Andreï Makarevitch : Je vais vous parler d’un pays

SKOFKA – ЧУТИ ГІМН
Я расскажу вам про страну, где свет у темени в плену.
Где на устах лежит печать, где хочешь жить – умей молчать.
Где за одну лишь фразу, вас упакуют сразу.
Я расскажу вам про страну, что сдуру вляпалась в войну,
где гонят шнягу про напасть, мол « мир грозит на нас напасть ».
Где так мозги засраты, хоть разгребай лопатой.
Я расскажу вам про страну, где в храм пустили сатану.
На гибель сына гонит мать, а поп велит вам убивать.
Румяны и плечисты, поклоны бьют чекисты.
Je vais vous parler d’un pays où la lumière est prisonnière des ténèbres.
Là où il y a un sceau sur les lèvres, là où si tu veux vivre, faut savoir se taire.
Où pour une seule phrase, on vous coffre immédiatement.
Je vais vous parler d’un pays qui s’est bêtement mis en guerre,
Où on l’on envoie des conneries l’attaque, et on dit que « le monde entier menace de nous attaquer ».
Où les cerveaux ont totalement merdé, ne serait-ce que pour utiliser une pelle.
Je vais vous parler du pays où Satan a été autorisé à entrer dans l’église.
La mère pousse son fils à mourir et le prêtre vous dit de tuer.
Le teint vermeil et larges d’épaules, les tchéquises font des génuflexions.
Я расскажу вам про страну, где хиппи нынче за войну,
и на лету, сменив стезю, трясут козой под букву « зю ».
Возвышенно и даже почти что в камуфляже.
Вы рассмеетесь мне в ответ, « страны такой в помине нет »,
иль будете возмущены: « на свете нет такой страны ».
А я скажу вам: « Знаете, езжайте – побывайте »
Je vais vous parler du pays où les hippies sont maintenant pour la guerre,
Et ayant subitement changé de chemin, ils secouent la chèvre sous la lettre « Z ».
Sublimement et même presque ce qui est en camouflage.
Vous allez vous moquer de moi, « un tel pays n’existe pas »,
Ou vous serez indigné: « il n’y a au monde pas un tel pays. »
Et je vais vous dire: « Vous savez, allez-y – visitez-le »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.