Archives mensuelles : janvier 2013

Jenia Lubich – Russian girl

Samedi soir Jenia Lubich se produit au café Arte Faq. Pour jouer un des titres phares de son répertoire elle porte une chapka et chante en anglais, russian girl, c’est de l’auto-dérision bien sûr, mais c’est surtout le regard que porte les étrangers sur la Russie. Car à l’international la Russie souffre d’un déficit d’image. Parlez avec un citoyen lambda au fond de l’Ariège, de la Hesse, ou du Kansas… on ne connait quasiment rien de la Russie sinon que c’est un grand pays, qu’il y a des ours, qu’il y a du caviar, un alcool qui s’appelle la vodka et un instrument de musique qui s’appelle la Balalaïka…. et peut être depuis l’an dernier certains savent qu’il y a un accessoire de mode très coloré mais illégal en France: La balaklava.
Cette chanson donc sur le regard que les étrangers portent sur une jolie fille russe ne pouvait être chantée qu’en anglais avec un accent russe bien de chez nous. Son humour me fait penser à certains titres d’un autre chanteur très russe: Peter Nalitch.

Jenia Lubich I’m a simple Russian girl
I am in a rush,
I just have to pack my bag with cash, that flush,
and it’s certain to get back to my country,
didn’t know that it’s forbidden, I’m sorry…

I am just a simple Russian girl,
I’ve got vodka in my blood,
So I dance with brown bears,
And my soul is torn apart…Now you know –
It is common to forget about the law,
When especially you love – it’s like a tank,
it can drive you mad so you can rob a bank

Let me go,
I won’t ever try to do this anymore,
If you let – I’ll kiss you in your chicks three times,
This is a tradition, don’t you be surprised!

Je suis pressée,
Je dois juste faire mon sac avec de l’argent, du liquide,
et c’est garantit qui revendra à mon pays,
Je ne savais pas que c’est interdit, je suis désolée …

Je suis juste une simple fille russe,
J’ai de la vodka dans mon sang,
Alors je danse avec les ours bruns,
Et mon âme est déchirée …
Maintenant, tu sais –
Il est fréquent d’oublier la loi,
Surtout quand tu aimes – c’est comme un tank,
Ca peut te rendre fou et te pousser à dévaliser une banque

Laisse-moi partir,
Je n’essayerai plus jamais de le faire,
Si tu me laisses faire – Je t’embrasserai sur la joue trois fois,
C’est une tradition, ne t’étonnes pas!

   

Français « à la russe »

Il existe une chaîne de restauration rapide qui propose des sandwichs américains variés, Subway, vous connaissez peut être. Baguetteria me fait penser à Subway, en mieux et moins cher, c’est le même style de sandwich mais au fond plus agréable à manger.
Ce qui est étrange sur leur carte c’est le slogan « Mon Baguette de Frais ». Mettre Baguette au masculin n’est pas une faute bien grave. En russe baguette est naturellement un mot masculin, ce qui m’interpelle en revanche c’est le « de » devant frais. Peut être voulaient ils dire « fraîchement préparé » donc « de frais ». Toujours est il qu’en plein centre de Moscou, à l’heure des nouvelles technologies de l’information et de la communication, cela fait bizarre de mettre comme slogan ce type de phrase typiquement  « а ля рус » (à la russe).

160120131110
160120131111

Nervy: Les corbeaux

Вороны Нервы
Воля в кулаке, мысли в разные стороны.
По моей комнате гуляют черные вороны.
На потолке чувства одинокие собраны.
Они с грохотом падают мне на голову.
La volonté dans le poing, les pensées dans des directions différentes.
À travers ma chambre des corbeaux noirs se promènent.
Sur le plafond un sentiment de solitude s’est accumulé.
Et en fracas me tombent sur la tête.
 Не сошел с ума, и вполне осознанно –
Я вдыхаю этот яд вместе с воздухом.
Туман не уходит с возрастом.
Я ищу, я кричу охрипшим голосом.
Je ne suis pas devenu fou, et je suis en pleine conscience –
Je respire le poison de l’air.
Le brouillard ne disparaît pas avec l’âge.
Je cherche, je pleure d’une voix rauque.
 Эти полосы черно-белые.
Я нашел любовь, но потерял в нее веру.
Она жива и она еще дышит.
И я, чувствую, она меня тоже ищет.
Ces bandes sont en noir et blanc.
J’ai trouvé l’amour, mais j’y ai perdu la foi.
Il est vivant et il respire encore.
Et je sens qu’il me cherche aussi.
 Болит голова, но нет аспирина.
Так зачем, же я пью эти таблетки от кашля?
Не нужны заменители этого мира –
Есть болезнь, от которой нет лекарства.

Припев:
Мне нужен свежий воздух, и мне не страшно. Билет на поезд, куда не важно.
Я не боюсь потерять все.
Начать заново, оттуда куда занесет.
Мне нужен свежий воздух, и мне не страшно. Билет на поезд, куда не важно.
Я не боюсь потерять все. Начать заново, оттуда куда занесет.

Секс расслабляет, но не дает покоя.
Раньше я был хороший.
Теперь, скажи, какой я?
И насколько аморален в этом мире безупречном,
Чистым и правильным.

Ноль эмоций на лице, как из под ареста.
Я, молча, выхожу из ее подъезда.
Все честно, мы друг другу не обязаны.
Но, я чувствую себя разбитым и грязным.

Мои руки связанны моими же руками.
Стоя на краю, я вспоминаю о маме.
Думаю я бы ее огорчил,
Если бы покинул этот мир, у нее не спросив.

Но, воля в кулаке, воля в кулаке, воля в кулаке.
Веришь, я не сдамся этой тоске!
Мои мысли – идите на четыре стороны!

Ну, не трогайте, не трогайте меня, вороны!

J’ai mal à la tête, mais je n’ai pas d’aspirine.
Alors pourquoi, je bois ces pilules contre la toux?
Les substituts inutiles de ce monde –
Il y a une maladie dont on ne guérit pas.

Refrain:
J’ai besoin d’air frais, et je n’ai pas peur,
un billet de train, peu importe pour où.
Je n’ai pas peur de tout perdre, de tout recommencer de là où ça m’amène.
J’ai besoin d’air frais, et je n’ai pas peur,
un billet de train, peu importe pour où.
Je n’ai pas peur de tout perdre,
recommencer à partir de là où ça m’amène.

Le sexe détend, mais ne repose pas.
Avant j’étais quelqu’un de bien.
Maintenant, dis-moi, qui suis-je?
Et à quel point immoral dans ce monde irréprochable,
Honnête et juste.

Zéro émotion sur mon visage comme en état d’arrestation.
Gardant le silence je sors de l’immeuble.
On est pas tenu d’être totalement franc l’un envers l’autre.
Mais, je me sens cassé et sale.

Mes mains sont liées avec mes propres mains.
Je me tiens debout sur le bord, je me souviens de ma mère.
Je pense que je l’aurais déçue,
Si j’avais quitté ce monde, sans lui demander la permission.

Mais la volonté dans le poing,
la volonté dans le poing,
la volonté dans le poing,
Croyez-moi, je n’abandonnerai face à cette angoisse!
Mes pensées vont aux quatre coins!

Eh, ne touchez pas, ne me touchez pas, les corbeaux!

Припев:
Мне нужен свежий воздух, и мне не страшно, билет на поезд, куда не важно.
Я не боюсь потерять все, начать заново, оттуда куда занесет.
Мне нужен свежий воздух, и мне не страшно, билет на поезд, куда не важно.
Я не боюсь потерять все, начать заново, оттуда куда занесет.

[Solo]

Не страшно! Не страшно! Не страшно! Не страшно!
Не страшно! Не страшно! Не страшно! Не…
Воля в кулаке, мысли в разные стороны.
По моей комнате гуляют черные вороны.

Refrain:
J’ai besoin d’air frais, et je n’ai pas peur,
un billet de train, peu importe pour où.
Je n’ai pas peur de tout perdre, de tout recommencer de là où ça m’amène.
J’ai besoin d’air frais, et je n’ai pas peur,
un billet de train, peu importe pour où.
Je n’ai pas peur de tout perdre,
recommencer à partir de là où ça m’amène.

[Solo]

Pas peur! Pas peur! Pas peur! Pas peur!
Pas peur! Pas peur! Pas peur!  pas …
La volonté dans le poing, les pensées dans des directions différentes.
À travers ma chambre des corbeaux noirs se promènent.

Plan de Lomonosov : La révolution

Le groupe Punk Plan de Lomonosov a été créé à Moscou en 2010 par Alexandre Ilyin, Andrei Shmorgun et Denis Khromykh. Pour voir la chanson Révolution c’est ici ou ci-dessous en concert (mais attention en concert le son sature)

План Ломоносова – Революция
ВНапяливаю ботинки,
Завязываю шнурки.
При свете одной керосинки
Парни усердно точат штыки.
Прощаюсь нежно с женою,
Ловлю встревоженный взгляд.
Веду бойцов за собою
К выходу строем.

Пути нет назад!Устремляя взгляд вперед,
Держим знамя высоко!
Мы бежим на баррикады,
Прибегаем – никого !
Словно камень на душе
« Собрались недаром же ! »
Поругаемся и по –
Дерёмся между собой!

Как тихо перед наступлением,
Слышны удары сердец …
Я вышел к бойцам с выступлением
И тишине наступает конец.
 » Процессы необратимы!
Трагедий не избежать,
Но вместе мы – непобедимы,
Неуязвимы и нас не сломать! »

 

J’enfile avec peine mes chaussures
J’attache mes lacets.
A la lumière d’une lampe au kérosène
Les gars aiguisent méticuleusement leurs baïonnettes.
Je dis revoir tendrement à ma femme,
Je saisis son regard inquiet.
Je conduire les hommes derrière moi
En file vers la sortie.

Il n’y a pas de retour possible!
Tournant notre regard en avant
Nous tenons l’étendard bien haut!
Nous courons sur les barricades
Accourons – personne!
Comme une pierre dans mon âme
« On ne s’est pas rassemblé pour rien pour rien! »
On se querellera et –
Et on se battra entre nous!

Quel calme avant l’offensive,
On entend battre les cœurs …
Je suis allé parler aux combatants
Et le silence prend fin.
«Les processus sont irréversibles!
On ne peut éviter des tragédies,
Mais ensemble nous sommes invincibles
Invulnérables et on ne peut nous briser!  »

 


 Устремляя взгляд вперед,
Держим знамя высоко!
Мы бежим на баррикады,
Прибегаем – никого !
Словно камень на душе
« Собрались недаром же ! »
Поругаемся и по –
Дерёмся между собой!
Устремляя взгляд вперед,
Держим знамя высоко!
Мы бежим на баррикады,
Прибегаем – никого !
Словно камень на душе
« Собрались недаром же ! »
Поругаемся и по –
Дерёмся между собой!
 Tournant notre regard en avant
Nous tenons l’étendard bien haut!
Nous courons sur les barricades
Accourons – personne!
Comme une pierre dans mon âme
« On ne s’est pas rassemblé pour rien pour rien! »
On se querellera et –
Et on se battra entre nous!
Tournant notre regard en avant
Nous tenons l’étendard bien haut!
Nous courons sur les barricades
Accourons – personne!
Comme une pierre dans mon âme
« On ne s’est pas rassemblé pour rien pour rien! »
On se querellera et –
Et on se battra entre nous!

Pour ne pas vous retrouver bloqué en Russie

blason_FMSSi un étranger visite la France et les circonstances l’empêchent de ressortir avant l’expiration de son visa, cela ne constitue pas un obstacle à sa sortie du territoire. Simplement une petite marque peut être fait sur visa pour noter un dépassement. En Russie cela se passe différemment, sans visa valide, impossible de ressortir.
Aussi lorsque l’on visite cet immense pays qui recèle d’innombrables surprises il est conseillé de prévoir de la marge, demandez un visa un peu plus long que ce que vous comptez initialement passer dans le pays. Vous avez jusqu’à trente jours possibles dans un visa touristique. Évitez donc de vous mettre dans des problèmes administratifs à cause d’un imprévu de dernière minute.

Si malgré tout vous vous retrouvez en dépassement de date, par exemple votre train à un retard, votre taxi est bloqué dans les embouteillages, votre vol est annulé, un client vous retient…  que sais-je encore bref vous êtes victime d’un quelconque imprévu. Cela vous coûtera un peu plus d’une centaine d’euros pour obtenir le sésame qui vous permettra de prendre votre avion. Il existe en effet un consul dans un bureau de l’aéroport de Shérémetevo qui vous permettra de faire les papiers pour vous mettre en règle (Дежурный консул +7(495) 961-38-71 ).

Cependant rien ne vous garantit que vous obtiendrez bien ce visa à l’aéroport et que vous pourrez vous envoler rapidement. On peut très bien vous refuser le visa. Cela est arrivé il y a quelques années à l’un de mes amis qui a du passer deux semaines à trouver le bon bureau et la procédure lui permettant d’obtenir un visa en bonne et due forme. Dans ce cas vous devez faire un visa auprès du FMS.

Là également, il peut arriver qu’on vous le refuse en avançant des raisons fantaisistes. D’après le service de presse du FMS il arrive que cela se fasse dans un but d’extorsion. La semaine dernière deux Français accidentés de la route sur le chemin de l’aéroport se sont vu refuser pour des raisons infondées un visa d’accès à leur avion sanitaire les rapatriant. Si cela vous arrive le mieux est de faire savoir cela autour de vous et auprès de la hiérarchie, en informer le consulat de France, le groupe d‘entraide d’urgence franco-russe peut également vous aider.En tout état de cause évitez de payer un pot de vin même c’est ce que l’on attend de vous. Cela vous ferait passer de la position de victime à celle de coupable. Pas plus tard qu’aujourd’hui le premier ministre a déclaré:

« Коррупция — это и те, кто приносит деньги. Коррупция, к сожалению, в нашей стране есть не только на уровне исполнительной власти », — сказал премьер.
« Нам нужно бороться с коррупцией не только наверху, но и на среднем уровне », — добавил Медведев.

La corruption c’est aussi ceux qui apportent l’argent. La corruption malheureusement dans notre pays ce n’est pas seulement au niveau du pouvoir exécutif. Nous devons lutter contre la corruption non seulement dans les hautes sphères mais au niveau de la société.

Enfin dernier conseil même s’il est vrai que c’est moins pratique qu’un taxi et pas vraiment moins cher, privilégiez le métro et le train aéro-express pour vous rendre à l’aéroport dans la journée du centre ville à l’aéroport. C’est plus rapide et plus sûr, les accidents de la route sont nombreux.

Les nouveaux plans du métro de Moscou

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais les plans du métro de Moscou ne sont pas très clairs. Il est vrai qu’il existe de nombreux outils pour s’y retrouver, mais tout de même. Il y a des stations différentes ne communiquant pas qui portent le même nom (comme Smolenskaya) et les stations qui communiquent n’ont en général pas le même nom suivant la ligne sur laquelle elles se trouvent mais pas toujours. Bref, il faut s’accrocher d’autant plus que les autorités compétentes ont rajouté sur les plans les projets de stations et de prolongement des lignes, apparaissent donc des stations qui ne sont pas en état de marche et qui ne le seront pas au mieux avant des années.
Enfin des stations très distantes peuvent apparaitre très proches sur le plan alors que des stations distantes sont représentées très proches.
190120131113

Face à ce problème des activistes ont créé un version plus réaliste du plan du métro (ci dessous et ici en pdf). Ils ont d’ailleurs collé certains plan dans le metro, et détournés des affiches de publicité automobile (à voir sur leur site).map_metro_MoscowDepuis hier le département des transports propose en outre un concours de design (plus conventionnel cette fois) pour déterminer un plan plus attrayant: vous pouvez voter jusqu’à la fin du mois sur leur site (via un code donné par SMS).

Voici donc la version dessinée par Ilia Berman (ibi.ru)
birman
Proposé par RIA Novosti:RIA
Et enfin par le studio de design Lebedev:lebedev

Jenia Lubich : le coeur

 Jenia Lubich :СЕРДЦЕ
Не отпускай его, задержи,
Заново, заживо закружи,
Метелями белых снегов
В руках своих – крепких оковах,
Ты держи, я об одном прошу,
Не то сама его закружу

Ах, только оставь мне сердце,
Сердце его устало, но не остынет оно в его груди,
Сердце не разорвать на части,
А бьется оно на счастье,
Все чаще, пока он со мной, погоди…

Пока бужу его от зимы,
я разбужу в нем весну,
И мы забудем, что там вокруг,
И будет он мне больше, чем просто друг,
Ты не суди меня, ты не суди, Судьбу попробуй, переубеди…

Ах, только оставь мне сердце,
Сердце мое устало, но не остынет оно, но- но- но
Сердце не разорвать на части,
А бьется оно на счастье,
Все чаще, пока он со мной…

Не отпускай его, задержи,
Заново, заживо закружи,
Метелями белых снегов
В руках своих – крепких оковах,
Ты держи, я об одном прошу,
Не то сама его закружу

Ах, только оставь мне сердце,
Сердце его устало, но не остынет оно, но- но- но
Сердце не разорвать на части,
А бьется оно на счастье,
Все чаще, пока он со мной…

Ne le laisse pas partir, retiens-le,
Encore une fois, fais-le tournoyer vivant,
Avec des tempêtes de neige blanche
Dans tes mains il y a de lourds fers,
Toi tiens bon, je ne te demande qu’une chose,
Pas celui-là, je fais tournoyer moi-même.

Oh, laisse-moi donc mon cœur,
Son cœur est fatigué, mais il ne se refroidit pas dans sa poitrine,
Ne pas déchirer le cœur en morceaux
Mais il battra de bonheur
De plus en plus souvent, tant qu’il sera avec moi, attends …

En attendent que je le réveille de l’hiver,
je vais le réveiller printemps
Et nous oublions ce qu’il y a autour
Et il sera pour moi plus que juste un ami,
Ne ne me juge pas, ne me juge pas,
Essaye de faire changer d’avis ton destin …

Oh, laisse-moi donc mon cœur,
Mon cœur est fatigué, mais il ne refroidit pas,
no-no-no
Ne pas déchirer le cœur en morceaux
Mais il battra de bonheur
De plus en plus souvent, tant qu’il sera avec moi …

Ne le laisse pas partir, retiens-le,
Encore une fois, fais le tournoyer vivant Avec des tempêtes de neige blanche
Dans tes mains il y a de lourds fers,
Toi tiens bon, je ne te demande qu’une chose,
Pas celui-là, je fais tournoyer moi-même.

Oh, laisse-moi donc mon cœur,
Son cœur est fatigué, mais il ne se refroidit pas dans sa poitrine,  no no no
Ne pas déchirer le cœur en morceaux
Mais il battra de bonheur
De plus en plus souvent, tant qu’il sera avec moi …

Kochka Sashka: Kouzbass

Le Chat Sasha c’est un collectif musical autour d’Alexandra Pavlova à Moscou. Elle chante depuis 2002 et a voyagé dans toute l’ancienne union soviétique et se consacre totalement à la musique deuis 2006. La chanson Kouzbass figure sur le single KotLeta qui est sorti en 2011.
Kouzbass c’est le plus grand bassin houiller de Russie et Novokouznetsk est une ville minière.
Disk
Fichier MP3 3_Koshka_Sashka_Kuzbass

 Кузбасс
Где капельки сердца – искрящийся уголь
Кузбасс выдыхает в открытое небо,
Промышленный город несет свои улицы,
Нас на них нету, на них уже нету.
И время, скрипя, зашагало обратно,
Забыв про вчера, про проблемы и возраст,
Туда, где целуются ветер и камни,
Мальчик и девочка смотрят на город.

Là où sont les gouttelettes du cœur c’est un charbon ardent
Kuzbass exhale vers le ciel ouvert,
La ville industrielle porte ses rues,
Nous n’y sommes pas, n’y sommes déjà plus.
Et le temps, grinçant, se met à marcher à l’envers,
Oubliant hier, les problèmes et l’âge,
Là-bas, où s’embrassent le vent et les pierres
Le garçon et la fille regardent la ville.
 Бежать от всего, что рисует морщины,
Хотя бы три дня без порезов на сердце,
От крашенных женщин, успешных мужчин…
…обними меня, дай мне согреться…
Так долго не видели белого света,
Разбей свой мобильник, и выброси паспорт.
Сидим на камнях, ловит волосы ветер:
Снова пятнадцать, снова пятнадцать.
Не спрашивай кто я, и где меня носит,
Спустившись с горы снова станем чужими,
Сейчас не хочу ворошить свою осень:
Ты видишь, в висках поселяется иней.
Уйду на рассвете, ветра не догонят,
Твой голос в ушах стуком сердца расколот:
Так слушай его, пока ладони в ладонях,
Пока мальчик и девочка смотрят на город.
21.08.2009
© Кошка Сашка (Александра Павлова)
Échapper à tout ce qui dessine des rides
Au moins trois jours sans coupures dans le cœur,
Des femmes maquillées, des hommes heureux…
… embrasse-moi, réchauffe-moi …
Cela fait si longtemps que je n’ai pas vu la lumière blanche,
Fracasse ton portable et jette ton passeport.
Nous sommes assis sur les rochers et le vent nous attrape les cheveux:
A nouveau quinze ans, quinze ans.Ne me demande pas qui je suis et où on me porte,
Ayant descendu de la montagne à nouveau devenus des étrangers,
Maintenant, je ne veux pas remuer mon automne:
Tu vois le givre qui s’installe tes tempes.
Je vais partir à l’aube, les vents ne me rattraperont pas,
Ta voix dans mes oreilles fend les battement du coeur:
Ainsi, écoute-la tant qu’on est main dans la mains,
Tant que le garçon et la fille regardent la ville.
21/08/2009
© Le Chat Sasha (Alexandra Pavlova)

Jenia Lubich : Tango

Женя Любич – ТАНГО
Резко тысячи лезвий в самое сердце мне,
Еще по живому, еще не остыла я, нет,
Впервые стояла спиной, не открыв лица,
Я слушала голос твой, я ждала конца.

Стремительно и неизбежно мы падаем вниз,
И первый искрящийся снег, и это последнее танго,
Прости, только я не танцую сегодня на бис,
И шансов практически нет, и мы разбиваемся на два…

Раз – два, или имя мое напиши на снегу,
Пока оно тает я прочь от тебя бегу,
И странно еще, что не будешь бежать вслед за мной,
Ты просто давно повернулся ко мне спиной.

Brusquement des milliers de lames au plus profond de moi,
Encore au vivantes, je n’ai pas encore commencé à me refroidir,
Pour la première fois je me suis adossée au le mur, ne me découvrant pas le visage,
J’entendais ta voix, j’attendais la fin.

Brusquement et inévitablement nous tombons
Et la première neige étincelante, et c’est le dernier tango
Excuse-moi mais je ne danse pas aujourd’hui pour un rappel,
Et il y a pratiquement aucune chance, et nous sommes séparons en deux …

Un – deux, ou écris mon nom dans la neige,
Jusqu’à ce qu’elle disparaisse je cours loin de toi,
Et c’est aussi étrange que tu ne coures pas après moi,
Tu m’as simplement tourné le dos depuis longtemps.

Стремительно и неизбежно мы падаем вниз,
И первый искрящийся снег, и это последнее танго,
Прости, только я не танцую сегодня на бис,
И шансов практически нет, и мы разбиваемся на двое.
 

Тысячи лезвий в самое сердце мне,
Еще по живому, еще не остыла я, нет,
Впервые стояла спиной, не открыв лица,
Я слушала голос твой, я ждала конца.

Brusquement et inévitablement nous tombons
Et la première neige étincelante, et c’est le dernier tango
Excuse-moi mais je ne danse pas aujourd’hui pour un rappel,
Et il y a pratiquement aucune chance, et nous sommes séparons en deux.

Brusquement des milliers de lames au plus profond de moi,
Encore au vivantes, je n’ai pas encore commencé à me refroidir,
Pour la première fois je me suis adossée au le mur, ne me découvrant pas le visage,
J’entendais ta voix, j’attendais la fin.

Jenia Lubich : Le loup des steppes

Cette chanson a été enregistrée pour la remise des prix « loup des steppes » décernés par Artemy Troitsky (dans les catégories début, voix et chanson (pour Galactika)). Jenia explique que cette chanson est sur un homme qui cherche des relations humaines et sociales qui ne soient pas empruntes de l’indifférence.

Сразу скажу, что свою позицию, в том числе, и политическую, я стараюсь выражать в творчестве. А в песне речь идет о внутренней струне человеческой души и внутреннем не безразличии к тому, что происходит вокруг, будь то личные или общественные отношения. «Степной волк» — это метафора ищущего человека, метафора неравнодушия.

Женя Любич – СТЕПНОЙ ВОЛК
Ты встаешь в семь утра,
Каждый день ложишься до двенадцати,
Как порядочный гражданин
Видишь сны, в которых нет вибраций,
Кто заставил тебя жить
В этой спертой, комнатной температуре?
Я зачем-то беру будильник
И бужу тебя как дура.
Где этот зверь в тебе?
Где этот волк, отбившийся от стаи?
Где этот нерв в тебе?
Но никто его толком не узнает.
В тонкой белой скорлупе
Мы растем, как будто не родившись,
Мы выбиваемся из сил,
Впопыхах забыв о том, что ищем,
Выход где-то впереди,
Только он совсем не очевиден,
И ты идешь на работу с улыбкой,
А я почти собралась на митинг…
Tu te lèves à sept heures du matin,
Tous les jours tu te couches avant minuit
Comme un honnête citoyen
Tu fais des rêves dans lesquels il n’y a pas de vibration,
Qui te fais vivre
dans cette température ambiante sentant le renfermé?
Pour une raison ou une autre je prends le réveil
Et te réveille comme une sotte.
Où est cette bête en toi?
Où est le loup, qui s’est écarté de la meute?
Où est ce nerf en toi?
Mais personne ne le reconnait vraiment.
Dans ta fine coquille blanche
On grandit, comme si on n’était pas né,
Nous n’en pouvons plus
Nous dépêchant d’oublier ce que nous cherchons,
La sortie est quelque part en avant
Seulement elle n’est pas évidente du tout,
Et tu vas au travail avec un sourire,
Et j’allais presque aller à un meeting …