En Russie

Hymne Tsariste: Dieu garde le Tsar

On a jamais posté ici l’hymne Tsariste bien qu’au fond les occasions ne manquent pas dans la Russie d’aujourd’hui: par exemple lorsque Vladimir Jirinovsky a remercié Poutine lui remettant une médaille en disant les paroles, non chantées mais accompagnées de grands gestes. Les paroles sont simples et courtes, cela permet à tous de les retenir sans difficulté.

On a déjà parlé de détournements par PTVP en 2007 ou Nevri en 2012 pour ne citer qu’eux mais aujourd’hui c’est d’une interprétation très belle et très classique que nous allons parler. Le 10 novembre est la journée des forces de police du ministère de l’intérieur et traditionnellement la journée où les meilleurs chœurs de tout le pays donnent des concerts (le ministère de l’intérieur a de très gros effectifs donc il y a profusion de très belles voix dans les chorales de la police). Au concert donné à Yaroslav on a donc entonné Dieu protège le Tsar devant le gouverneur et les notables locaux debout dans le plus grand respect. Cela interpelle bien sûr car la date du concert 10 novembre 2017 marque les 100 ans de la création de la police soviétique. S’il y a une chanson qui ne convient pas, c’est bien celle-ci! Il y a quelque temps encore cela aurait été impensable. Mais l’idée de chanter cet hymne est que Pierre premier a fondé le ministère de l’intérieur il y a 215 ans et c’est donc une façon de le commémorer (encore que je ne suis pas sûr de ce que l’on chantait il y a 215 ans, Dieu garde le Tsar ne date que de 1833).
Toujours est-il qu’il s’agit là d’un exemple des synergies que la Russie contemporaine sait opérer entre le passé soviétique et le passé Tsariste.

Боже, Царя храни: государственный гимн Российской Империи до 1917
Боже, Царя храни!
Сильный, державный,
Царствуй на славу, Hа славу нам!
 Dieu, protège le Tsar!
Fort et puissant.
Règne excellemment, à notre gloire!
Царствуй на страх врагам,
Царь православный.
Боже, Царя храни!
Règne à la peur des ennemis
Oh, le Tsar orthodoxe.
Dieu protège le Tsar!

Laisser un commentaire