En Russie

Les 100 livres que lisent les russes

Il y a quelques semaine un hebdomadaire publiait une liste de 100 livres (certains d’auteurs russes mais d’autres d’auteurs étranger et dont les les livres ne traitent apparemment pas de la Russie et simplement traduits en Russe) qu’on lu les gens qui lisent des livres et pour lesquels ils comptent. Bien sûr cette liste est arbitraire et hétéroclite puisse qu’elle fait la place et à Eugène Onéguine et à Harry Potter.
Le journal francophone Le courrier de Russie a depuis traduit cette liste avec quelques nuances à apporter puisque les titres en français sont parfois différent, Génération P de Pelevine s’appelle Homo Zapiens en français, La Nuée dorée d’Anatoli Pristavkine a été publié en France sous le titre « Un nuage d’or sur le Caucase »…

L’idée de trouver « un code russe » à travers la littérature, le génome de l’âme russe ou comme le propose le courrier de Russie dans sa traduction ce qui forge l’âme Russe est il me semble erronée. On le voit d’ailleurs dans l’article qui précède la liste elle-même. Les écrivains ne sont pas les ingénieurs des âmes comme le pensait le pouvoir soviétique, ce sont des artistes qui expriment les sentiments par leurs mots. C’est un miroir de la réalité. Un miroir qui permet de la comprendre.
Il est vrai qu’ils donnent un ensemble de code culturels, de phrases, d’images, de clichés qui sont dans la culture. Mais penser que l’âme des russes est forgée par la littérature c’est renverser le rapport de causalité. La jeune fille qui fait un clin d’oeil culturel au jeune homme en lui sortant  « Tout était sans dessus dessous dans la maison Oblonski », Il est Russe, il a suivi un enseignement secondaire normal et pourtant il ne comprend pas. Des millions de Russes ignorent les bases de la littérature, tout comme des millions de Français n’ont pas lu « Le rouge et le noir » et ne comprendront pas les références à Julien Sorel. La réforme de l’enseignement aggrave d’ailleurs actuellement la situation. Et il apparaît qu’un Canadien, Un Néerlandais ou un Italien cultivés peuvent avoir plus en commun avec l’univers littéraire d’un Russe que ses propres compatriotes qui ne lisent que de la soupe textuelle ou regardent simplement leur téléviseur.

Les meilleurs écrivains sont traduits et on peut les lire facilement dans sa langue. Le monde de la culture est un village planétaire, et ce d’autant plus que l’URSS interdisant de nombreux livres et persécutant leurs auteurs, certains titres de cette liste ont été publiés à l’ouest avant d’être publiés en Russie.

Apparaissent dans la liste et les meilleurs ventes et les meilleurs écrivains (encore que beaucoup soient absents les listes de ce type favorisant toujours le consensus).

La liste n’est pas sans rappeler la liste des 100 meilleures oeuvres du XX ieme siècle qu’avait établi il y a plus de dix ans le magazine Elle. Et dont Frédéric Begbeder s’était inspiré pour écrire son Dernier inventaire avant liquidation

1. « Le Maître et Marguerite » de Mikhaïl Boulgakov

1929-1940, publication partielle en 1966, la première édition en 1973
URSS

2. « Eugène Onéguine » d’Alexandre Pouchkine

de 1823 à 1831, publié en 1833
Empire russe

3. «Crime et châtiment» de Dostoïevski Fiodor

1866
Empire russe

4. « Guerre et Paix », Léon Tolstoï

1869
Empire russe

5. « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry

1943, traduit en russe – 1959
États-Unis (en français)

6. « Un héros de notre temps » Mikhaïl Lermontov

1840
Empire russe

7. « Les douze chaises » Ilf, Evgeny Petrov

1928
URSS

8. « 1984 » de George Orwell

Année 1949, traduits en russe – 1989
Royaume-Uni

9. « Cent ans de solitude » de Gabriel Garcia Marquez

1967, traduit en russe – 1970
Colombie, publié en Argentine

10. « Harry Potter » de JK Rowling

1997-2007, traductions – 2000-2007
Royaume-Uni

11. « Les âmes mortes » par Nicolas Gogol

1842
Empire russe

12. « Anna Karénine » de Léon Tolstoï

1875-1877 – publication dans une revue, 1878 –  livre
Empire russe

13. «Idiot» de Fiodor Dostoïevski

1868-1869
Empire russe

14. « Le Portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde

1890, d’abord traduit en 1906
Royaume-Uni

15. «Du malheur d’avoir de l’esprit » par Alexandre Griboïedov

1824
Empire russe

16. « Fathers and Sons » Ivan Tourgueniev

1862
Empire russe

17. « Le Seigneur des Anneaux » de JRR Tolkien

1954-1955, traductions – du début des années 1960
Royaume-Uni

18. « L’Attrape-cœurs » Jerome Salinger

1951, la traduction – 1965
États-Unis

19. « Trois Camarades » par Erich Maria Remarque

1936, pour la traduction – 1958
commencé en Allemagne,  terminé en Suisse, publié au Danemark

20. « Docteur Jivago », Boris Pasternak

1957
Union soviétique, publié en Italie

21. « Coeur de chien » de Mikhaïl Boulgakov

1925, publié en 1968
Union soviétique,  publié en Allemagne et au Royaume-Uni

22. « Alice au pays des merveilles » de Lewis Carroll

1865, première traduction – 1879
Royaume-Uni

23. «Les Frères Karamazov», Dostoïevski

1880
Empire russe

24. « Sherlock Holmes » Arthur Conan Doyle


1891-1927, traductions –  dès 1898
Royaume-Uni

25. « Les Trois Mousquetaires » par Alexandre Dumas

1844, la première traduction – 1846
France

26. « La fille du capitaine » Alexandre Pouchkine

1836
Empire russe

27. «Nous autres» Ievgueni Zamiatine

1920, publié en 1924
Union soviétique, publié aux États-Unis

28. « Le Revizor» Nikolai Gogol

1836
Empire russe

29. « Roméo et Juliette » de William Shakespeare

1597, traductions à partir du début du XIX e siècle,  – 1941
Angleterre

30. « Le vieil homme et la mer » de Ernest Hemingway

1952, une traduction – 1955
États-Unis

31. « Les allées sombres » Ivan Bounine

1937-1949
écrit en France, publié en France et aux États-Unis

32. « Faust » de Johann Wolfgang von Goethe

fragments publiés en 1790, édition complète – 1831, traductions à partir du début du XIX e siècle
Etats allemands

33. « Fahrenheit 451 » Ray Bradbury

1951, édition séparée – 1953, traduction – 1956
États-Unis

34. La Bible

– II -XVsiecle – traduction première moitié du XIX siècle,
Moyen-Orient

35. « Le procès » de Franz Kafka

1915, publié en 1925, traduit – 1965
Autriche-Hongrie, publié en Allemagne

36. « Le Veau d’Or » Ilf, Evgeny Petrov

1931,  éditions – 1932-1933

37. « Le Meilleur des mondes » d’Aldous Huxley

1932, traduction – 1990
Royaume-Uni

38. « Le Don paisible » Mikhaïl Cholokhov

1928. publication des deux premiers livres  1940 –  roman complet
URSS

39. «Génération » P  » ou Homo Zapiens en traduction – Victor Pelevine

1999
Russie

40. « Hamlet » de William Shakespeare

1603, premières traductions – du XVIII siècle, classique – 1933
Angleterre

41. « Orgueil et préjugés  » de Jane Austen

1813,  traduction – 1967
Royaume-Uni

42. « Deux capitaines » Veniamin Kaverin

1944
URSS

43. «Vol au-dessus d’un nid de coucou » Ken Kesey

1962, la traduction – 1987
États-Unis

44. La Trilogie de Neznaika Nikolai Nosov

1953-1965
URSS

45. «Oblomov» Ivan Gontcharov

1859
Empire russe

46. « Le lundi commence le samedi » Arkady et Boris Strougatski

1964, une édition séparée – 1965
URSS

47. « Les Aventures de Tom Sawyer » de Mark Twain

1876, première traduction – 1877
États-Unis

48. « L’Archipel du Goulag » de Soljenitsyne

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

1967, complété jusqu’en 1979,  première édition de l’Ouest – 1973, en Union Soviétique – 1989
Union soviétique, publié en France

49. « Gatsby le magnifique » de F. Scott Fitzgerald

1925,  traduction – 1965
États-Unis

50. « Dandelion Wine » en français « le vin de l’été » de Ray Bradbury

1957, la traduction – 1967
États-Unis

51. « Le magicien d’Oz » Volkov Alexandre (plagiat soviétique de l’oeuvre américaine Le Magicien d’Oz 
)

1939
URSS

52. «Les aventures de Moomin » Tove Jansson

1938-1970, première traduction – 1967
Finlande

53. « Histoire d’une ville » Mikhaïl Saltykov-Chtchédrine

1869-1870
Empire russe

54. « Lolita », Vladimir Nabokov

1955, traduit – 1967, publié en URSS en 1989
États-Unis

55. « A l’ouest rien de nouveau » par Erich Maria Remarque

1928,  traduction – 1929
Allemagne

56. « Pour qui sonne le glas d’Ernest Hemingway »

1940 traduction – 1968
États-Unis

57. «Arc de Triomphe» d’Erich Maria Remarque

1945, traduction – 1959
États-Unis

58. «Il est difficile d’être un dieu», Arkadi et Boris Strougatski

1964
URSS

59.  » Jonathan Livingston le goéland » de Richard Bach

1970, traduction – 1974
États-Unis

60. « Le Comte de Monte-Cristo » d’Alexandre Dumas

1844-1845, première traduction – 1846, traduction moderne – 1931
France

61. «Martin Eden» de Jack London

1908-1909, traduction – 1909
États-Unis

62. « Moscou sur Vodka » Vénédict Erofeiev

Manuel de l’âme russe
Année 1969-1970, la première publication – 1973, en Union Soviétique – 1988
écrit en Union soviétique, publié en Israël

63. «Belkine» Alexandre Pouchkine

1831
Empire russe

64. « La Nausée » par Jean-Paul Sartre

1938,  traduction – 1966
France

65. « Des fleurs pour Algernon » Daniel Keyes

1959 – paru comme une nouvelle 1966 – comme un roman, traduit -1990
États-Unis

66.  » La Garde blanche » de Mikhaïl Boulgakov

1925, à l’Ouest – 1927-1929, en Union Soviétique – 1966
URSS, première publication – France

67. « Les Démons » Fiodor Dostoïevski

1871-1872
Empire russe

68. « La Divine Comédie » de Dante Alighieri

1307-1321, traductions à partir du XIXe siècle, le classique – 1946
Florence

69. « Fight Club » de Chuck Palahniuk

1996, traduction – 2002
États-Unis

70. « La Cerisaie » d’Anton Tchekhov

1903
Empire russe

71. «Le Château» de Franz Kafka

1921-1922, publié en 1926, traduit – 1988
Autriche, publié en Allemagne

72. « Nom de la Rose» d’Umberto Eco

1980, traduction – 1989
Italie

73.  » Sa Majesté des Mouches » de William Golding

1954, traduction – 1962
Royaume-Uni

74. «L’Étranger» d’Albert Camus

1942, la traduction – 1968
Algérie française

75. « Notre-Dame » de Victor Hugo

1831, traduction 1832, première complete – 1874
France

76. « La Peste » d’Albert Camus

1947, la traduction – 1989
France

77.  » Abattoir 5  » par Kurt Vonnegut

1969, traduction – 1970
États-Unis

78.  » Ici les aubes sont plus douces  » Boris Vassiliev Ici les aubes sont plus douces
aubedouce
1969
URSS

79. «Veillées du Hameau près de Dikanka » Nicolas Gogol

1831-1832
Empire russe

80. « Un nuage d’or sur le caucase / roman » Anatoli Pristavkine  «Ночевала тучка золотая»

pristapkine
1987
URSS

 

81.  » Stalker: Pique-nique au bord du chemin  » Arkady et Boris Strougatski

1972, une édition séparée – 1980
URSS

82. »Le conte de de Fedot l’Archer, hardi gaillard » Leonid Filatov fedot Сказ про Федота-Стрельца удалого молодца
1986
URSS

83. « La ferme des animaux » de George Orwell

1945, traductions à partir de 1949 –
Royaume-Uni

84. « Autant en emporte le vent » de Margaret Mitchell

1936, traduction – 1982
États-Unis

85. « Voiles écarlates » Alexandre Grine

1916-1922, publié en 1923
URSS

86. « Le cadeau des Rois Mages » de O. Henry

1906, une traduction – 1925
États-Unis

87. «Don Quichotte de la Mancha », de Miguel de Cervantes

1605 – le premier volume, 1615 – le deuxième volume. traduction – 1896 et 1954
Espagne

88. « L’Iliade » et « L’Odyssée », Homère

VIII e siècle av. JC, traductions -. dès le début du XIXe siècle
grèce

89. « Robinson Crusoé » de Daniel Defoe

1719,  première traduction – 1762, Moderne – 1902
Royaume-Uni

90. « Trois hommes dans un bateau du chien » par Jerome K. Jerome

1889, la traduction – 1912
Royaume-Uni

91. « Salle numéro 6 » d’Anton Tchekhov

1892
Empire russe

92. « Winnie l’Ourson » Alan Milne

Année 1924-1928, la première traduction – 1958 – 1960
Royaume-Uni

93. « Douze » Alexandre Blok
1918
Russie soviétique

94. « Les récits de Kolyma » Varlam Chalamov

1954-1962, première publication partielle à l’Ouest – 1966, publication Union Soviétique – 1989
URSS, publié aux États-Unis

95. « La fouille » Andrei Platonov lafouille
Manuel de l’âme russe
Année 1930, la première publication en Occident – en 1969, Union Soviétique – 1987
Union soviétique publié au Royaume-Uni

96. «Lettres à un ami romain » Joseph Brodsky

1972, publié en 1977
États-Unis

97. « L’homme noir » Sergei Essenine

1923, publié en 1926
URSS

98. Le bruit du temps de Ossip Mandelstam

1925
URSS

99. « Les Voyages de Gulliver » de Jonathan Swift

1726-1727, les premières traductions – 1772-1773,  traduction complète – 1902
Royaume-Uni

100. « Incidents » Daniil Harms
1933-1939, première publication à l’Ouest en 1970,  première édition URSS – 1988.
URSS,  première publication – lEtats-Unis, Allemagne

Laisser un commentaire