente.
Que des tsiganes lui proposent
D’acheter une tablette pas chère.
Qu’il veuille rendre visite à Yakounine
A sa datcha qui n’existe pas.
Хочу, чтобы думал Путин,
Что в поезде едет зря,
Что лучше бы вместо этого
С друзьями поел глухаря.
Хочу чтобы дрались по-пьяни
В четвертом купе дембеля,
И чтоб ожидал Володя
Помощи от проводника.
Хочу, чтобы ждал, волнуясь,
Когда же придут менты,
Хочу, чтобы не дождался.
Хочу, чтоб хотел он воды,
Хочу, чтобы двери хлопали,
Скрипело чтоб сильно в купе,
Хочу, чтобы плохо спалось ему,
Потел чтобы путин во сне.
Чтобы приснился внезапно
Начальник железных дорог,
Чтоб кто-то пытался уволить его
И чтобы в итоге не смог.
Je voudrais que Poutine pense
Qu’il a tort de voyager dans ce train,
Que ce serait mieux,
De se manger un coq de Bruyère avec ses amis.
Je veux que, bourrés, cherchent la bagarre
Les soldats démobilisés du compartiment 4,
Et que Volodia attende l’aide du chef de wagon.
Je veux qu’il attende anxieusement
Quand les flics vont enfin venir,
Et que cette attente soit vaine.
Je veux qu’il veuille de l’eau,
Je veux les portes claquent,
Que ça grince fortement dans le compartiment,
Je veux qu’il passe une sale nuit,
Qu’il ait des sueurs froides en rêvant.
Que lui apparaisse subitement en rêve
Le directeur des chemins de fer,
Que quelqu’un essaye de le virer
Mais qu’en fin de compte qu’il n’y arrive pas.
Начальник ЖД, улыбаясь,
Во сне чтобы Путину пел
О том, как усердно работал
И как все невзгоды терпел.
Но кто добивался отставки?
Кто же вмешался вдруг?
Может быть, это хакеры?
А может быть, близкий друг?
А может быть, это Америка,
Сирийский припомнив вопрос?
А может быть, «Почта России»?
Упоротый «единорос»?
А может, какой-то министр
Пытался поуправлять?
В общем, чтоб эта история мутная
Мешала Путину спать.
Хочу чтобы утром включилось
Как бы само собой
Радио страшных песен,
И чтоб вновь продолжился бой.
Et que le directeur des chemins de fer, souriant,
Chante à Poutine dans ce rêve
Combien il travaille avec zèle,
Et tout le mal qu’il se donne malgré les difficultés.
Mais qui a demandé la démission?
Qui est soudainement intervenu?
Peut-être que ce sont les Hackers?
Ou peut-être un ami proche?
Et peut-être que c’est l’Amérique,
S’étant rappelé la question Syrienne?
Ou peut-être «La poste Russe»?
Ou ce fichu «parti Russie unie»?
Ou bien peut-être un ministre quelconque
A essayé un peu de diriger?
Bref, que cette histoire louche
Empêche Poutine de dormir.
Je veux que le matin se mette en route,
Comme qui dirait tout seul,
Le poste de radio avec d’épouvantables chansons,
Et que le combat recommence.
Хочу, чтоб хотел по большому,
Чтобы хотел – и не мог
Потому что в сортире открыто,
Но кто-то сломал замок.
Хочу, чтоб считал минуты,
Когда же приедет уже
Нефирменный поезд на станцию.
Хочу чтобы внеглеже
Ходил по вагону ребенок,
Вдыхая вонючий смрад,
Ходил чтоб и всем улыбался,
И был даже Путину рад.
Хочу, чтобы ехал Путин
В поезде том по стране.
Хочу чтобы думал Путин,
В каком он едет говне.
Je veux qu’il ait un gros besoin,
Mais qu’il ne puisse pas y aller
Parce que les toilettes sont ouvertes
Mais quelqu’un a cassé la serrure.
Je veux qu’il compte les minutes,
Jusqu’à сe qu’enfin entre en gare,
Ce train de classe économique.
Je veux qu’en petite tenue
Se balade dans le wagon un enfant,
Respirant la puanteur infecte,
Qu’il se promène et sourie à tout le monde,
Et qu’il soit même heureux de voir Poutine.
Je veux que Poutine traverse
Tout le pays dans ce train.
Je voudrais que Poutine réfléchisse
Dans quelle merde il voyage..

Vassia Oblomov: retour à la foret

Quelques petites remarques préliminaires pour expliquer cette chanson:
-Une IP est une entreprise individuelle en Russie, elle bénéficie d’un régime spécial pour simplifier la vie des petits entrepreneurs, la comptabilité est réduite et les impôts sont indexés sur le chiffre d’affaire. Confondre abusivement entité juridique et personne physique est un problème ancien et il faudrait demander à un juriste pour avoir un commentaire pertinent.

-La classe créative est le nom donné à un groupe social très actif dans les sociétés post-industrielles. En Russie ce nom est souvent utilisé pour désigner les représentants de cette classe ne soutenant pas la corruption.

-Les promenades en Foret seront bientôt interdites purement et simplement de façon à limiter les risque d’incendie. Cependant cette mesure est fort impopulaire car les russes entretiennent un rapport étroit avec les forêts et beaucoup se sentent responsables de son devenir. La mesure pourrait entrer en vigueur en automne mais semble difficile à mettre en oeuvre.
Alkexei Navalny est un avocat et blogueur célèbre. Il fait face actuellement à plusieurs affaires pénales, l’un de ces procès s’est ouvert au mois d’avril, il lui est reproché d’avoir participé à l’autorisation de vente d’une parcelle de forêt. Il souhaite en outre se présenter aux élections municipales de Moscou en septembre et présidentielles dans 5 ans.

 Nikolai Valuev est un député russe célèbre pour son gabarit et son passé de boxeur et la puissance de ses poings.

-Mener les gens en foret pour intimider est une spécialité des bandits russes (voir les petits enlèvements en forêt). Et ce n’est d’ailleurs pas réservés aux bandits puisque le chef du comité d’enquête, lui même, Alexandre Bastrykine a procédé l’an dernier à l’enlèvement et à des menaces de mort en forêt contre un journaliste, Sergueï Sokolov. Après l’ébruitement de l’affaire Bastrykine a cependant présenté ses excuses et déclaré qu’il veillerait personnellement à la sécurité du journaliste qu’il avait précédemment menacé. Le différent est maintenant clos mais l’on voit bien que mener les gens en forêt pour les intimider ou les faire disparaître est une habitude que même l’élite russe a du mal réfréner.

ЛОМКИ ВАСИ ОБЛОМОВА. К ЛЕСУ ЗАДОМ
В лесу глухом у озерца гуляли по тропедва юридических лица: она и он ИП.

Он сайты делал на заказ.

Она пекла блины.

Нелепый креативный класс, враги своей страны.

На поле колосился хлеб.

Постились мотыльки.

Внезапно скрип духовных скреп раздался у реки.

И вскоре, заслоняя взор, на той тропе возник

казачий Роспотребназдзор, пожарный и лесник.

Дрожите, подлые сердца среди лесных дубрав!

Два юридических лица получат крупный штраф!

Спецназ уложит в грязь лицом, а дальше без конца

начнется суд над физлицом под маской юрлица!

Недавно в Думе наш конгресс сформировал закон

о том, что наш российский лес – не для прогулок он.

В лесах преступный интерес имеет либерал:

Навальный тоже вышел в лес – и весь его украл.

Не абсолютной будет власть, пока в стране народ

свободно может в лес попасть и по лесу бредет.

И там, где шли еще вчера туристы с рюкзаком,

Теперь Валуев бьет бобра огромным кулаком.

Там Путин гонит журавлей прикладом на восход.

Там будет вырубка полей под дачи для господ.

Там в темноте вершится суд в двенадцатом часу:

к Бастрыкину людей везут поговорить в лесу.

Там древесина про запас – на тот грядущий час,

когда закончится у нас на экспорт нефть и газ.

Не ваши эти деревца, такой теперь закон!

И плачут оба юрлица – она ИП и он.

(Слова и музыка: Вася Обломов. Исполняет автор)

Dans l’épaisse forêt, près d’un lacs on marchait le long du sentier

deux entités juridiques: Elle et lui IP.

Il faisait sites internet sur commande.

Elle préparait des crêpes.

Classe créative ridicule, ennemis de leurs pays.

Dans le champ se montrait le pains.
Les papillons faisaient le jeun.

Soudain il y eut un cri du fond de l’âme près de la rivière.

Et bientôt, se couvrant le regard, est apparu sur le chemin

Le service d’inspection fédérale Cosaque, incendie et garde forestier.

Tremblez, cœurs vils dans la forêt de chênes!

Les deux entités recevront une forte amende!

Les forces spéciales vont mettre de la boue sur le visage et puis sans fin

Le procès des personnes physiques commencera, sous le couvert d’une personne morale!

Récemment à la Douma notre Congrès a élaboré une loi

que notre forêt russe – pas pour marcher il.

Dans les forêts un libéral a un intérêt criminel:

Navalny s’est également rendu dans la forêt – et il l’a volée tout entière.

Le pouvoir ne sera pas absolu, tant que dans le pays le peuple sera

Libre d’aller dans la forêt et faire des promenades en forêt.

Et où sont les randonneurs d’hier avec un sac à dos

Maintenant Valuev va mener le combat avec un énorme poing.

Là Poutine va chasser les oiseaux migrateurs avec crosse au lever du soleil.

Là on va faire des coupes massives pour construire des villas pour ces messieurs.

Là, dans l’obscurité on tiendra le tribunal de minuit:

On mènera des gens à Bastrykine pour parler dans les bois.

Il y a du bois en réserve pour l’heure qui viendra,

Où nous n’aurons plus de pétrole et de gaz à exporter.

Ce ne sont pas vos arbres, et maintenant maintenant c’est la loi!

Et les deux entités juridiques pleurent –  elle IP et lui.

(Paroles et musique: Vassia Oblomov)

Vassia Oblomov: Totale-Saleté

Le président russe a déclaré que le pays produisait 4 milliards de tonnes de déchets dont un quart est traité. Les décharges sauvages sont en progression et le pays a déjà plus de 90 milliards de tonnes de déchets accumulés. Et qu’il faut donc enfin prendre des mesures à la hauteur de la situation. C’est dans ce contexte que s’inscrit cette chanson.

НЕЧИСTOTAL
Россия – моя страна,
Россия – далекие дали,
Россия всего полна.
Недавно мы откопали90 миллиардов тонн говна.

Пускай колышатся курсы,
Валютный меняя расклад,
В российских недр ресурсы
Здесь каждый вносит свой вклад.

Сколько еще не найдено
Бесценных сюрпризов в земле –
Это наши предки оставили
На память мне и тебе.

90 миллиардов тонн говна.

И мы не изменим движению
Широкой души страны.
Без особого напряжения
Всему миры оставим мы.

Ведь Россия – это просторы,
А дороги ведут к распутью.
Выйдешь порой из дома,
Ступишь и вдохнешь полной грудью:

90 миллиардов тонн говна

В России можно жить:
Журналистам можно смело печататься,
Чиновникам – страной управлять.
Только главное – стараться не вляпаться…

(Слова и музыка: Вася Обломов. Исполняет автор)

La Russie c’est mon pays,
La Russie c’est un pays si lointain,
La Russie est pleine de tout.
Récemment, nous avons déterré90 milliards de tonnes de merde.

Laissons les cours fluctuer
En changeant la répartition des devises,
Il y a des ressources dans le sous-sol russe
Ici, tout le monde apporte sa contribution.

Combien n’est pas encore trouvé
Les surprises dans la terre sont instimables –
Ce sont nos ancêtres qui les ont laissées
En souvenir pour moi et toi.

90 milliards de tonnes de merde.

Et nous ne modifions pas le mouvement
De l’âme large du pays.
Sans contraintes particulières,
Nous le laissons pour le monde entier.

Après tout, la Russie est vaste,
Et les routes mènent à des carrefours.
Parfois, tu sors de la maison,
Tu marches et tu inspires profondément:

90 milliards de tonnes de merde

En Russie on peut vivre:
Les journalistes peuvent courageusement être  imprimées,
Les fonctionnaires peuvent gérer le pays.
Seulement le truc, c’est essayez de ne pas vous mettre dans la merde …

(Paroles et musique: Vassia Oblomov)

On passe le bac en téléchargeant

Depuis quelques années l’examen d’entrée à l’université a été remplacé par un Questionnaire à Choix Multiple dit examen unique d’état « EGUE » en acronyme. Cette réforme est légendaire et chaque année apporte son lot de déboires, la fraude et l’absurdité de ce système se font de plus en plus évidentes sans que les autorités ne prennent vraiment la mesure du phénomène (bien que certaines universités ont rétabli les tests d’entrée et qu’on évoque l’introduction d’une évaluation sur dossier scolaire). Cette année on pouvait donc massivement télécharger les questions et les réponses sur internet et remplir sa grille d’examen comme celle d’un loto dont on a déjà les résultats.

Comme le souligne Karine Bechet-Golovko le problème principal c’est le système dans son ensemble est construit pour entraîner les élèves à tricher et pour qu’ils considèrent cela comme normal. Et que cela diffuse dans le reste de la société: à l’échelle micro la fin justifie les moyens et à l’échelle macro l’ensemble de la société se voit dévalorisée…

Notons qu’en russe télécharger se dit скачать et pomper качать. Le même verbe avec un préfixe ou sans préfixe. La triche massive à l’échelle du pays passe par le téléchargement.

ЛОМКИ ВАСИ ОБЛОМОВА. ИДЕТ ЕГЭ, КАЧАЕТСЯ
Нам, школьникам Российской Федерации,
больше не надо учебников и книг.
Мы скачаем без рекламы и без регистрации
все самое нужное за один клик.

Спасибо Госдуме и нашим министрам –
вы учили нас этому долгие года.
Мы – молодые, мы учимся быстро,
мы скачали ваш опыт и стиль труда.

Мы придем вам на смену и всё докачаем –
то, что вы сами скачать не могли:
жратву из Европы, шмотки из Китая,
деньги с кредиток, нефть из Земли.

Владимир Владимирович, на этой неделе
мы с вашей помощью сдали на « пять »
экзамен по российской национальной идее –
ни пахать, ни строить, а только качать.

В эпоху, когда погрузилась в трясину
экономика нашей большой страны,
есть две кнопки: « скачать » и « очистить корзину » –
а все остальные уже не нужны.

Владимир Владимирович, можете на это
ничего не отвечать, нам не нужен ответ:
мы давно скачали все ваши ответы
на ближайшие десять-пятнадцать лет.

ЕГЭ – мы все равны опять.
Мы все сдадим на пять:
дурак, баран, дебил,
кретин и имбецил.
Экзамен всей страны —
мы снова все равны.
Любой дегенерат
получит аттестат.

Nous, les étudiants de la Fédération de Russie,
Nous n’avons plus besoin de manuels scolaires et de livres.
Nous téléchargeons sans enregistrement et sans pub
Tout ce qui est le plus utile est accessible d’un clic. 

Merci à nos ministres et à la Douma d’Etat –
Vous nous avez appris tout au long de l’année.
Nous – les jeunes, nous apprenons rapidement,
Nous avons téléchargé votre expérience et votre style de travail.

On va vous remplacer et on va tout pomper jusqu’au bout –
Tout ce que vous n’avez pas pu télécharger:
La bouffe de l’Europe, les fringues de Chine,
L’argent à crédit, le pétrole de la terre.

Vladimir Vladimirovitch, cette semaine
Avec votre aide, nous avons un «cinq sur cinq»
A l’Examen de l’idée nationale russe –
Sans bosser, sans élaborer et seulement en pompant.

À une époque où est embourbé dans un marais
L’économie de notre grand pays,
Il y a deux boutons: « Télécharger » et « Vider la corbeille » –
Et de tout reste on a plus besoin.

Vladimir Vladimirovitch, a cela vous
Pouvez ne pas répondre, nous n’avons pas besoin de réponse:
Ca fait longtemps que avons téléchargé toutes vos réponses
Pour les dix à quinze prochaines années.

EGUE – nous sommes tous égaux à nouveau.
Nous allons mettre cinq sur cinq à tout le monde:
imbécile, mouton, débile,
Crétin, imbécile.
L’examen est à travers tout le pays –
de plus, nous sommes tous égaux.
toute dégénéré
recevoir un certificat.

Vassia Oblomov: Bats-toi-Baby!

La Douma d’état envisage d’ouvrir le service militaire russe aux femmes. Cela inspire à Vassia Oblomov la chanson suivante:

ЛОМКИ Васи Обломова. Бой-бабы
В праздничный день пограничника,
выпив портвейна стакан,
девки, надев камуфляжные лифчики,
лезут брататься в фонтан.Девки гуляют с гитарами
и задирают ребят.
Песни девичьи про молодость в армии
с громким надрывом хрипят.

В этом нехитром мотивчике –
горы, бои и враги.
Видишь, идут камуфляжные лифчики –
прячься прохожий, беги!

У нас бардак в вооруженных силах,
но выход мы придумали простой:
зовите девок в армию России,
пусть армия накроется звездой!

Дома с заплаканным личиком
ждут их отцы и мужья.
Но тем, кто надел камуфляжные лифчики,
пофиг сегодня семья.

Город не в шутку боится их.
Нынче на улицах страх:
там девки дерутся с войсками полиции –
с девками в серых трусах.

После весь год электричками,
песни хрипят под баян.
Слышишь, поют комуфляжные лифчики?
Дай им червонец, пацан.

У нас бардак в вооруженных силах
но выход мы придумали простой:
возьмем девчонок в армию России
пусть армия накроется звездой!

Le jour de la fête du garde-frontière
Ayant bu un verre de Porto,
Des filles, portant un soutien-gorge de camouflage,
Vont fraterniser dans la fontaine.

 

Les filles se promènent avec des guitares
Et taquinent les gars.
Les chansons des jeunes filles sont sur la jeunesse à l’armée
D’une voix terriblement enrouée et déchirée.

Ce morceau tout simple –
Les montagnes, les ennemis et les combats.
Tu vois, idiot, elles se baladent en soutient gorge de camouflage –
Cache-toi passant, cours!

Nous avons du désordre dans les forces armées
Mais nous avons trouvé un moyen simple de nous en sortir:
Prenons des filles dans l’armée russe
Que l’armée se couvre de l’étoile!

À la maison avec petit visage plein de larmes
Les attendent leurs pères et leurs maris.
Mais celles qui ont revêtu le soutient-gorge de camouflage
Se fichent aujourd’hui de leur famille.

La ville sans blague les craint.
Aujourd’hui, dans les rues on a peur:
Là ces filles battent avec les forces de police –
Avec des filles en short gris.

Après une année entière dans les petits trains,
Elles chantent leurs chansons d’une voix enrouée s’accompagnant à l’accordéon.
Tu entends, les soutien-gorge de camouflage chantent?
Donne-leur une pièce d’or, minoche.

Nous avons du désordre dans les forces armées
Mais nous avons trouvé un moyen simple de nous en sortir:
Prenons des filles dans l’armée russe
Que l’armée se couvre de l’étoile!

Vassia Oblomov: Réunion express de la haine

L’homosexualité est de moins en moins tolérée en Russie, le pouvoir prend adopte des loi visant à protéger la population de cette menace homosexuelle et les médias rapportent un fait divers assez atroce.
C’est dans ce contexte que cette chanson de Vassya Oblomov s’inscrit.

ЛОМКИ Васи Обломова. Пятиминутка ненависти
Алый рубин над кремлевскими стенами,
бьется народ в справедливом экстазе,
светит звезда под названием « ненависть »,
станет Россия свободной от грязи –
когда мы убьем извращенцев, злодеев,
всех алкоголиков и наркоманов,
всех трансвеститов, евреев и геев,
всех проституток, бомжей, лесбиянок.
Зарежем, удавим и вырвем глаза.
Кто будет против? Все будут за!
России подняться с колен
мешает одно из колен.
Мы рубим его топором,
мы ждем перемен
Воздух пропитан врагами, изменами –
пусть уже будет наказан хоть кто-нибудь.
Граффити: « ненависть! » « ненависть! » « ненависть! »
ангелы пишут баллончиком по небу.
Ярость сжигает народную душу,
кровь на дисплеях и в строчках газет.
Хочется заживо резать и кушать
всех, кто не так говорит и одет.
Всех иноверцев, туристов и чурок,
владельцев машин и владельцев собак,
всех, кто с балкона бросает окурок,
всех больно умных и всех, кто дурак,
служителей церкви, Госдуму, полицию,
хипстеров, пенсионеров, врачей,
всех толерантных и всю оппозицию,
всех иностранцев и всех москвичей.
Зарежем, удавим и вырвем глаза.
Кто будет против? Все будут за!
России подняться с колен
мешает одно
Rubis écarlate sur les murs du Kremlin,
Le peuple se bat dans une extase légitime
Une étoile brille sous le nom de « la haine »
La Russie deviendra libre de la saleté –
Quand nous auront tué les pervers, les criminels,
Tous les alcooliques et les toxicomanes,
Tous les travestis, les juifs et les homosexuels,
Toutes les prostituées, les sans-abri, les lesbiennes.
On va les égorger, étrangler, leur arracher les yeux.
Qui sera contre? Tout le monde sera pour!
L’une des tribus campêche la Russie
qui était à genoux de se relever.
Nous la couperons à la hache,
Nous attendons un changement
L’air est saturé d’ennemis, et de trahisons –
Qu’il ait au moins une personne de punie.
Graffiti: « la haine! » « La haine! » « La haine! »
Anges écrivent avec un petit ballon dans le ciel.
La rage brûle l’âme du peuple,
Il y a du sang sur les écrans et dans les lignes des journaux.
Je voudrais trancher vivant et manger
toute personne qui ne parle pas ou ne s’habille pas comme il faut.
Tous les infidèles, les touristes et les débiles,
propriétaires de voiture et les propriétaires de chiens
toute personne qui jette un mégot de cigarette du balcon,
tous ceux qui sont cruellement intelligents et ceux qui sont idiots
Les serviteurs de l’église, la Douma d’Etat, la police,
Les hipsters, les retraités, les médecins,
Tous les tolérants et toute l’opposition,
Tous les étrangers et tous les Moscovites.
On va les égorger, étrangler, leur arracher les yeux.
Qui sera contre? Tout le monde sera pour!
L’une des tribus campêche la Russie
qui était à genoux de se relever.

Vassia Oblomov: Russe nationale

Les demotivators sont des images aux cadres noirs et à la légende blanche qui procèdent d’un humour très noir et font des blagues sur les chats ou sur la Russie. On peut voir des exemples là:
http://demotivators.to
http://demotivatorium.ru/
http://www.demotivs.ru/

ЛОМКИ ВАСИ ОБЛОМОВА. РУССКАЯ НАРОДНАЯ
Марш уже не разгонит полиция,
Силы зла победят силы света.
В либеральных кругах оппозиция
Все никак не находит ответа.
Как же так победить коррупцию?
Как же можно спасти народ?
А народ развел проституцию,
С демотиваторов смотрит кот.
И кругом только грязь непролазная,
Россиянина скучный быт,
Алкоголики разнообразные,
Гастарбайтеров грустный вид.
Судьбы родины такие тревожные!
Как же плохо на свете жить!
Все пути для страны невозможные.
Скажешь слово, ответят « жид! »
Все друзья уже рукопожатные,
Всех вокруг подхватила волна.
А другие, нерукопожатные,
Нам за все ответят сполна.
Их к ответу зовут в интернете,
Призывают в словестный бой.
За коррупцию они в ответе,
За коррупцию они стеной.
Часовые по кругу ходят,
Нерушимы стены Кремля.
И народ за свободу слова
На стене нарисует « ххх ».
Координируясь, оппозиция
Собралась в небольшой совет.
А какая у вас позиция
По вопросу сиротских бед?
Ничего порешать не могут,
Все похоже на стыд и срам.
А народ не спеша, понемногу,
Тупо пялится в телеэкран.
До сих пор ничего не понятно,
Кто за что протестует и с кем,
И кого выбирать обратно,
И вообще выбирать зачем.
И устало глядит россиянин
В политический срам и стыд.
И темно на дворе, и поздно,
И семейство по лавкам спит.
La police ne disperse pas encore la marche,
Les forces du mal vaincront les forces de la lumière.
Dans les cercles libéraux de l’opposition
On pourra pas trouver de réponse.
Comment lutter contre la corruption?
Comment peut-on sauver le peuple?
Et le peuple a répandu la prostitution,
Un chat regarde des demotivators.
Et tout autour il n’y a qu’un bourbier,
La vie quotidienne russe est ennuyeuse,
Différents Alcooliques,
Les travailleurs immigrés ont un regard triste.
Le destin de la patrie est si préoccupant!
Comme la vie dans ce monde va mal!
Tous les chemins sont impossible pour notre pays.
Tu dis un mot, on te répond « Youpin! »
On peut serrer la main à tous ses amis,
La vague a attrapé tout le monde autour.
Et les autres, dont on ne peut pas serrer la main,
Devant nous ils doivent répondre de tout.
On leur demande des réponses sur Internet,
On les appelle à une joute verbale.
De la corruption, ils doivent répondre,
Pour la corruption ils doivent se retrouver entre des murs.
Une heure de marche dans un cercle,
Les murs indestructibles du Kremlin.
Et les gens pour la liberté d’expression
Inscrivent sur les murs « xxx ».
Se coordonnant l’opposition
A réuni un petit commité.
Et quelle est votre position
Sur la question du malheur des orphelins?
On ne peut rien décider,
Tout ressemble à une honte et un déshonneur.
Et les gens sans se presser, un petit peu,
Fixent leur écran de télévision.
Jusqu’à présent, rien n’est clair,
Qui proteste pour quoi et avec qui,
Et voter pour le retour de qui
Et de toute façons à quoi bon voter.
Et les russes portent un regard fatigué
Sur la disgrâce et la honte de la politique.
Et il fait sombre dans la cour, et il est tard,
Et la famille dort sur les bancs.