En Russie

Comment manger les feijoas?

Le Goyavier de Montevideo est une plante exotique acclimatée à la Russie et dont on trouve les fruits au mois de novembre. C’est une source de vitamine dans la grisaille de novembre, mais comment est ce que cela se mange?
On m’a d’abord dit que le fruit ne se cuit pas et ne s’épluche pas (il est trop petit et la peau est ce qu’il y a de meilleur pour la santé). Le problème c’est que cette peau est légèrement amère et astringente. Que faire? C’est très simple il suffit d’ajouter un peu de sucre. Selon comment le fruit est mûr (il se récolte vert car une fois mûr il n’est pas transportable) on peut le croquer immédiatement, l’utiliser dans une salade de fruit (se marie bien avec la pomme, la banane ou les agrumes) ou le couper et le mélanger à du sucre. C’est un très bon accompagnement pour prendre avec le thé et des biscuits.

Mais en réalité on peut le cuire, ce soir j’ai fait un très bon crumble. On peut aussi préparer le crumble avec moitié de pommes, moitié de feijoa. On peut aussi faire de très bonnes confitures avec, ou bien encore l’utiliser pour faire des sauces.

Alors dernière question en quoi est ce bon pour la santé? D’abord on l’a dit la peau est très riche en antioxydants: en particulier des catéchines et des leuco-anthocyanidines, qui aident donc à prévenir le cancer. Ensuite le fruit est très riche en iode presque autant que les fruits de mer (rares en Russie) donc c’est bon pour la thyroïde. Et cela permet aussi de prévenir l’athérosclérose, l’hypo-et l’avitaminose, maladies inflammatoires du tube digestif, la gastrite, et la pyélonéphrite…

2 comments

  1. Bonjour,

    Je découvre, grâce à vous, l’existence de ce fruit (légume ?), en plus en Russie.

    Effectivement, de longs hivers affaiblissent l’organisme et si ce fruit est bourré de vitamines et d’antioxydants (très « important » pour les femmes !), cela vaut le coup de l’avoir toujours chez soi.
    Je ne sais pas du tout si cela existe en France, en tout cas, je n’ai jamais vu ce fruit sur aucun marché. Je vais me renseigner auprès des magasins « bio » qui fleurissent partout en France, mais tout « bio » n’est pas bio.
    En tout cas, merci pour cette info !

Laisser un commentaire