En Russie

Xénia Sobtchak: délivre-les de la graisse grasse

Au printemps 2013, la journaliste, intellectuelle et figure du glamour russe a sorti un clip que je n’ai pas publié ici, parce que je le considérais alors comme une sorte de « private joke » entre deux présentatrices télé dans la basse cour des milliardaires russes. Une blague entre amies mais qui s’étalait à la une de la presse et de Twitter. Des millions de russes commençaient leur journée dans le métro ou le bus en lisant des articles sur cette œuvre musicale de Xénia Sobtchak. Mais est ce que cela pouvait intéresser quiconque de l’autre coté de l’Europe? Artistiquement il n’y a pas grand chose, là dedans et la gloire de deux stars de la télévision russe ne dépasse pas le monde russophone (et encore).

Maintenant, étant donné que Xénia Sobtchak se présente à la présidence russe, il est important de se pencher sur cette création qui illustre la personnalité de cette jeune candidate de bientôt trente six ans. Xenia très fière de sa taille fine et de son ventre plat avait d’abord fait remarquer l’excès de poids de Tatiana totalement dégoûtant pour une femme. Selon les canons en vigueur, si homme peut déborder de graisse sans rien perdre de son charme, une femme doit ressembler à un fil de fer pour ne pas subir d’incessants sarcasmes féminins. Pour étayer son argumentation Xenia avait exposé sur Twitter la poitrine de sa consœur (qui effectivement est généreuse par rapport à sa propre poitrine ) :
 
Il s’en est suivi un violent échange sur Twitter qui s’est bien terminé puisque Tatiana s’est engagée à perdre 10 kg sans quoi elle laverait la voiture de Xénia en maillot de bain. C’était tellement touchant que cette dernière l’a appelée « mon petit pelméni ».
A la suite de ce clip Tatiana Arno a bien suivi un régime et perdu 10kg grâce à une combinaison de sport de pilules XL-S importées de France et d’un régime strict. Elle d’ailleurs le secret d’un bon régime dans Cosmopolitan: ne pas manger, ça marche!

Pour ce qui est de la graphie du nom Arno je n’ai pas adopté la graphie française Arnault, parce qu’il ne s’agit pas de son nom mais du nom de jeune fille de sa mère. Le véritable nom de Tatiana est Chechoukova.

Pour ce qui est du diminutif de Girobass, c’est quelque chose de stigmatisant construit sur une contraction de Gir, la graisse et Hardbass la musique aux 160 PPM très en vogue au début des années 2010. On visualise bien de déferlement de graisse qui s’agite dans ces conditions. Bien entendu la chanson de Sobtchak est beaucoup plus lente et très affectée ce qui contraste violemment avec le Hardbass. On peut donc traduire par Graissobasse.

Собчак для Арно
Мать-земля! Избавь их от лишнего веса, одышки и презрения коллег!
Избавь!
Избавь их от жирного жира!
Избавь!
Избавь от платьев размера XL.
Избавь от секса, только когда он пьяный и ему больше некому позвонить!
Избавь! Избавь! Избавь!
Избавь их! Избавь!
Terre Mère! Délivre-les de l’excès de poids, de l’essoufflement et du mépris des collègues!
Délivre!
Délivre-les de la graisse grasse!
Délivre!
Délivre-les des robes de taille XL.
Délivre-les du sexe, seulement quand lui il est saoul et qu’il n’a personne d’autre qu’il puisse appeler!
Délivre! Délivre! Délivre!
Délivre-les! Délivre! 
Арно поспешила я высмеивать окружности.
Арно! Не завидовать учила мама в юности.
Ты взяла — раз-раз и не жиробас.
А мне петь вот эту песню знамя вечное.
Стала раза в два легче ты слона.
Признаю свою субтильность и беспечие.
Ла-лай ла-лай ла-лай, Ла-лай ла-лай ла-лай, Ла-лай ла-лай ла-лай…
Je me suis précipité pour ridiculiser Arno tout autour de nous.
Arno! Enfant, Maman m’a appris à ne pas envier.
Tu en a pris, tac tac et plus Graissobasse.
Et moi je dois chanter cette chanson, bannière éternelle.
Tu es devenue deux fois plus légère qu’un éléphant.
J’admets ma subtilité et mon insouciance.
La-la-la-lai-la-lai, La-la-la-la-la-lai, La-la-la-la-la-lai …
Арно! Да пошлет мне небо силы и терпение.
Арно! Ты за месяц провернула похудение.
Сердцу стали дороги
Приседания твои.
Выгибания прыжки и отжимания.
Шапочка, бассейн, йога, бег, (нрзб)
Arno! Que le ciel m’envoie force et patience.
Arno! En un mois tu as réussi à maigrir très vite.
Tes révérences sont devues
Chères à mon cœurs.
Tes sauts, flexions et pompes.
Chapeau de sauna, piscine, yoga,  et course à pied
И таблетки XLS как знамя вечное.
Ла-лай ла-лай ла-лай.
Et les tablettes XLS sont comme une bannière pour toujours.
La-lai la-lai la-lai.
Каюсь! XLS – в похудении прогресс.
Какие там таблетки? Что она пела? XLS ?
XLS Medical.
Ла-лай ла-лай ла-лай.
Ла-лай ла-лай ла-лай.
Je me repens! XLS – dans le processus d’amaigrissement.
Quel genre de pilules sont là? Qu’est-ce qu’elle a chanté? XLS?
XL-S Médical.
La-lai la-lai la-lai.
La-lai la-lai la-lai.

4 comments

  1. Quelle sinistre pétasse… Pitoyable.

    Je ne comprends pas comment 145 millions de personnes peuvent accepter d’être prises à ce point pour des cons. Je me plais à croire qu’il y aurait quand même quelques personnes dans la rue si on essayait un truc aussi lamentable en France. Mais bon, peut-être que je me fais des illusions sur notre esprit critique collectif.

  2. >Pour ce qui est du diminutif de Girobass, c’est quelque chose de stigmatisant construit sur une contraction de Gir, la graisse et Hardbass la musique aux 160 PPM très en vogue au début des années 2010.

    Intéressante étymologie, mais j’ai l’impression que le terme existait avant l’apparition de la hardbass ou de genres affinitaires. :]

    Mais c’est vrai que sa construction est moins intuitive que la plupart des insultes de ce genre en russe, formées sur le schéma substantif + racine de verbe : pidabol (pizda – chatte, boltat’ – bavarder, jacasser), huesos (huï – bite, sosat’ – sucer), govnoed (govno – merde, est’ – manger), jirtres (jir – graisse, tresti – secouer, remuer), etc.

    D’après https://ru.wiktionary.org/wiki/%D0%B6%D0%B8%D1%80%D0%BE%D0%B1%D0%B0%D1%81, ça serait formé à partir de graisse (jir) + base (baza)

    «Происходит от жиробаза через жиробаз (оглушение согласных на конце), далее от жир + база.»

    Ce qui m’a l’air un peu douteux, mais pourquoi pas.

    J’ai l’impression que tout le monde a sa propre étymologie, voir par exemple :
    http://www.bolshoyvopros.ru/questions/1662265-kto-takoj-zhirobas.html

    Dans mon esprit, c’est plus formé par consonance avec «pidaras», voire même Karabas-Barabas, le méchant des Aventures de Bouratino, le rip-off soviétique de Pinocchio

    Apparemment, les seules références du corpus lexical sont des versions russes d’épisodes de South Park :o]

    https://ru.wikiquote.org/wiki/%D0%AE%D0%B6%D0%BD%D1%8B%D0%B9_%D0%BF%D0%B0%D1%80%D0%BA

    1. Tout à fait d’accord c’est du bluff improvisé de ma part cette étymologie. Et comme vous dites le plus probable c’est mécanisme classique de formation des néologisme avec un suffixe négatif ou comique en « as ».
      Et pour traduire néologisme on peut garder ce suffixe puisqu’en Français on a bien pétasse, bêtasse, connasse, poufiasse… pourquoi pas graissasse, obésasse ou grossasse…

      Le seul truc c’est qu’Arno était pas grosse, elle pouvait maigrir un peu certes, mais de là à faire ce scandale…

Laisser un commentaire