Potap et Nastia: Chez nous dans le quartier

Cette chanson de Potap et Nastia, chanteurs Ukrainiens de pop commerciale, exprime bien avec beaucoup de dérision les particularités phonétiques de certains quartiers. Mais pour l’expliquer il faut d’abord revenir sur une question fondamentale dans la prononciation russe.
La langue russe est en principe beaucoup plus simple que la langue Française, en général toutes les lettres se prononcent comme elle s’écrivent. Bien entendu l’accent n’est pas à la fin des mots comme en français mais à des endroits différents, si bien que les sons qui ne se retrouvent pas accentués sont modifiés en fonction de leur position par rapport à ce fameux accent tonique. Les sons vocaliques sont affaiblis par ce que l’on appelle une réduction.
Bref, si vous voyez écrit Звонят (on appelle), le -ia est accentué alors que le o ne l’est pas et donc est un peut atténué, cela se prononce un peu comme Zvaniat et pas comme Zvoniat comme ce serait si cet accent tonique n’existait pas.
Néanmoins, il existe des millions de personnes qui placent indument l’accent sur le o et disent Zvoniat et pas l’espèce de Zvaniat du à la déformation du mot par l’accent tonique. Ces gens sont considérés par leurs concitoyens intellectuels comme des espèces de ploucs, mais ils forment tout de même la majorité de la population.

L’atténuation n’existe pas en Ukrainien et il il est vrai que les chanteurs Potap et Nastia viennent d’Ukraine, mais ce n’est pas du tout le problème dont il est question ici. Il chantent en russe pas en Ukrainien ou en Sourjik, le problème de l’accentuation fautive est fondamentalement russe. De Kaliningrad à Magadan, toute une partie de la population demeure rétive à l’enseignement de la langue russe et accentue à sa manière.

La chanson a été remise en vidéo par d’autres habitants de quartiers bien typés, d’une façon très réussie.

La traduction est impossible puisque comme je l’ai indiqué il s’agit ici de particularités phonétiques du au mésusage de l’accent tonique. Néanmoins voici le texte:

Потап и Настя Каменских – У нас на районе Chez nous dans le quartier
 У нас на районе не звонят, а звонят
Стены все в болоне, Вася что ты гонишь
У нас на районе, районе, районе, районе
А распустилися листочки а потом цветочки
Chez nous, dans notre quartier on dit pas Zvaniat mais Zvoniat
Les murs sont tous repeints à la bombe, Vassia qu’est-ce que tu débites comme mensonges
Nous dans notre quartier, quartier, quartier, quartier
Et éclosent les petites feuilles et puis les petites fleurs
 А по району ходят бродят классные цыпочки
Корчатся мордочки, сидят на корточках
Лузгают семки на кухни курят в форточку
А где-то в нарды, домино играют – Рыба
Et dans le quartier trainent des supers meufs
On prend des grands airs et attend accroupis
On mâchouille des graines de tournesol dans la cuisine et fume au vasistas
Et quelque part sur un jeu de table, on joue aux dominos – la partie est finie
А я шагаю по району – пафосная глыба
Таких ворон на свете тыщи или миллион
Не с чем не перепутаю я свой район
У нас на районе не звонят, а звонят
Je marche à travers la zone – un bloc pathétique
Des corbeaux comme ça sur terre il y en a des milliers ou un million
Mon quartier je ne le confonds avec rien d’autre
Chez nous dans  notre quartier on dit pas Zvaniat mais ZvOniat
Стены все в болоне, Вася что ты гонишь
У нас на районе, районе, районе, районе
У нас на районе не звонят, а звонят
Стены все в болоне, Вася что ты гонишь
Les murs sont tous repeints à la bombe, Vassia qu’est ce que tu as à mentir
Chez nous dans le quartier, dans le quartier, dans le quartier,
Chez nous dans  le quartier on dit pas Zvaniat mais ZvOniat
Les murs sont tous repeints à la bombe, Vassia qu’est ce que tu as à mentir
 У нас на районе, районе, районе, районе
Не ищи меня « В контакте »
В « Одноклассниках » нас нету
Мы разбросаны по свету
Chez nous dans le quartier, quartier, quartier
Ne me cherche pas sur «Vkontakte»
Sur « Odnoklassniki » on n’y est pas
Nous on est éparpillés sur terre
На районы шлем приветы
Эх, раньше по району я ездил на самокате
Теперь на джипе, мыслю о хорошем адвокате
А помнишь Катю House-Party у неё на даче
Заяву её батя накатал тогда некстати
Dans le quartier on s’envoie des « salut »
Oh, avant dans le quartier j’allais en trotinette
Maintenant, dans une jeep, et je songe à un bon avocat
Tu te souviens de Kate qui faisait une House-Party dans sa Datcha
Son père l’avait appelait pas du tout au bon moment
Одеты в летние тапки на лавочки бабки
Перемывают кости соседу Косте
А Пугачева с Ротару вечером под гитару Дворовыми басами завывают с нами
Les bonnes femmes avec pantoufle d’été assises sur le banc
Colportent des ragots sur la voisine
Et des voix de basse chantent avec nous
Du Pougatchova et Rotarou à la guitare
 У нас на районе не звонят, а звонят
Стены все в болоне, Вася что ты гонишь
У нас на районе, районе, районе, районе
У нас на районе не звонят, а звонят
Стены все в болоне, Вася что ты гонишь
Chez nous dans  le quartier on dit pas Zvaniat mais ZvOniat
Les murs sont repeins à la bombe, Vassia qu’est ce que tu débites comme mensonges
Chez nous dans  le quartier on dit pas Zvaniat mais ZvOniat
Les murs sont repeins à la bombe, Vassia qu’est ce que tu débites comme mensonges
 У нас на районе, районе, районе, районе
Не ищи меня « В контакте »
В « Одноклассниках » нас нету
Мы разбросаны по свету
На районы шлем приветы
Chez nous dans le quartier, quartier, quartier
Les murs sont repeins à la bombe, Vassia qu’est ce que tu débites comme mensonges
Ne me cherche pas sur «Vkontakte»
Sur « Odnoklassniki » on n’y est pas
Nous éparpillés sur terre
Dans les quartiers on s’envoie des « salut »
Пупырышки, пырышки, пупырышки, пырышки
Пупырышки, пырышки, пупырышки, пырышки
Пупырышки, пырышки, пупырышки, пырышки
 Boutons, -tons, boutons, -tons
Boutons, -tons, boutons, -tons
Boutons, -tons, boutons, -tons
У нас на районе не звонят, а звонят
Стены все в болоне, Вася что ты гонишь
У нас на районе, районе, районе, районе
 Chez nous dans  le quartier on dit pas Zvaniat mais ZvOniat
Chez nous dans  le quartier on dit pas Zvaniat mais ZvOniat
У нас на районе не звонят, а звонят
Стены все в болоне, Вася что ты гонишь
У нас на районе, районе, районе, районе
 Nous n’appelons pas à la région, et d’appeler
Les murs sont repeins à la bombe, Vassia qu’est ce que tu débites comme mensonges
Chez nous dans le quartier,  le quartier,  le quartier,  le quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *