En Russie

Semion Slepakov: Otkat! (rétro-commission)

Les Français devraient tous connaitre ce magnifique mot russe « Otkat ». Car c’est ce qui fait vivre de nombreux hôteliers et boutiques de luxe de la cote d’azur et de Paris. En Français ce serait une commission ou plutôt une rétro-commission, en général touchée illégalement et s’accompagnant de trafic d’influence. En théorie c’est illégal, mais il suffit de faire un micro trottoir à Monté Carlo pour se rendre compte que personne qu’en pratique cela ne l’est pas.
Semion Slepakov est un humoriste star à la télévision et DJ Smash un producteur de musique très connu (pour Moscow Never Sleeps par exemple).
Bien sûr c’est un peu triste de voir que l’on vit dans un monde aux valeurs morales renversée, mais au fond qu’est ce qui est pire l’hypocrisie ou le cynisme?

La ville de Мухосранск n’existe pas c’est bien sûr (même s’il y a une ressemblance phonétique avec Saransk en Mordovie) c’est juste une façon très vulgaire de désigner une petite ville de province. De même pour Жопоград (littéralement la ville de ton cul).


DJ Smash feat. Семен Слепаков – Откат
Если хочешь ты гулять в Монте-Карло
А не в офисе сидеть, как папа Карло
На лазурном берегу встречать закат
Ты послушай эту песню про откат
Si vous veux te balader à Monte-Carlo
Et pas rester au bureau, papa Carlo
Sur la Côte d’Azur pour regarder le coucher du soleil
Alors écoute cette chanson sur « l’Otkat »
 Я расскажу вам, ребята, что такое откат
Это источник жизни всех нормальных ребят
Допустим, я – мэр Мухосранска, и я имею подряд
На строительство новой трассы – Мухосранск-Жопоград
И у меня есть племянник, так-то он идиот
Но для этой конкретной цели отлично он подойдёт
Итак, из Кремля поступило в наш мухосранский бюджет
Пять миллионов баксов на этот важнейший проект
Перевожу эти деньги племяннику я на счёт
И просто сижу и жду, когда он их мне домой привезёт
Привезёт, привезёт
 Les  gars je vais vous raconter ce que c’est un Otkat
C’est la source de la vie pour tous les mecs comme il faut
Supposons que je sois maire de Muhosranska , et j’ai un marché
Pour la construction d’une nouvelle route – Muhosransk – Jopograd
Et j’ai un neveu , c’est une sorte d’idiot
Mais dans ce but précis il convient parfaitement
Ainsi du Kremlin est venu notre budget de Muhosransk
Cinq millions de dollars sur ce projet important
Je transfert cet argent sur le compte de mon neveu
Et j’attends simplement qu’il me le ramène à la maison
Qu’il m’apporte, m’apporte
Если хочешь ты гулять в Монте-Карло
А не в офисе сидеть, как папа Карло
На лазурном берегу встречать закат
Ты послушай эту песню про откат
Если хочешь ты гулять в Монте-Карло
А не в офисе сидеть, как папа Карло
На лазурном берегу встречать закат
Ты послушай эту песню про откат
Si tu veux te balader à Monte- Carlo
Et pas rester au bureau, papa Carlo
Sur la Côte d’Azur pour regarder le coucher du soleil
Alors écoute cette chanson sur « l’Otkat »
Si tu veux te balader à Monte- Carlo
Et pas rester au bureau, papa Carlo
Sur la Côte d’Azur pour regarder le coucher du soleil
Alors écoute cette chanson sur « l’Otkat »
 И вот обнулился снова наш мухосранский бюджет
А у меня под кроватью денег огромный пакет
Вы спросите, ребятишки, а как же построить хайвэй?
На те, что остались, на те, что остались, четырнадцать тысяч рублей
На те, что остались, ребята, четырнадцать тысяч рублей
Племянник найдёт на вокзале четырнадцать крепких бомжей
Они принесут из леса глину, какашки и мох
Из них состоит половина наших российских дорог
Ну вот и построена трасса Мухосранск-Жопоград
А я лечу в Монте-Карло, вот что такое откат
Откат, откат
Et voilà que notre budget de Muhosransk été remis à zéro encore une fois,
Mais j’ai un énorme tas d’argent sous mon lit
Et vous vous demandez les gars, comment construire une autoroute ?
Avec les 300 euros qui restent
Avec les 300 euros qui restent
Mon neveu va trouver à la gare quatorze SDF bien forts
Ils apporteront l’argile de la forêt, de la mousse et un peu de merde
La moitié de nos routes russes sont faites comme ça
Eh bien voilà on a construit l’autoroute Muhosransk – Jopograd
Et je prends l’avion pour Monte Carlo, voilà ce que c’est que l’otkat, otkat, otkat
 Если хочешь ты гулять в Монте-Карло
А не в офисе сидеть, как папа Карло
На лазурном берегу встречать закат
Ты послушай эту песню про откат
Если хочешь ты гулять в Монте-Карло
А не в офисе сидеть, как папа Карло
На лазурном берегу встречать закат
Ты послушай эту песню про откат 
 Si tu veux te balader à Monte- Carlo
Et pas rester au bureau, papa Carlo
Sur la Côte d’Azur pour regarder le coucher du soleil
Alors écoute cette chanson sur « l’Otkat »
Куда меня везёте, я мэр, я не вор
Я мэр города, а это чё за белый порошок
Это не мой, откуда я знаю, чё он у меня в носу делает?
Это мне это, племянник, с*ка
Вы знаете, кому я щас позвоню?
С тебя погоны снимут
Я всё брал на электронной площадке
Я участвовал в тендерных аукционах
Да здравствует Сбербанк
Тебе п*зд*ц, ты понял?
Où qu’on me conduise, je suis maire, je ne suis pas un voleur
Je suis le maire de la ville, et c’est quoi comme poudre blanche
C’est pas à moi et je ne sais pas ce que cela fait dans mon nez?
C’est pour moi, neveu , salope
Vous savez qui je vais appeler tout de suite?
On va te retirer tes épaulettes
J’ai tout pris sur la plate-forme électronique
J’ai participé aux enchères de l’appel d’offres
Vive Sberbank!
Je te nique, tu comprends? 
Если хочешь ты гулять в Монте-Карло
А не в офисе сидеть, как папа Карло
На лазурном берегу встречать закат
Ты послушай эту песню про откат
Si tu veux te balader à Monte- Carlo
Et pas rester au bureau, papa Carlo
Sur la Côte d’Azur pour regarder le coucher du soleil
Alors écoute cette chanson sur « l’Otkat »
можно я домой пойду?

Если хочешь ты гулять в Монте-Карло
А не в офисе сидеть, как папа Карло
На лазурном берегу встречать закат
Ты послушай эту песню про откат

Да ***ть эту фанеру Smash писал, ты ох**л?

Слушай эту песню про, слушай эту песню про
Слушай эту песню про, слушай эту песню про
Слушай эту песню про, слушай эту песню про
Слушай эту песню про, слушай эту песню про
Откат

 

Puis-je rentrer à la maison ?

Si tu veux te balader à Monte- Carlo
Et pas rester au bureau, papa Carlo
Sur la Côte d’Azur pour regarder le coucher du soleil
Alors écoute cette chanson sur « l’Otkat »

Oui *** tain qui a écrit Smash sur le décor, c’est toi qui a *** ?

Écoute cette chanson sur, écoute cette chanson sur
Écoute cette chanson sur, écoute cette chanson sur
Écoute cette chanson sur, écoute cette chanson sur
Écoute cette chanson sur, écoute cette chanson sur
L’otkat

Semion Slepakov: Dans mon pays il y a tout

Семён Слепаков: В моей стране все есть
А в моей стране всё есть,
Нефть в ней есть и газ в ней есть,
Уголь есть и никель есть,
Алюминия не счесть,
Есть в ней золото, алмазы,
Изумруды и топазы,
Как же так: в стране всё есть,
А народу нехер есть?
Как же так: всё есть в стране,
А народ живет в говне?
А в моей стране всё есть,
Есть зерно и мясо есть,
Есть лосось и осетры,
В них полным полно икры.
Есть и овощи, и фрукты,
И молочные продукты
Как же так: продукты есть,
А народу нехер есть?
Как же так: всё есть в стране,
А народ живет в говне?
А в моей стране всё есть,
Губернаторы в ней есть,
Мэры есть, зам.мэры есть,
И у замов замы есть.
ЖКХ и МВД,
И в кустах ГИБДД,
И из Форбса пацаны –
Граждане другой страны,
Генералы, депутаты,
Коммунисты, демократы.
Как же так: они все есть,
И им всем не нехер есть?
И комфортно жить в стране,
Где народ живет в говне?
Весь народ живет в говне,
А говно живет вполне…
Et dans mon pays il y tout,
Du pétrole il y a, et du gaz il y a,
De charbon il y a, du nickel il y a,
De l’aluminium à ne pas pouvoir compter,
Il y a de l’or, des diamants,
Des émeraudes et topazes,
Comment se fait-il que dans le pays il y ait tout,
Et le peuple n’ait que dalle?
Comment se fait-il que dans le pays il y ait tout,
Et que le peuple vive dans la merde?
Et dans mon pays il y a tout,
Il y a du blé et de la viande à manger,
Il y a du saumon et de l’esturgeon,
Ils sont pleins de caviar.
Il y a des légumes et des fruits,
Et des produits laitiers
Comment se fait-il qu’il y ait à manger,
Et le peuple n’ait que dalle?
Comment se fait-il que dans le pays il y ait tout,
Et que le peuple vive dans la merde?
Et dans mon pays il y a tout,
Des gouverneurs il y en a,
Des maires y en a, des adjoint y en a,
Et les adjoints ont eux-même des adjoints.
Ministère du Logement et Ministère de l’Intérieur,
Et la police de la circulation dans les buissons,
Et des gars de Forbes –
Des citoyens d’autres pays
Des généraux, des députés,
Des communistes, des démocrates.
Comment se fait-il qu’ils aient tout,
Et que tout le monde n’ait que dalle?
Et qu’on vive confortablement dans le pays,
Où le peuple vit dans la merde?
Tout le peuple vit dans la merde,
Et les gens qui sont de la merde se portent très bien…

Semion Slepakov: La chanson du haut fonctionnaire russe

la version qui est est passée à la télé est quelque peu allégée:
¨

Семён Слепаков: Песня российского чиновника
Произошел в моей жизни быстрый карьерный рост,
Я занимаю в России очень высокий пост.
Мимо меня протекает денег огромный поток,
И иногда я себе позволяю из потока сделать глоток. 

Есть у меня самолеты, яхты и острова,
И в жизни одна забота – Родину распродавать.
Навек обеспечены дети, пристроена вся родня,
Но есть один человек на свете, который пугает меня.Когда в стране наступает очередной трындец,
Таких как я вызывает он в свой мрачный дворец,
И, крепко сжав ягодицы, мы слушаем строгую речь,
И ждем напряженно кого покарает сегодня Домоклов меч.

Путин страшный, очень страшный, я его боюсь,
Я почти привык, но каждый раз в штаны мочусь.
Я вагонами ворую, как пчела тружусь,
И при этом все сильнее Путина боюсь!

Стараюсь на совещаньях сидеть я с таким лицом,
Как будто все эти годы был в церкви святым отцом.
Мой взгляд выражает смирение, я словно в раю херувим,
И правой рукой прикрываю на левой часы Вашерон Константин.

Когда на глаза случайно я попадаюсь ему,
Мне кажется, что детишек я больше не обниму,
Не буду бежать по пляжу за стайкой игривых путан,
Не выстрелю в глаз бармену за плохо помытый стакан.
Не буду пытать служанку, охотиться на тигрят,
Согласитесь, что жалко вдруг это все потерять.
Обидно на празднике жизни остаться вот так не у дел,
Неужто у нас в правовом государстве возможен такой беспредел?

Путин страшный, очень страшный, я его боюсь,
В мой пентхаус трехэтажный заселилась грусть.
Я на яхте кокаином вывел слово Русь,
Но и Русь вдохнув всей грудью, Путина боюсь!

В испуганном состоянии живу уже много лет,
Я жду каждый день наказания, а наказания всё нет.
Я жду его в Куршавеле и на Мальдивах жду,
Я жду его в Средиземном море с яхты справляя нужду.

Охваченный диким страхом я весь погряз в грабеже,
Краду я с таким размахом, что даже стыдно уже.
Вот раньше я крал осторожно, а щас обнаглел совсем,
И не заметить уже невозможно моих двух-ходовых схем.

В стране объявлена, вроде, борьба с такими как я,
Но я еще на свободе, и здесь же мои друзья.
Где логика я не вижу, над этой загадкой бьюсь,
Ведь я же так всю Россию спи*жу, пока я его боюсь.

Путин страшный, очень страшный,
Очень страшный, очень страшный,
Путин страшный, Путин страшный,
Ну короче так как-то..

Dans ma vie il y a eu une rapide évolution de carrière
J’occupe en Russie un poste très élevé.
Et devant moi s’écoule un énorme torrent d’argent,
Et parfois, je me permets d’en prendre une gorgée. 

J’ai des avions, des bateaux et des îles
Dans la vie je n’ai qu’un soucis: vendre ma patrie.
Mes enfants sont à l’abris pour toujours, tous les membres de ma famille sont casés,
Mais il y a une personne sur terre qui me fait peur.

Quand arrive dans le pays une nouvelle merde,
Il rappelle à son triste palais des gens comme moi
Et bien les fesses serrées, nous écoutons son sévère discours
Et nous attendons nerveusement qui aujourd’hui sera puni par l’épée de Damoclès.

Poutine est effrayant, très effrayant, j’ai peur de lui,
Je suis presque habitué, mais chaque fois je fais pipi dans mon pantalon.
Je vole par wagons, je travaille comme une abeille,
Et ce faisant j’ai de plus en plus peur de Poutine!

Je m’efforce de me composer un tel visage lors des réunions,
Comme si toutes ces années j’était un saint homme dans l’église.
Mon regard exprime l’humilité, je suis comme un chérubin au paradis
Et la main droite sur la gauche je cache ma montre Constantin Vacheron.

Lorsque son regard par accident se pose sur moi,
Je pense que je n’embrasserai plus mes enfants,
Je ne courrai plus sur la plage derrière un troupeau de prostituées batifolant,
Je ne tirai plus sur le barman dans l’œil pour un verre mal lavé.
Je ne pourrais plus torturer la femme de chambre, chasser le petit tigre,
Reconnaissez, que c’est dommage de perdre tout ça à la fois.
C’est dommage d’être mis de côté du festin de la vie,
Est il possible que dans notre état de droit on ait une telle injustice?

Poutine est effrayant, très effrayant, j’ai peur de lui,
Les trois étages de mon penthouse s’est installée la mélancolie.
Sur mon yatch je fais un rail de cocaïne en formant le mot « Russ »,
Mais même en sniffant à pleins poumons « Russ », j’ai peur de Poutine!

Dans un état de terreur, je vis depuis de nombreuses années,
J’attends tous les jours une punition, mais le châtiment ne vient pas.
Je l’attends à Courchevel et aux Maldives je l’attends
Je l’attends sur la Méditerranée faisant mes besoins par dessus bord de mon yacht.

Étreint d’une peur sauvage, je m’embourbe dans le brigandage,
Je vole à une telle échelle que c’en est même une honte déjà.
C’est ce qu’avant je volais en faisant attention, alors que maintenant je le fais avec un culot fou,
Et il est impossible de ne pas remarquer mes combines malhonnêtes.

Dans le pays on a annoncé une sorte de combat contre les gens comme moi,
Mais je suis toujours là, tout comme tous mes amis.
Où est la logique? C’est vraiment un mystère pour moi,
Après tout, je vais finir par piquer toute la Russie pendant que j’ai peur de lui.

Poutine est effrayant, très effrayant,
Très effrayant, très effrayant,
Poutine terrible, terrible Poutine,
Bon ben bref voilà quoi ..

Semion Slepakov: Paris

Bloguer RussieCet article participe à l’événement inter-blogueurs « Bloguer Russie » organisé par le blog « Russie.fr ».Vous trouverez ici la présentation de l’événement pour cette première édition : « Mon premier voyage en Russie » ou « Mon premier voyage en France ».

La thématique de ce blog est actuellement la chanson russe contemporaine et ce qu’elle peut nous apprendre sur la société. Pour traiter du thème de l’évènement interblogs sans nous éloigner pour autant de la thématique du blog, j’ai choisi une chanson humoristique du doux nom de Paris. Elle ne parle pas de la France, mais au contraire de la Russie profonde et des paradoxes du pays natal. Car contrairement à l’adage « Где Хорошо, там и родина » (« Ubi bene ibi patria » ou comme disait Cicéron citant Marcus Pacuvius « Patria est ubicumque est bene ») c’est à dire « La patrie est là où l’on se sent bien », c’est exactement le contraire. La Patrie c’est là où l’on se sent pas si bien que ça. Et si c’est la Patrie ça s’améliorera jamais. C’est une forme de masochisme patriotique. Ce n’est pas un trait spécifiquement russe puisque les français sont aujourd’hui très forts dans ce que les médias reprenant les anglo-saxon nomment le « french-bashing ». On pourrait parler de « Self-French-Bashing » lorsqu’il s’agit de s’auto-dénigrer et de s’auto flageller.
Mais les russes n’emploient pas d’anglicisme pour désigner ce rapport schizophrène. Il existe une phrase célèbre dont on ne connait pas vraiment l’auteur. В России две беды – дураки и дороги – c’est à dire La Russie a deux problèmes – les imbéciles et les routes – tantôt on l’attribue à Gogol, tantôt Saltykov-Chtchedrine, deux auteurs maniant l’ironie et l’humour noir. Et parfois à Nicolas Ier à la lecture du Marquis de Custine rejetant les problèmes comme une simple question de mauvaises relations publiques, d’image marketing mal travaillée et de méchanceté des étrangers.
dans cette chanson c’est simplement de l’humour, un peu noir. Laissons là ces disputes sur l’origine de cette expression qui rythme la vie russe et intéressons nous à la chanson.

Semion Slepakov est un chanteur et humoriste de 33 ans qui passe dans l’émission phare de TNT « Comedy Club ». Il parle français et est diplômé de l’Université linguistique d’Etat de Piatigorsk. Ses chansons sont en général caustiques même si elles restent dans le cadre de ce qui est montrable à la télévision à une heure de grande écoute sur une grande chaîne nationale.

Il y a une vieille expression Russe « voir Paris et mourir », calquée sur « voir Naples et mourir ». Pour les Russes la ville de Paris est si belle que vous pouvez mourir après l’avoir vue, car rien ne pourra jamais l’égaler et vous serez perpétuellement dans une rêverie nostalgique. Ce romantisme désuet fut extrêmement populaire et l’est toujours à bien des égards (On peu citer la chanson tube d’Ala Pugactchova qui en est une bonne illustration). Ce romantisme cohabite cependant avec un pragmatisme bassement prosaïque et très brutal. Voir Paris et mourir? autant voir Vorkuta et y crever.
Dans cette chanson c’est la femme qui est romantique et son mari en apparence pragmatique. Mais les rôles pourraient très bien être inversés. Et d’ailleurs ils s’inversent au cours de la chanson. Elle veut voir Paris, lui propose de rester dans la province russe. Le choix du mari semble pragmatique, après tout Paris c’est loin et c’est cher…mieux vaut visiter la Russie. Mais en réalité ce choix de visiter la Russie n’est pas si simple à assumer.  C’est souvent plus loin que Paris. Les distances russes sont immenses. Ensuite c’est souvent plus cher que Paris. Même un hôtel sans goût, un repas mal servi peuvent avoir des prix bien supérieurs à ceux rencontrés dans la capitale Française  Et si les transports en URSS étaient bon marché, dans la Russie moderne ils sont inabordables pour une grande partie de la population.
De plus ce n’est pas très beau, on insiste pas trop dans la chanson car les nom ont déjà des associations fortes dans l’imaginaire des auditeurs. Enfin cela peut être dangereux, une vie humaine ayant plus de valeur à Paris qu’à Vorkuta… le chanteur qui voyage dans sa patrie prêt à y attraper toutes les maladies possibles, jusqu’à y noircir son âme. Pour visiter la Russie profonde au point de se détruire la santé et l’âme il faut être « héroïquement » patriotique au point d’en perdre le sens des réalités. Une maladie probablement encore plus grave que les douces rêveries nostalgiques sur Paris.

Visitons donc la Russie productiviste, bien qu’un peu glauque, à travers cette chanson.

Première étape Vorkouta.  C’est une ville très au nord dans la république des Komis,

Camp-vorkuta

200 kilomètres au delà du cercle polaire, c’est une ville minière du Goulag. Aujourd’hui c’est une ville qui reste peuplée de 69 000 habitants mais dans une situation économique et humaine difficile. Il fut déjà question de fermer la ville, ou d’y conserver une activité très réduite, mais cela n’a jamais été décidé. La population qui comptait 116 000 habitants diminue régulièrement, les mines y ferment, seuls se développent les cancers et les tumeurs au rythme de +7% annuels. Malgré tout dans cette ville du très grand nord, il y a de la vie, des couleurs très vives parfois surprenantes…

Vorkuta

Vichni-Voloch est une ville d’une cinquantaine de milliers de personnes dans le centre de la Russie, dans la région de Tver. C’est sur le chemin entre Moscou et Saint Petersbourg et son nom signifie « Haut Portage », il y a quelques usines en particulier une usine textile du doux nom de « Commune de Paris » (sur la photo ci-dessous). Le patrimoine industriel architectural a d’ailleurs été salué en 2010 puisqu’on l’a présenté à la biénale d’architecture à Venise.
Commune de Paris

001
Orel est une ville de 320 000 habitants à 360 km au sud ouest de Moscou. Elle est jumelée avec Reims, je ne sais pas si on y fait du champagne mais on y fait du Coca cola et de la vodka (Unsine Kristal et Coca Cola):

orel1 orel2

Velikié Louki    est une ville de près de 100 000 habitants dans la région de Pskov, elle fut fondée en 1166. Aujourd’hui elle a une industrie fleurissante (agroalimentaire, électricité, céramique, engins se levage…).800px-zeto-velikiye-luki 0001

Rossoch est une ville de 62 000 habitants de la région de Voronej, il y a des usines désaffectées comme l’usine de produits électriques, mais aussi des usines d’engrais ou d’agroalimentaire, la région étant riche en terres fertiles.00n1590299544 0031

Lelets est une ville très ancienne de la région de Lipetsk comptant aujourd’hui 108 000 habitants. On y trouve de l’extraction calcaire, de la dentelle, de l’électricité de la construction, une sucrerie…00ain calcaire00

Tver est une ville de 400 000 habitants au nord ouest de Moscou. Elle a une grande histoire et un large patrimoine industriel et on y trouve l’usine de Wagons de chemin de fer de Tver.

0tver
Languepas est une ville pétrolière de Sibérie comptant une quarantaine de milliers d’habitants.

0ls

Viatka l’ancien nom de Kirov (renommée en 1934 du nom d’un dirigeant soviétique), il est question d’abandonner le nom soviétique mais cela n’a pas encore été décidé. La ville compte aujourd’hui 472 000 habitants.00010

Vladimir est une ville de l’anneau d’or, elle est ancienne puisque fondée en 990. Elle compte aujourd’hui 345 000 habitants.vodka_vladimir

Novgorod la grande est une ville très connue pour son patrimoine historique, c’est la plus ancienne citée russe, existant depuis 959. Mais aujourd’hui c’est aussi une ville de près de 220 000 habitants qui a son industrie.

novgorod178_0_pic
Gous-Khroustalny est une ville de 60 000 habitants dans la région de Vladimir.

000old_gus_khr_5
Vyborg ville de 78 000 habitants au nord de Saint Petersbourg001_317d3369bb92
Sterlitamak est la deuxième ville de Bachkirie comptant 275 000 habitants, elle abrite une forte industrie chimique.00000tek

Семён Слепаков : Париж
Вот ты мне всё время говоришь:
Я так хочу увидеть Париж,
Хочу хоть глазком посмотреть,
Увидеть Париж и умереть.
А я отвечаю тебе: Путёвка стоит тысячу у.е.
И если ты так хочешь умереть,
Дешевле ведь Россию посмотреть.Вот если ты увидишь Воркуту,
То разразится кариес во рту,
А как приедешь в Вышний Волочок –
Волос немедля выпадет пучок.
Вдохнешь в себя воздух Орла –
Скончаешься от спазмов горла,
А если вдруг пройдешь по Россоши,
То смерть тебе покажется роскошью.
А ты тут мне говоришь:
Я так хочу увидеть Париж…

Ты посмотри сначала на Тюмень,
И на глазу появится ячмень,
Ты посети Великие Луки –
Отнимутся и ноги и руки.
При виде очертаний Ельца
Остановится сердечная мышца,
А въедешь ты в красавицу Тверь,
И в ад приоткроется дверь.
А ты тут мне говоришь:
Я так хочу увидеть Париж…

Ты поезжай сначала в Лангепас,
Там сузится от ужаса твой таз,
А если вдруг приедешь в город Вятку,
То ты за эвтаназию дашь взятку.
А если вдруг ты посетишь Владимир,
Увидишь ты, что бронтозавр не вымер,
А как заедешь в Новгород Великий,
Узнаешь ты, что дьявол двуликий.
А ты всё нудишь и нудишь
Про смерть и какой-то Париж.
Но лишь я предложил поехать в Клин,
Ты быстро сориентировалась, блин!
И взяв с собой зубную щетку лишь,
Свалила с новым хахалем в Париж.
Смотри свой Нотр-Дам де Пари,
А я сойду на станции в Твери.
Ты думаешь я жадный идиот,
Неправда — я России патриот.
Увижу я красавицу Тверь,
Пускай мне в ад откроется дверь,
Вдохну я ароматы Орла,
Люблю я эти спазмы горла.
Взгляну на очертания Ельца –
Гори огнём сердечная мышца.
А я уже умчался в Лангепас,
Мне никогда не нравился мой таз.
Оттуда загляну в Гусь Хрустальный,
Мне глаз давно был нужен хрустальный,
И выкрою часочек на Выборг
Я слышал там есть женщина-киборг.
А так же заскочу в Стерлитамак,

Спрошу у бога: «Ну зачем ты так?»
И можешь, сучка, свой Париж смотреть,
А я хочу в России умереть!
Впёред, Россия!Париж — говно!

Bon tu dis tout le temps:
Je veux voir Paris
Je voudrais la voir au moins d’un oeil,
Voir Paris et mourir.
Et je te réponds: Le voyage coûte  1000 euros
Et si t’as tellement envie de mourir
C’est moins cher de voir la RussieTiens si tu vois Vorkouta
Tes caries vont éclater dans la bouche,
Et quand tu viens à Vichni-Volochok –
Tes cheveux tombent aussitôt en touffes.
Respire l’air d’Orel –
Et tu vas succomber à des spasmes de la gorge,
Et si tu passes soudainement à Rossosh
Alors la mort te semblera magnifique.
Et là tu me dis:
Je veux tellement voir Paris …

Mais regarde d’abord Tyumen
Et sur tes yeux apparaîtra un orglet,
Visite Veliky Luki –
Les bras et les jambes t’en tomberont.
A la vue du contours de Lelets
Ton coeur cessera de battre
Et si tu viens voir la belle Tver
S’entrebâilleront les portes de l’enfer.
Et tu me dis:
Je veux tellement voir Paris …

Viens d’abord voir Languepas,
Là d’horreur ton bassin se rétrécira
Et si tout à coup tu viens dans la ville de Viatka
Alors donne un pot de vin pour avoir une euthanasie.
Et si tout à coup tu visites Vladimir,
Tu verras que les brontosaures ne sont pas éteints,
Et quand tu passes à Novgorod la Grande,
Tu apprendras que le diable a un double visage.
Et tu me bassines et me bassines
À propos de la mort et d’un certain Paris.
Mais je te suggère seulement d’aller à Klin
Et tu va t’orienter rapidement, bon sang!
En ne prenant que ta brosse à dents,
Renversée avec un nouveau mec à Paris.
Regarde ta Notre-Dame de Paris,
Et je vais descendre à la gare de Tver.
Tu penses que je suis un idiot avare
Ce n’est pas vrai – je suis un patriote russe.
Je vois la beauté de Tver,
Laissez-moi ouvrir la porte de l’enfer,
Je respire les parfums d’Orel
J’aime ces spasmes de la gorge.
Je regarde la disposition de Lelets –
Et mon coeur me brûle.
Et je suis déjà entraîné à Langepas,
De toutes façon j’ai jamais aimé mon bassin.
A partir de là je vais jeter un oeil à Gous-Khroustalny,
Mon œil a besoin depuis longtemps d’un cristal,
Et j’en coupe un petit morceau à Vyborg
J’ai entendu dire qu’il y a un cyborg femelle.
Et aussi je vais faire un saut à Sterlitamak

Je vais demander à Dieu: «pourquoi donc es-tu ainsi»?
Et tu pourras, connasse, voir ton Paris
Et moi je veux mourir en Russie!
En avant la Russie!
Paris c’est de la merde!

Les autres billets des blogs participant sont ici:
http://green-russian-caucasus.blogspot.fr/2013/04/siberie-mon-amour.html

http://russie.fr/premier-voyage-russie

http://spoutnitsi.net/Voyage-avec-Ivan

http://pyatigorsk-russian-caucasus.blogspot.ru/2013/03/evenement-mon-premier-voyage-en-russie.html