Les passagers passent, les lièvres courent

Zaïtzev signifie le lièvre, cela désigne aussi les resquilleurs dans les trains. Ils sont nombreux a vouloir ainsi économiser le prix du billet, il faut pour cela passer par des trous dans les clôtures, traverser les voies de chemin de fer pour éviter les portillons et les agents de sécurité qui les surveillent. Mais à bord des trains non plus ce n’est pas de tout repos, en effet vous pouvez voir ce signe, qui ne signifie pas que les portes peuvent pincer les doigts à l’instar du lapin du métro parisien. Non ce lièvre signifie interdiction de resquiller, de boire, de fumer et de jeter des ordures et de faire les quatre ensemble.
Il faut enfin éviter les contrôleurs. Pour cela marcher devant eux et passer dans le wagon suivant. A l’arrêt suivant descendre du train courir très vite le long du quai sur une distance de deux wagon afin de remonter à temps dans le train dans le wagon suivant les contrôleurs.
Cela peut sembler anecdotique mais les lièvres représentent près de 10% du trafic des trains de banlieue (Elektritchka ). Il y a d’une part beaucoup de gens qui doivent faire des trajets importants pour un salaire de misère et qui n’ont simplement pas l’argent pour payer un billet et il y a d’autre part une culture de ne pas payer pour ce qui est commun. Parfois cela est assez dangereux comme dans cette vidéo:

Laisser un commentaire