Un journaliste si humain

babouchka
23432
Le journalisme est l’une des professions les plus détestées aujourd’hui, cela n’est pas étonnant bon nombre d’entre eux ne sont plus a l’écoute du monde dans lequel ils vivent, sont pleins de préjugés, mentent, déforment les propos qu’ils rapportent, ne comprennent rien dès qu’il s’agit d’une discussion un peu technique, n’ont pas de temps pour essayer d’expliquer quelque chose de complexe et préfèrent des schémas simplistes… Bref on les déteste plus que les avocats, les hommes politiques, les inspecteurs des impôts et les opérateurs des hotlines de fournisseurs d’accès a internet.

Et pourtant il y en a certains que l’on ne peut qu’admirer tellement ils sont humains. C’est le cas de Youri Rost qui est a l’honneur en ce moment. Le prix Alexandre Blok a ete décerné au journaliste Youri Rost, le 26 janvier à Moscou. Ce prix récompense une oeuvre documentaire consacrée à l’histoire et la culture russe.

Cette année, c’est l’album de Youri Rost Portrait de groupe sur fond de siècle qui a été distingué. Cet ouvrage renferme plus de 250 photographies réalisées tout au long de quarante années de travail.
Youri Rost est né le 2 février 1939, à Kiev. Après des études d’éducation physique, il entre à la faculté de journalisme de l’Université de Leningrad. Il travaille, à l’heure actuelle comme observateur du journal Novaïa Gazeta.

Ses textes et ses photographies sont actuellement exposes a la salle du Manege jusqu’au 22 fevrier. On peut aussi retrouver ses articles dans
Novaya Gazeta.

21 réflexions au sujet de « Un journaliste si humain »

  1. Cet album est la preuve que la pauvreté et la misère peuvent êtres nobles,belles, et magnifiquement magique ! Tout est dans le style de les montrer ! Mais pour ça il faut avoir du talent !

    p.s. a Vivi ! Mettez ça dans vos archives et méditez la dessus du matin au soir !

    1. non la misere et la pauvrete ne sont JAMAIS belles et nobles. Ce qui est noble et beau en revanche c’est les etres humains que certains sont incapables de voir a cause justement de cette misere. Mais pour voir l’humain au milieu de la misere il faut avoir le coeur ouvert et ne pas s’attacher aux apparences. Plus que le talent c’est la facon d’etre au autres qui compte il me semble pour voir la beaute. Apres c’est vrai que pour construire une belle histoire et une belle image il faut un certain talent.

  2. a Jules :
    Jamais il faut dire JAMAIS…Le saviez vous ? La misère et la pauvreté, se sont des choses RELATIVE !!!( mon mot préféré) . Alors relativisons…Ce, qui peut « paraître  » pauvre et miséreux pour un français…pourra être ordinaire pour un russe…et pourra représenter le comble de luxe pour un aborigène de Toumba-Uioumba…
    Mais c’est toujours les français ( brillante Vivi comme exemple), qui préfèrent s’attacher aux apparence…Et là, vous allez me dire de ne pas généraliser ! OK ! Pas tous les français…mais beaucoup, beaucoup…..
    Et puis il y a les gens , qui décident un jour de tout abandonner, et de tout quitter, et de vivre en ermite (un exemple de pauvreté noble)…Et la, vous allez me dire que nombreuses « babouchkas » russes, n’ont pas décidées de vivre dans la pauvreté ! OK !
    Et là je vais vous répondre…L’HUMILITÉ !
    L’humilité est le mot clef, qui distingue les russes de français…Là, ou un français va s’apitoyer sur sa misère, le russe ne va pas s’en apercevoir tous simplement…

  3. Vous confondez tout Anna. La misère ne se juge sur les critères que vous donnez. La misère n’est pas présente dans la vie de l’ermite, même s’il ne mange pas tous les jours. Inversement avoir un jet prive et un manoir sur Rublevskoe chaussee ne préserve pas pas de la misère. Lisez notre regretee Soeur Emmanuelle.
    Et que le pardon vienne dans votre cœur.

  4. Vous confondez tout Jules. La misère se juge sur les critères que je donne, mais aussi sur les critères que vous ne donnez pas, mais aussi sur les critères que je ne donne pas, car jusqu’ici j’ai encore donnée AUCUN critère….
    Ah ? Je peux aussi sortir des phrases dépourvu de cohérence ! C’est pas votre monopole ….Mon argument n’est pas pire que le votre…
    Lisez notre Dostoievskii !
    Et toc ! Référence contre une référence ! Surtout que votre Soeur Emmanuel est un peu pale…a coté de Dostievskii
    Et après votre phrase : »..que pardon vienne dans votre coeur.. », je vais me déconnecter de votre blog a tout jamais, tomber dans les griffes d’une secte religieuse, ce n’est pas dans mes projets !

  5. Aga !
    Je vous ai foutu la trouille ! Du coup, vous êtes devenu moins bavard et moins donneur de leçon a vos lecteur…surtout que je suis la seule lectrice ! biglol

  6. Jules :
    Et toc, la balle au centre ! Temps mort, éponge, faisons une trêve ?
    Sinon, sérieusement, ça me dérange un « peu » que vous réagissez a chaque « réaction » d’un lecteur…Non, je ne conteste pas votre droit, mais …cela me fait penser a une envie « de convaincre et convertir »….Votre blog, je le trouve pas mal, question orientation et structure…mais votre propre intervention incessant, me gène un peu…Je dis bien « un peu »…

  7. Voilà j visite un site et pof, Anna s engeule avec quelqu’un! C est une marque de fabrique 😉
    Sinon à part ça, le noir et blanc indéniablement ça a un charme que le numérique a du mal a rendre!
    Et c est quoi ces critiques des journalistes? DEs fouilles m… y en a toujours eu et c était meme la norme jusqu aux milieu XXeme, mais de là a les comparer aux avocats ou,pire, aux politiques, c est vraiment trop dur!

  8. Salut fab ! Mais ou avez vous trouvé les « smiles » ? Ah, mais pourquoi, pourquoi j’ai pas de « smiles » ??? Vous verrez alors, que je ne m’engueule avec personne ! non, non, je ne suis pas une « vraie » méchante », non, non, a-a-a-a….je pleure…

  9. Pendant, que je me décarcasse a faire attirer plus de lecteurs sur ce site, bien sympathique de Jules (aucune gratitude manifeste de la part de Jules), que voici, apparait une dénommé « Vichnia »…
    0 commentaires
    0 analyses
    0 idées…
    Mais, Vichia est déjà fatiguée, par mon point de vue, qui est « autre » que le sien…La langue de Vichnia travaille plus vite, que son cerveau…Vichia prononce les mots, qui ne sont pas encore né dans sa tête…C’est le signe du « génie »…Et le « génie » ça fatigue forcement…

  10. « la pauvreté et la misère peuvent êtres nobles,belles, et magnifiquement magique ! » (le troll)
    je m’efface devant tes analyses si intelligentes.

  11. Pourquoi s’effacer, Vichia ?(rien que le pseudo est parlant, vous avez la même intelligence)…Faites mieux Vichnia, que mon analyse…Faites rêver vos descendants…Ne soyez pas trop modeste, achevez nous !

  12. Загадочная русская душа…
    Она, предмет восторгов и проклятий,
    Бывает кулака мужского сжатей,
    Бетонные препятствия круша.
    А то вдруг станет тоньше лепестка,
    Прозрачнее осенней паутины.
    А то летит, как в первый день путины
    Отчаянная горная река.

    Загадочная русская душа…
    О ней за морем пишутся трактаты,
    Неистовствуют киноаппараты,
    За хвост комету ухватить спеша.
    Напрасный труд! Пора бы знать давно:
    Один Иванушка за хвост жар-птицы
    Сумел в народной сказке ухватиться.
    А вам с ним не тягаться все равно.

    Загадочная русская душа…
    Сложна, как смена красок при рассветах.
    Усилья институтов и разведок
    Ее понять — не стоят ни гроша.
    Где воедино запад и восток
    И где их разделенье и слиянье?
    Где северное сходится сиянье
    И солнечный энергии исток?

    Загадочная русская душа…
    Коль вы друзья, скажу вам по секрету:
    Вся тайна в том, что тайны вовсе нету,
    Открытостью она и хороша.

    Тот, кто возвел неискренность и ложь
    В ранг добродетелей, понять бессилен,
    Что прямота всегда мудрей извилин.
    Где нет замков — ключей не подберешь.
    И для блуждающих во мгле закатной,
    Опавших листьев золотом шурша,
    Пусть навсегда останется загадкой
    Рассвет в апреле —
    Русская душа!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *