En Russie

Mirko Sablitch: Le petit chien de Poutine

Voici une vidéo pré-électorale de Ksenia Sobchak vue par les Ukrainiens de Mirko Sablitch. Il s’agit d’un détournement de l’une des chansons du dessin animé culte « les musiciens de Brême ».
La chanson touche plusieurs sujets, l’interview de Xénia Sobtchak par Youri Doud, les propos sur la Crimée lors de la conférence de presse pour l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle, la mort du père de son père le 20 février 2000, sujet en principe tabou. Ajoutons que les médias se disent en russe SMI, c’est à dire « moyens d’information de masse », ici l’expression est détournée en « moyens de débilisation de masse »

СОБ(ч)АЧКА ПУТИНА * — Мирко Саблич — песенка
Проворачиваем схему банальную,
Чтобы выключить из гонки Навального,
Достаём из рукава куклу Ксю:
– В плезиденты я хосю
On va sortir un plan bien banal
Pour mettre hors course Navalny
On sors de la manche, la poupée Xiou:
– En plésidente je vieux être
Ох, назойливая ты моя Ксюшенька,
Раскудахталась, родная финтифлюшенька.
Я ж папашку твоего замочил?
– Но Кирилл вам всё простил!
Oh, ma petite Ksyushenka tu es un peu fatigante,
Tu t’es mis à glapir, ma petite chérie.
J’ai quand même buté ton petit papa?
– Mais Kirill vous a tout pardonné!
Крым возвратить придётся,
Или Россия навернётся.
Va falloir rendre la Crimée,
Ou bien la Russie va s’écrouler.
Мы тебе телеэфиры забахаем:
Познер с Ургантом, Меньшову с Малаховым.
Плюс на дудке подудишь у Дудя.
– В этом деле профи я!
On va te propulser à la télévision:
Pozner avec Urgant, Menchov avec Malakhov.
Plus tu vas jouer jouer un peu de pipeau chez Yuri Dud.
– Pour ce genre de trucs, je suis une pro!
Крым возвратить придётся,
Или Россия навернётся.
Va falloir rendre la Crimée,
Ou bien la Russie va s’écrouler.
Доведём мы до абсурда ситуацию,
Через средства массовой дебилизации,
Каждый шут сыграет здесь свою роль:
И Володя – вновь король.
On va pousser la situation jusqu’à l’absurde,
Grace aux moyens de débilisation de masse,
Chaque bouffon jouera son rôle ici:
Et Volodia sera encore roi.

Laisser un commentaire