Francheska : A propos de la souffrance et mangeurs de hamon et de parmezan

SanctionsLes sanctions des état unis et de l’europe à l’encontre de la Russie du fait de la crise Ukrainienne ont d’abord rencontré beaucoup d’ironie puis ensuite d’opposition plus sérieuse et de contre-sanctions touchant largement la population puisque les viandes, poissons et produits laitiers étaient concernés.

De nombreux t-shirt sont apparus pour se moquer des sanctions occidentales, mais aussi des chansons dont une fameuse sur l’air du grand méchant loup et des petits cochons.
MkDxUC5I2TU2096_400x300BF2fhXvU-ak

Про страдания хамонщиков и пармезанщиков
Это просто страшный сон,
Страшный сон, страшный сон!
Из страны исчез хамон!
Где же он? Где он?
C’est juste un cauchemar,
Un cauchemar, un cauchemar!
Le jambon de espagnol a disparu du pays!
Où est-il? Où est-il?
Быков сразу похудел –
Пармезан он не съел.
Плачет бедная Собчак:
« Как же так, как так! »
Bykov a tout de suite maigri  –
Parce qu’il n’avait pas mangé de Parmesan.
La pauvre Sobtchak pleure:
« Comment ça se fait, comment ça se fait! »
Рынска вышла из себя –
Без горошка ни дня.
Но…из Парижа не везут!
Путин крут, Путин крут!
Rynska a perdu son sang-froid –
Sans petit pois toute la journée.
Mais … on ne les apporte plus de Paris!
Poutine est un caïd, Poutine est un caïd!
Что им дело до страны,
До страны, до страны
Только желуди нужны.
Им нужны, им нужны.
Qu’est-ce qu’il en a a faire du pays
Du pays, du le pays
Il y a juste besoin des glands.
Il a en besoin, il a en besoin.
Но вместо всех элитных вин,
Заморских вин, разных вин
Будет наша марка Крым,
Крым-Крым-Крым.
Mais au lieu de vins fins,
De vins d’outre-mer, de différents vins
Il y aura notre marque de Crimée,
De Crimée Crimée Crimée.
Ешь кубанский помидор,
Помидор, помидор!
Западу давай отпор!
Дай отпор-отпор!
Mange la tomate du Kuban,
La tomate, la tomate!
Tenons tête à l’occident!
Résistons!
А хамонщиков в полет,
В самолет, в самолет.
И пусть больше никогда
Не вернутся сюда.
Et les mangeurs de jambon espagnol sont en vol,
Dans l’avion, dans l’avion.
Et pourvu qu’il ne revienne
Plus jamais ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *