En Russie

La meute de loups, machine génitale :Poutine

Lorsque l’on écoute l’ensemble des chansons consacrées à Vladimir Poutine, il arrive fréquemment que l’on soit amené a baisser la tête, dirigeant la paume de la main vers son visage et laissant échapper un soupir du type: « oh non! là vraiment on touche le fond »
Mais la vérité c’est que dans ces cas là, on pourra toujours trouver un fond plus profond comme dans l’anecdote soviétique :
« -là, vraiment on touche le fond!
mais du sol on entend des coups sourds répétés. Toc Toc Toc là haut faites moins de bruit s’il vous plait! »
​​«Мы уже думали, что опустились на самое дно, но тут снизу постучали» ​​«Nous pensions avoir touché le fond, mais voilà que l’on frappe d’en bas»
Petite blague qui vient peut être du poète polonais Stanisław Jerzy Lec auteur de nombreux aphorismes pleins d’humour.

Donc, cette chanson est à écouter lorsque l’on pense avoir touché le fond, parce qu’alors elle frappe d’en bas.


Poutine, Président de la Russie, tu es Poutine
Un bain torse nu, tu es Poutine
Tu n’as peur de personne, surtout pas d’un président noir
Tu encule l’Ukraine, tu es Poutine, tu caillasses des FEMEN, tu es Poutine
Quand tu sors dans la ville, tu prends un Tank pour écraser des boutiques
On se croirait presque en URSS
On se croirait presque en URSS
Tu brises des crânes de tes propres mains, sans pitiée pour les gauchos
On se croirait presque en URSS
On se croirait presque en URSS
Tu craches sur les criminels, tu craches sur BHL, tu craches même sur Israel
Tu fais de la muscu, tu es Poutine
Tu ne bois jamais d’alcool, tu es Poutine
Tu ne trompes jamais ta femme, mais te fait toujours à manger, Poutine!
Tu te bats dans la rue, tu es Poutine, un pays grand comme ta pine, tu es Poutine
Tu es un vrai matcho parce que tu es un vrai homme.
On se croirait presque en URSS
On se croirait presque en URSS
Tu brises des crânes de tes propres mains, sans pitié pour les gauchos
On se croirait presque en URSS
On se croirait presque en URSS
Tu craches sur les criminels, tu craches sur BHL, tu craches même sur Israel
Poutine, on fait ton apologie, tu es Poutine
Il n’y a pas besoin d’hymne pour Poutine
Dans 100 ans on se souviendra de toi comme d’un homme qui portait ses couilles. Poutine
Tu élèves des tigres, tu es Poutine. Tu en es un toi-même, tu es Poutine.
Là bas en URSS tout le monde sait que tu es le boss
On se croirait presque en URSS
On se croirait presque en URSS
Tu brises des crânes de tes propres mains, sans pitiée pour les gauchos
URSS. Allons tous en URSS
Poutine Poutine tu es vraiment le meilleur
Poutine Poutine tu es plus fort que Staline
URSS allons tous en URSS
Poutine Poutine tu es vraiment le meilleur
Poutine Poutine tu es plus fort que Staline

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.