En Russie

Radio Tcha tcha: Une petite chanson sur les Pussy Riot

Radio Tcha Tcha est un projet punk rock du chanteur Alexandre Ivanov dit Tcha Tcha. Il faisait partie due Naive mais à l’occasion d’une pause du groupe en 2009 il a lancé ce projet.
Cette chanson figure sur le dernier album «Punk rock is not a crime».

Dans une interview de Tcha Tcha du mois de novembre dernier il se désolidarise des Pussy Riot quand au lieu de la performance qui a donné lieu à la chanson Prière Punk qui leur a valu la prison. C’est une question de goût selon lui. Néanmoins il estime que les poursuite sont disproportionnées et inadéquates et c’est ce que dénonce la chanson.

RADIO ЧАЧА: « Песенка про PUSSY RIOT
Про PUSSY RIOT вам хочу сообщить,
Давно пора их из тюрьмы отпустить.
Помиловать, как минимум, и забыть,А может даже орденом наградить?
Быть может орденом их наградить?
Ну или просто из тюрьмы отпустить. (Хой!)

И вот чего еще хочу вам сказать,
Что эту тему пора закрывать.
Последние полгода только об этом
Куплете милом, но небрежно спетом.
Не очень складно и внятно пропетом,
Так своевременно и классно спетом.

Еще есть мнение, что … RIOT
Господь послал нам, чтобы нас испытать.
Кто будет требовать их наказать,
Ключей от рая тому не видать!
Господь всегда учил: « Надо прощать », –
И обещал нам это в плюс посчитать.

И вот последние в песне слова,
Которые будет петь вся страна.
В отставку Путин, свободу протесту,
Найдем получше мы на его место!
Найдем ли лучше мы на его место?
Сие доподлинно нам не известно…

À propos des Pussy Riot je veux vous signaler
Qu’il est temps de les laisser sortir de prison.
Pardonner, au moins, et oublierEt peut-être même les décorer?
Peut-être les décorer?
Eh bien, ou tout simplement les libérer de prison. (Hoy!)

Et je tiens aussi à vous dire,
Qu’il est temps de fermer ce sujet.
Les six derniers mois, on a chanté seulement à propos
De ce gentil couplet, mais avec nonchalance.
Pas très harmonieusement et distinctement chanté,
Si opportunément et bien chanté.

Il y en a aussi qui croient que … RIOT
Le Seigneur nous les a envoyées pour nous tester.
Celui qui demandera à les punir,
Ne verra pas les clés du paradis!
Le Seigneur a toujours enseigné: «il faut pardonner », –
Il nous a promis de compter cela en plus.

Et les dernières paroles de la chanson,
Que va chanter tout le pays.
Poutine démission! la liberté de protestation,
Nous allons lui trouver un meilleur endroit!
Allons-nous lui trouver un meilleur endroit!
On ne le sait pas avec certitude …

Laisser un commentaire