En Russie

In Vino veritas, in aqua sanitas!

Une interview à faire froid dans le dos à lire dans Izvestia de Vladislav Spirin, du service fédéral de régulation du marché de l’alcool fsrar.

Selon ses services donc 70% du Cognac et 41% du vin sont produits en Russie à partir de rien. Pas vraiment qu’ils tombent du ciel, mais ils sont produits dans des usines un peu comme celle qui apparaît dans le film le Jour des élections, ou il suffit de se tromper de colorant pour produire du vin vert comme du sirop de menthe mais qui a le même goût que le vin normal. En fait à la lecture de l’interview on comprend que c’est l’état (qui sans le vouloir vraiment) encourage ce genre de pratique et décourage la vente de produits authentiques de qualité. Etant donné que les hommes à la tête de l’état semblent avoir une vision claire de la situation et n’ont pas peur de l’exprimer, on peut ne peut qu’être confiant.

En attendant vieux vaut boire de l’eau, c’est plus sain.

Laisser un commentaire