En Russie

Nevry: Grossier personnage de la route

La question des incivilités sur la route reste toujours d’actualité en Russie. Voici une petite chanson du groupe NeVri pour l’illustrer. Il y a certaines personnes qui demandent plus de civilité sur la route et qui collent des autocollants sur les pare-brises des automobiles les plus inciviques. La généralisation des smartphones, des caméras emarquées sur les voitures et des réseaux sociaux à favorisé la moquerie et célébrité sur internet de certains mufles de la route parfaitement sans gêne mais au combien nombreux au volant!

Paroles Nevry: Grossier personnage de la route
Извините, но вы припарковались в неположенном месте,
Ваш автомобиль стоит здесь и мешает проезду,
Мне не нужен конфликт, давайте без напряженья
Поговорим, посмотрите на дорожное движенье?
Все машины стоят, свободен лишь один ряд,
Водители на взводе, сигналят и кричат,
Здесь рядом есть парковка, которая стоит копейки,
Простите, но я вынужден наклеить наклейку.

Что ты сказал, твою мать?
Я тебя сейчас здесь буду убивать
Руки-ноги ломать, голову отрывать
Выключи камеру, сученок, перестань снимать

Конструктивный диалог
Между нами не возможен,
Потому что мир дорог
Так жесток и сложен

Невозможно признавать
Мне свою терпимость к вам,
Мне на вас на всех плевать,
Я дорожный хам.
Я понимаю, что реально заставляю вас злиться,
И что всем этим должна заниматься полиция,
Но хотя их почти полтора миллиона в стране,
Наверное, у них есть дела поважней.
Простите, вас не затруднит проехать чуть вперед?
Ведь здесь нельзя стоять, здесь пешеходный переход
И, кстати, улыбнитесь, не будьте таким грубым,
На вас же смотрят люди, вы теперь герой ютуба.

А, б****я, какого х****ра ты снимаешь?
У, сука, ты че, меня не понимаешь?
Ты меня вывел, я сейчас достану биту,
Тебе пиз****ец, иди сюда, гнида.

Excusez moi, mais vous avez garé à un endroit inadéquat,
Votre automobile est ici et gêne le passage,
Je ne veux pas d’un conflit, ne nous énervons pas
Parlons un peu, vous voyez  la circulation sur la route?
Tous les véhicules son à l’arrêt, il n’y a qu’une file de libre,
Les conducteurs sont à cran, ils klaxonnent et crient,
Il y a une place de stationnement à coté, ce qui coûte quelques Kopeks,
Excusez-moi, mais je dois coller un autocollant.

Qu’est-ce que tu as dit, ta mère?
Je vais te tuer maintenant et ici
Tu casser les bras et et les jambes, t’arracher la tête
Éteins ton appareil photo, péteux, arrête de filmer

Un dialogue constructif
Entre nous n’est pas possible,
Parce que le monde des routes
Est si cruel et difficile

Impossible de reconnaître
La tolérance que j’ai pour vous,
Je m’en fout complètement de vous
Je suis un malotru de la route.
Je comprends que je vous oblige à être vraiment à vous mettre en colère,
Et tout cela doit être traité par la police,
Mais bien qu’ils soient un million et demi dans le pays,
Ils ont probablement mieux à faire.
Excusez-moi ça ne vous dérangerait pas trop d’avancer un peu?
Après tout, il est interdit de s’arrêter  ici, c’est un sur un passage piétons
Et à propos, sourirez, ne soyez pas si brutal
Les gens vous regardent vous êtes maintenant un héros sur youtube.

A,  **** , **** qu’est ce que tu filmes?
Ah, Salope, qu’est ce t’as? tu me comprends pas?
Tu m’a cherché, et maintenant je vais chercher une batte,
Crève, viens ici, ordure!

One comment

  1. Vous avez fait une traduction assez édulcorée de cette chanson ou poème, merci. Franchement, où a disparu la belle langue russe ? A croire que jurer sans cesse est devenu une sorte d’exploit en Russie ou signe d’absence d’éducation et de respect d’autrui. Je ne supporte pas ces jurons sales que les Russes actuels se délectent à déballer dans leurs poèmes et chansons. La liberté n’est pas seulement de dire n’importe quoi, mais la liberté est aussi d’amener l’esprit vers les hauteurs de la spiritualité. J’espère que c’est passager et les gens de la rue retrouveront leur politesse, l’éducation et la belle langue russe.

Laisser un commentaire