En Russie

Tsentr: Ils pensent (suite de nous sommes des esclaves)

C’est rare que les musiciens ajoutent des parties à leurs chansons selon l’actualitré et les publient sur le blog le jour même mais c’est le cas de Vassily Choumov qui ajoute aujourd’hui une partie à sa chanson « nous sommes tous des esclaves ». L’épisode du jour c’est la condamnation et l’arrestation sans surprise de l’opposant Alexei Navalny, suivie par l’arestation de dizaines et de dizaines de personnes.

(EDIT du 20 juillet 2013:  Navalny, bien que condamné dans l’affaire de Kirov et que d’autres affaires d’escroqueries ne sont pas encore jugées, est maintenant libre. En effet le parquet a demandé sa libération et l’a obtenu en attendant le procès en appel. Cette initiative est très inhabituelle et choquante comme le rappelle à juste titre Karine Bechet-Golovko.  Le lendemain le Navalny fut donc libéré et ce matin il est arrivé à Moscou pour décider de la marche à suivre pour mener sa campagne pour la mairie de Moscou pour laquelle il n’a pratiquement aucune chance d’être élu. Rappelons qu’il n’est crédité que de 4% des intentions de vote, et 8 % si on ne considère que les gens qui ont déjà décidé de voter et de le faire pour un candidat donné. De plus il ne reste qu’un peu plus d’un mois en période estivale pour se faire connaitre et faire connaitre son programme… )

Cela ne change rien à la chanson elle même. Qui sont les « ILS »? Qui est cette troisième personne du pluriel.  C’est le pouvoir. Qui est le pouvoir. Chacun à sa réponse. Les juifs, les franc-maçons, les libéraux, les américains, les chinois, la finance internationale, les extra-terrestres qui complotent dans l’ombre et qui manipulent les présidents des grandes puissances comme des marionnettes ou simplement les hommes qui occupent des postes important. Chacun a sa représentation du pouvoir. Mais ce qui est vrai en général c’est qu’il y a eux et il y a nous. Il y a le pouvoir d’un coté, et le peuple russe de l’autre,et entre les deux, l’inteligientsa. Si temps est qu’elle existe toujours.

“Они думают (Мы рабы, часть 2)
Они думают… что люди бездействуют.
Они думают… и снова злодействуют.Твой дом снесут. Участок отнимут.
Дело в суд передадут.
Отпечатки пальцев снимут.

Тебя объявят врагом.
Телефон и комп конфискуют.
Закроют тебя сидеть под замком.
Они думают, что ничем не рискуют.

Они думают… что люди бездействуют.
Они думают… и снова злодействуют.
Они думают… что люди бездействуют.
Они думают… и снова злодействуют.

Ils pensent … que les gens ne font rien.
Ils pensent … et font à nouveau du mal.Ta maison sera démolie. On va te prendre ton terrain.
L’affaire sera transmise au parquet.
Ils te prendront tes empreintes digitales.

Ils vont décréter que tu es un ennemi.
Tes téléphones et ordinateurs seront confisqués.
Ils vont t’enfermer et te mettre sous les verrous.
Ils pensent qu’ils ne courent aucun risque.

Ils pensent … que les gens ne font rien.
Ils pensent … et font à nouveau du mal.
Ils pensent … que les gens ne font rien.
Ils pensent … et font à nouveau du mal.

   

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.